Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Pressigny-les-Pins (45290)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers du Centre-Val-de-Loire -> Clochers du Loiret
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Ven 25 Fév - 15:40 (2011)    Sujet du message: Pressigny-les-Pins (45290) Répondre en citant

Eglise

Eglise Saint-Pierre et Saint-Marc

Pressigny se trouve sur le Vernisson, à 3 km de la gare de Solterre, 10 de Châtillon, 13 de Montargis et 68 d'Orléans.

Pressigny était sous l'époque romaine le domaine d'un certain PRICINIEN. Des carrières de pierre jaune y étaient exploitées pour la construction de la ville romaine d'Aquis Ségeste. Au VIe, une paroisse est fondée sous le patronage des saints Pierre et Paul. L'église du village est la chapelle seigneuriale du château.
On sait que Guillaume, seigneur de Précigny, participe à la Septième croisade. Renaud de Précigny, maréchal de France, est à Tunis en 1270. Il avait des armoiries très difficiles à décrypter : "tiercé en pairle, en chef palé d'azur et d'or, à dextre, burelé d'or et d'azur, à senestre, burelé d'azur et d'or, à l'écusson d'argent sur le tout." Henri de Pressigny, templier de la commanderie de Montbouy, meurt sur le bûcher avec 53 autres templiers en 1310.

Le village est ravagé en août 1421 par des troupes bourguignonnes en maraude. Le château perd ses deux tours orientales. Jusqu'en 1490, la desserte de la paroisse reste très irrégulière, faute de moyens pour un prêtre d'y vivre. La dîme faisant 1/30e des revenus, il n'y avait alors pas plus de 100 habitants, contre 6 à 700 avant 1420. L'église est restaurée au XVIe.

Michel CLAUDEL (de la Fosse) est curé de Pressigny en 1782. Il prête serment en 1791, mais démissionne de son poste de curé constitutionnel en janvier 1792. Néanmois, grâce à la bienveillance de la municipalité, il reste sur place et assure la continuité du culte, au moins jusqu'au 22 avril 1793. Il est arrêté sur dénonciation le 3 octobre 1793 par PIGNON, moine génovéfain défroqué, dit "sous-planche" car délégué de LAPLANCHE, représentant du peuple en mission et ancien vicaire épiscopal de l'évêque constitutionnel de la Nièvre. PIGNON arrive à Montargis le 19 septembre 1793 et en un mois bouleverse tout. Il fait emprisonner 80 personnes dans l'ancien couvent de la Visitation, dit Les saintes-Maries.
Le 10 novembre 1793, toutes les églises sont fermées au culte. André CLAUDEL, frère de Michel CLAUDEL, décide, avec la mansuétude de la municipalité de Pressigny, de quitter la petite cure de CORTRAT qu'il occupe depuis 1784 et officie ouvertement en l'église de Pressigny le 7 décembre 1793, logeant soit à la cure de Cortrat, à 2 km, soit à la Grande Brosse (3 km) ou aux Chénevières (4 km). Le 13 décembre 1793, les objets de cuivre et de fer de l'église de Pressigny sont réquisitionnés. Le 9 janvier 1794, c'est le tour des objets restants en or et en argent.
Le 20 janvier 1794, André CLAUDEL doit se réfugier à vingt kilomètres de Pressigny, à l'ancien couvent des Augustins de la BUSSIERE, deserté par ceux-ci à l'été 1793. Le 28 férier 1794, la mairie de Pressigny décide l'affectation de l'église à la maison commune, ce qui implique la conservation de la chaire. Le 11 juin 1794, la mairie délivre, avec l'aide d'André Claudel, un certificat attestant de ses sentiments républicains. Mais celui-ci est exécuté le 2 juillet 1794 à Paris avec 38 personnes. Il est enterré à Picpus.

