Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Gaubertin (45340)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers du Centre-Val-de-Loire -> Clochers du Loiret
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Mar 12 Juil - 15:37 (2011)    Sujet du message: Gaubertin (45340) Répondre en citant

Eglise

Eglise Saint-Aubin, au Sancy

Gaubertin vient du prénom germanique féminin WALDEBERTA (remontant donc à la conquête franque) ou du latin Gaubertus pagus, pays de Gaubert. L'église se trouve au milieu du cimetière, à l'extrémité du parc du château de GAUBERTIN. Elle devint officiellement l'église après la guerre de Cent Ans qui vit la disparition de l'église du bourg de Gaubertin. Avant le XVe, la chapelle du Sancy n'était que l'oratoire d'une simple chartreuse et avait un plan carré, celui du choeur actuel, avec le clocher actuel dans un coin. Un accès se faisait par le clocher où est restée une grande niche de dimensions assez imposantes.

Les parties les plus anciennes de l'actuelle église peuvent être datées de la fin du XIe (petite baie en façade). Le choeur a été re-construits au XIIIe comme l'indiquent les baies en triplet au chevet, la nef et le bas-côté au XVe, le porche entre le XVI et le XVIIIe (au vu du modèle de l'arc surbaissé, très courant et donc difficilement datable). Le clocher latéral couvert en bâtière se trouve sur le côté sud, contre le choeur, au bout du bas-côté.
Elle fut restaurée en 1868 et une sacristie ajoutée en 1889; une remise a été adjointe au porche à la toute fin du XIXe pour entreposer le corbillard municipal. Les baies, notamment sur le bas-côté, furent agrandies au XIXe. Ce bas-côté n'a jamais été couvert de voutes en bois comme le montrent ses petits contreforts.

Sous le toit, la corniche date du XIIIe et a été remployée au XVe lors de l'élargissement de l'église. Le clocher est constitué de trois niveaux. La fenêtre basse, fortement ébrasée, a été refaite au XVIe. La corniche au-dessus des baies géminées a des modillons sculptés, que l'on trouve encore à la fin du XIIe. Le clocher a probablement été construit à la toute fin du XIIe ou au début du XIIIe. La dernière travée nord est éclairée par deux baies jumelées pour donner un maximum de lumière au choeur. Cette même disposition se retrouve à Sermaises-du-Loiret.

A l'intérieur, les voûtes de la nef et du bas-côté, ainsi que les piliers de soutènement, datent des XVe/XVIe siècles et ont été reconstruites au XIXe. Des éléments du XIIe siècle ont été sauvegardés. Les voûtes du choeur datent du XIIIe et n'ont pas été reprises. L'église abrite deux plaques funéraires, l'une rappellant les sépultures de Henry Marie BENOIST de la BARRE, de son épouse Marie MARCELAT (┼ 28/11/1754) et de leur fille Elisabeth (┼ 5/5/1752), l'autre indiquant une fondation de messe accordée par Jehan DE BOUGY, seigneur de Gaubertin en 1514, qui mourut à la bataille de Marignan en 1515.

Le vitrail de Saint-Aubin a été fait par le maître-verrier tourangeau LOBIN en 1874; le comte d'ARCOURT qui voulait se faire élire député de l'arrondissement, s'est fait représenter sous les traits du saint et a offert le vitrail à la paroisse. Les cloches ont été fondues par la fonderie BOLLEE au XIXe. Il es probable qu'au moins l'une d'elle soit rescapée de l'Ancien Régime et fut alors refondue au XIXe. Les registres nous apprennent que la famille du DEFFAND, dont deux membres furent enterrés dans le choeur de l'église (Edme du Deffand, seigneur de Gaubertin ┼ 31/7/1714 et Edme Robert du Deffand, ┼ 4/11/1729) payèrent en partie deux cloches au XVIIIe. En 1710, Catherine Agathe du DEFFAND est marraine d'une cloche et en 1728, elle même ou sa fille est marraine d'une cloche avec le prince de TINGRY, seigneur de BEAUMONT. Cette famille n'a rien à voir avec la célébre marquise, née en 1697 en Bourgogne, qui tenait un salon au coeur des Lumières, à Paris. Les derniers seigneurs de Gaubertin furent la famille DE LA TAILLE, eux aussi parrains d'une cloche en 1777.

A la Révolution, le presbytère est acheté pour une somme dérisoire par la commune de BOISCOMMUN. Les registres paroissiaux sont brûlés, mais l'église échappe au pillage. Les cloches sont descendues, au moins deux sur trois.


Plan de l'église :


Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-Aubin
Siécle de l'édifice: XIIe-XIIIe-XVIe-XIXe
Forme du clocher : bâtière
Position du clocher : clocher latéral
Clocher en péril : non

Photos (2) :
côtés ouest et sud
clocher

Crédits : Christian PRUNIER pour http://clochers.org


Ancienne église

Ancienne église Saint-Blaise, au bourg de Gaubertin

Cette église, située dans le bourg face au château, fut brûlée par les Anglais vers 1429. Elle ne fut pas reconstruite et la chapelle de la Chartreuse délaissée du Sancy devint l'église saint-Aubin que nous connaissons. Il est fort probable qu'elle fut construite avant les invasions normandes par les bénédictins de Fleury, qui vénéraient saint-Blaise et construisirent un prieuré que rappelle le toponyme "La fontaine aux moines".
Les villageois accèdaient à la nef et les seigneurs directement au choeur, l'église servant à la fois de chapelle castrale et de siège de la paroisse, comme souvent. Elle fut certainement construite avec l'aide des seigneurs du lieu.
Au retour de la paix, au XVe, les seigneurs de Barville étayèrent l'église et la réutilisèrent en grange. Les villageois ne pouvant plus assumer l'entretien des deux églises, des cures et les dîmes tranfèrèrent les reliques de St Blaise en l'église du Sancy qui devint le siège de l'unique paroisse.
Une partie des murs était encore debout en 1750, dont la nef servant de grange, à l'emplacement de la place actuelle du village.

Sources :
Arrow Les Amis de l'Histoire de Beaune, Bulletin de liaison n°23, janvier 2009, Spécial Gaubertin.
Arrow Andrée CAUQUIL, Gaubertin, le village du Sancy, éd. du Soleil natal


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 12 Juil - 15:37 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers du Centre-Val-de-Loire -> Clochers du Loiret Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com