Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Combreux (45530)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers du Centre-Val-de-Loire -> Clochers du Loiret
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Sam 11 Juin - 12:05 (2011)    Sujet du message: Combreux (45530) Répondre en citant

Eglise

Eglise Saint-Pierre et Sainte-Philomène (XIXe)

L'église est construite en 1550 dans le coeur du village par la Dame du château de Combreux. Le village n'est pas épargné par les guerres de religion : dans une expédition notariée datée de 1633, Mme Marie de Picot né Montliart y écrit que « par le malheur des guerres civiles, l'église de la paroisse de Combreux consacrée à l'honneur de Dieu et de saint Pierre, a été par ceux de la religion prétendue réformée, non seulement incendiée, mais ruinée jusqu'aux fondements, en sorte que depuis, le divin service n'y est plus célébré. » Elle obtient par la suite l'autorisation de l'évêque d'Orléans de reconstruire l'église locale. Dès 1636, l'édifice est achevé : les termes « nouvelle Esglise bastye » apparaissent dans une expédition notariée datée du 31 octobre 1636.

En 1803, la paroisse de Combreux est rattachée, avec celle de Seichebrières, à la paroisse de Vitry-aux-Loges, à cause du manque de moyens nécessaires pour subvenir aux besoins d'un curé. Jusqu'en 1840, le conseil municipal fait de nombreuses démarches pour que leur village ait son propre curé. Par ordonnance royale du 31 mai 1840 l'autorisation est donnée. Mais le village n'étant pas assez riche pour restaurer l'église et construire un presbytère, le plus fortuné des Combreusiens, le comte de La Rochefoucauld duc d'Estissac, consent le 1er janvier 1841 à faire bâtir et rénover les bâtiments nécessaires. C'est à partir de cette date, que la famille châtelaine entreprend de grands travaux, une mairie et une école sont construites, ainsi qu'un pensionnat tenu par les sœurs de la Providence de Sens. Depuis 1844, l'église est aussi vouée à sainte Philomène.
Vers 1869, l'ancienne église est abattue et remplacée par une nouvelle, pour 60.000 francs, la plus grande partie de cette somme est offerte par M. le duc de la Rochefoucauld (cf. abbé Patron). Cette église neuve est bâtie dans un style écléctique mêlant néo-roman et néo-gothique. La nef est suivie d'un transept saillant et d'un choeur à pans. Un clocher-porche à flèche et lanternons précède le tout. Au nord du choeur se trouve l'entrée du caveau funéraire des châtelains de Combreux, sous l'église.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-Pierre et Sainte-Philomène
Siécle de l'édifice: XIXe
Forme du clocher : clocher-porche de type kreisker
Clocher en péril : non

Cartes postales anciennes (3) :

façade
côtés et chevet

Photos (4) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

façade
côté sud
chevet
entrée de la crypte


Chapelle privée

Chapelle du château de Combreux (XIXe)

Le château abrite sa propre chapelle privée, visible depuis les douves. Au pied d'une tour du XVIe est visible une grande baie en arc brisé, garnie d'un vitrail historié. La chapelle est d'architecture néo-gothique et semble avoir été ajoutée au XIXe, en même temps que le château du XVIe est reconstruit par le duc de la Rochefoucauld : le château est surélevé d'un étage, tandis qu'un ensemble de communs est construit, composé de grandes écuries, d'appartements et de pavillons destinés à loger le personnel.

Type d'Edifice: Chapelle privée
Nom de l'Edifice : du château de Combreux
Siécle de l'édifice: XIXe
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non

Cartes postales anciennes (2) :

façade
coté douves


Ancienne église

Ancienne église Saint-Pierre

Combreux existait dès l'antiquité gallo-romaine. La voie romaine d'Orléans à Sens passait à proximité de son territoire, d'ailleurs on y retrouve des débris de briques romaines en quantité. Son nom latin Combriosium, viendrait de Combri (en vieux français combres) qui signifie soit abattis de bois, car selon Aimoin, un moine de l'abbaye de Saint-Benoît-sur-Loire, mort en 1008, Clotaire II pour échapper à ses ennemis, se réfugie dans la forêt d'Orléans et s'y retranche derrière des fortifications faites d'arbres coupés et amoncelés sur le territoire d'Orléans. Polluche ainsi que l'abbé Patron dans ses recherches historiques dans l'Orléanais corrobore cette explication. Selon d'autres auteurs contemorains, tel que Jacques Soyer, le mot Combreux vient du gaulois : comboros, qui signifie barrage pour arrêter les poissons, ce qui est plus probable étant donné le nombre d'étangs recouvrant le territoire communal. Il est probable que les rois de France ont connu Combreux entre le VIIe siècle et le IXe siècle, car ils aimaient venir chasser dans cette immense forêt ; il est tout aussi probable que le village a été doté de constructions servant de rendez-vous de chasse. De nombreux capétiens ont résidé à Vitry-aux-Loges, distant de 3,5 km de Combreux, où se trouvait un château royal, une des résidences de Henri Ier, qui y mourut en 1006.

En 1124, le nom de Combreux est mentionné dans une donation où Gui de La Tour fait présent à Saint-Nicolas-d'Acy de « vinage de Combris, au pays d'Orléans ». Vers la fin du XIIIe siècle le nom de Combreux réapparaît, après la mort de Saint Louis en 1270. Jean Dugué, un paysan, souffre d'un ulcère sur la jambe qui l'empêche de travailler ; ayant appris les miracles qui se produisent au tombeau de ce roi défunt, il décide de se rendre en pèlerinage, au tombeau de Louis à St Denis. Après plusieurs jours de marche et de prières, il retourne entièrement guéri.
Une Charte datée du 13 mai 1385 figurant dans les manuscrits de Daniel Polluche assure les droits et privilèges des habitants de Combreux sur la forêt d'Orléans. L'intérêt de cette charte est qu'elle répond à une plainte adressée par « le curé et les habitants de Combreux », ce qui prouve qu'au XIVe siècle, ce village est déjà érigé en paroisse alors que sa population ne dépasse jamais les 400 habitants. L'église se trouvit d'ailleurs dans la cour du château, distant d'à peine 150 m de l'actuel bourg, qui s'est constitué sous sa protection.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 11 Juin - 12:05 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers du Centre-Val-de-Loire -> Clochers du Loiret Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com