L'église fait 17 mètres de long et 7 m de large, avec transept et choeur plus étroit et moins haut. Le chevet est plat. En façade, une baie jumelée à plein-cintre, formant un clocher-mur pour deux clochettes, remontent au XIIe. L'église est reconstruite après 1568, après avoir été dévastée par les protestants. L'intérieur est réaménagé et les baies sont agrandies en 1830. L'abside est repeinte en 1860. Une fausse voute en berceau est construite dans la nef, alors que le choeur a, lui, une vraie voute en berceau. Vers 1840, deux chapelles latérales formant transept sont ajoutées. Des sarcophages mérovingiens sont remployés comme cornières dans les angles (de la façade, entre la nef et le choeur, dans le chevet), comme dans toutes les églises des alentours de Cortrat.
En 1928, le clocher, une flèche, est réparé par l'entreprise TROGNON de Nogent-sur-Vernisson, pour 3150 francs. L'église est bombardée le 8 juin 1940, les dégats sont limités. Le 10 décembre 1952, une tempête endommage la toiture, qui est réparée. En 1979, le vieux coq du clocher est remplacé. Enfin, en 1981, l'extérieur est ravalé et les pierres de parement sont mises à nu.

Une cloche de l'église, pendue à un petit lanternon situé sur le faîte du toit, est classée MH en 1943. Elle porte sur son flanc l'inscription : "Pierre MILLION Curé Noble Antoine de la Chapelle Marie Marc PINOT et Antoine CERADIN Marguilliers.1575". L'ensemble des tableaux de l'église date du XIXe. Une Vierge à l'Enfant date du XVIIe.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-Pierre-saint-Marc
Siécle de l'édifice: XIIe-XVIe-XIXe
Forme des 2clochers : flèche et lanternon
Clocher en péril : non


Chapelles privées

Chapelle privée du château de Beaudenin. Le fief est mentionné au XVIe. Le château est reconstruit de 1899 à 1904 pour la famille SONNIER par l'architecte montargois TAVELLIER. Une chapelle ruinée est enfouie sous la végétation du parc, au nord du château. Celui-ci abritait un collège espagnol de 1935 à 1986.

Chapelle du château de la Valette (XIXe). Le château est construit en 1844 par Marie-Antoine DELANNOY et fini en 1864 par Joseph-Marie de BROUËDEC. La comtesse Lisle de Beauchaine y fit construire une chapelle vers 1895-1896 à l'orée du parc pour abriter la dépouille du Vicomte décédé en mars 1895 au château. Sa veuve continue d'occuper les lieux jusqu'à sa propre mort en avril 1924. Le château conserve un souvenir de cette période "Beauchaine" : la mosaïque du vestibule où l'on voit des fleurs de lys et des couronnes de vicomte. N'ayant pas d'enfant et n'étant pas en bons termes avec sa famille (belle-famille et cousins), la Vicomtesse lègue son château à un ami, M. Grandjean, qui y vit jusque vers 1932. Après quelques années d'abandon, le château est acheté dans des circonstances mystérieuses par l'ambassade d'Espagne et sert dès 1936 à accueillir des émigrés politiques espagnols. Un autre mystère entoure la crypte de la chapelle qui contenait les cercueils du Vicomte et de la Vicomtesse : en effet, nul ne sait ce qu'ils sont devenus. Des anciens de Pressigny-les-Pins, enfants ou adolescents dans les années 1930, se souviennent être descendus dans la crypte et y avoir vu les deux cercueils, portant le nom des défunts. Il semblerait que les dépouilles aient disparu au tout début de l'occupation des lieux par les Espagnols (avant 1940).

Un camp de la jeunesse Phalangiste espagnole s'y installe en 1941, puis une école privée espagnole de 1971 à 1986. Le château appartient toujours à l'ambassade d'Espagne. La cloche de la chapelle se trouve actuellement en possession de la mairie de Pressigny-les-Pins ; à l'époque des Espagnols, la cloche avait été descendue du clocheton de la chapelle et installée sous un arceau à l'entrée du parc, près du château, sans doute pour rythmer la vie du collège.


Source : Dominique LIORET, Pressigny les Pins, histoire d'un village, 2002.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 25 Fév - 15:40 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers du Centre-Val-de-Loire -> Clochers du Loiret Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com