Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Couëron (44220)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Bretagne -> Clochers de Loire-Atlantique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Dim 6 Jan - 16:34 (2008)    Sujet du message: Couëron (44220) Répondre en citant

Eglises

Eglise Saint-Symphorien (1873-1875), œuvre de l'architecte Hardy.

L'église primitive datée du IIIème siècle est détruite lors d'un ouragan. L'église est reconstruite en 1401 : la façade est conservée et on ajoute un clocher sur la partie nord de l'édifice. Le porche est édifié en 1645 sous l'impulsion de Jean Hallet, recteur. En 1634, le 19 mai, "fut fondue en l'église de Couëron la grosse cloche" qui est placée le 20 dans le clocher. Au cours du XVIIème, beaucoup d'inhumations se firent dans l'église même, tendance qui s'inverse à partir du début du XVIIIème. En 1701, Catherine et Suzanne Le Mintier, filles de Jacques Le Mintier, seigneur du Bignon, périrent dans la Loire devant Couëron, et furent inhumées dans l'église. L'église qui s'avère trop petite est démolie en 1872 pour être remplacée par l'édifice actuel. Les stalles situées dans le chœur datent de la fin du XVème siècle : elles proviennent de l'abbaye de Buzay, sur la paroisse de Rouans, aujourd'hui complétement détruite, à part la tour de l'église, haute de 20 à 25 mètres. Comme beaucoup d'églises contemporaines, l'église Saint-Symphorien s'inspire de la basilique Saint-Nicolas de Nantes, possède un clocher-porche et est bâtie dans un style néo-gothique melé de roman, avec des ouvertures romanes et des pinacles, arc-boutants et dimensions générales caractéristiques du gothique. A remarquer : les très hautes baies du chevet et les deux sacristies étonnament dissymétriques, avec trois niveaux du coté haut et deux du coté bas, l'église étant à flanc de coteau.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-Symphorien
Siécle de l'édifice: XIXème
Forme du clocher : Clocher-porche
Clocher en péril : non

Photo (5): (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

église depuis la Loire
clocher en venant de la rue (tortueuse et ascendante) de l'Egalité

façade
coté nord

chevet


Eglise Saint-Eloi du Berligout (XXème siècle). C'est l'église du quartier de la Chabossière, anciennement domaine rural. Cette église a été construite au XXème dans la partie de Coueron qui est plus proche de Nantes.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : du Berligout
Siécle de l'édifice: XXème
Forme du clocher : Clocher-porche
Clocher en péril : non

Photo (1): (cap à l'ouest)




Chapelles

Chapelle Notre-Dame de la Miséricorde (XXème). C'est l'église catholique polonaise, édifiée dans la deuxième moitié du XXème.

Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice : Notre-Dame de la Miséricorde (église catholique polonaise)
Siécle de l'édifice: XXème
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non


Photos (3): (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)




Chapelles privées

Chapelle privée Saint-Blaise. C'était la propriété jadis de la famille Laënnec. On y célébrait autrefois de nombreux mariages pour les habitants du Haut-Couëron. Elle est édifiée dans un style ogival avec des contreforts en granit et un chevet circulaire. Un lanterneau sur la nef semble avoir été ajouté au XIXème. Sur la façade, au-dessus de la porte, en bois, avec son ouverture en arc brisé, on peut voir une niche avec une Vierge. Une croix jouxte la chapelle, entourée par un muret de pierre.

Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice : Saint-Blaise
Siécle de l'édifice: XIXème
Forme du clocher : Lanterneau
Clocher en péril : non

Photo (1) (cap à l'ouest)



Chapelle privée de l'Erdurière (XIXe), au nord de Couëron. Construite vers 1850 dans le style néogothique. Elle est toujours affectée au culte, des messes de rite tridentin y sont célébrées le dimanche à 9h à partir de 2007. Le château est déjà cité en 1516 dans un acte de village et a lui aussi été rebâti au XIXe siècle.


Anciennes chapelles

Ancienne chapelle Saint-Georges, aujourd'hui disparue. A signaler qu'un chemin appelé "chemin de La Maladrerie" y conduisait, donc c'était sans doute le lieu d'une ancienne léproserie.

Ancienne chapelle Saint-Martin, aujourd'hui disparue. Anne de Bretagne s'y arrêtait quand elle se rendait du château de Beaulieu à Couëron. Elle existait encore en 1580, selon un aveu de cette année.

Ancienne chapelle privée

Ancienne chapelle privée du château de Beaulieu( XIV)ème. Jadis s'y déroulaient de nombreuses cérémonies et mariages. Ce château existe toujours, son puits date du XIV ème siècle.

Ancienne chapelle privée du château de Bougon (XVIème). Ce château, qui existait semble-t-il déjà en 1420, est mentionné dès 1505.

Ancienne chapelle privée de la maison de la Gerbetière (XVIIème). Elle était dédiée à Notre-Dame de Recouvrance. en 1763, le marquis Blanchard du Bois de La Musse fit placer une cloche dont la marraine fut sa fille.

Ancienne chapelle privée de la Noë-Marguin, signalée en 1742. On appelle ce domaine La Noë-Margoil, Noë-Marga, Noë-Marguin ou la Margueil.

A noter aussi:

-les anciennes chapellenies de Beauregard et de Beausoleil, signalées en 1580.

-l'ancienne commanderie des templiers, puis de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem à la Rivière.

- un transfo en bord de Loire ressemblant étrangement à une chapelle. le voici, avec l'église en arrière-plan :


Couëron est en outre la ville de naissance du naturaliste, explorateur, malacologiste et paléontologue français Alcide d'Orbigny, célèbre pour son voyage en Amérique du Sud et ses travaux en paléontologie. Il est né le 6 septembre 1802 à Couëron, près de Nantes, et mort le 30 juin 1857 à Pierrefitte-sur-Seine (Seine-Saint-Denis). Son oeuvre, composée notamment de grands livres avec planches, dessins et visions synthtiques de plusieurs courants de la science naturelle, dont la géologie et la stratigraphie, est colossale.

Voici son autobiographie : http://fr.wikipedia.org/wiki/Alcide_Dessalines_d'Orbigny
Tableau mural réalisé à Couëron :


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 6 Jan - 16:34 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Bretagne -> Clochers de Loire-Atlantique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com