Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Saint-Pierre-des-Corps (37700)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers du Centre-Val-de-Loire -> Clochers de l'Indre-et-Loire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Mer 9 Fév - 22:17 (2011)    Sujet du message: Saint-Pierre-des-Corps (37700) Répondre en citant

Eglise

Eglise Notre-Dame de la Médaille Miraculeuse (XXe)

A l'origine, Loire et Cher se rejoignaient à l'est de Tours, vers Rochepinard. A chaque crue, les deux rivières se rejoignaient en une nappe unique, puis déposaient sables et limons en regagnant leurs lits respectifs. C'est ainsi que s'est formée la longue pointe allant de La Ville aux Dames au confluent, reporté plus à l'ouest de Tours. Le pays se couvre de forêts de peupliers et de châtaigners, régulièrement inondées, sauf quatre buttes qui portent l'église de la Ville-aux-Dames, le Chateau de Plessis-les-Tours, la Cathédrale Saint-Gatien, la Tour Charlemagne. Ces forêts sont ravagées par les invasions et les luttes entre royaumes Barbares du IVe au VIIIe siècle, et les espaces ainsi libérés sont voués au maraîchage et au pacage des bestiaux.

Le premier bâtiment érigé sur l'actuel territoire communal est un USTRINUM (four romain servant à incinérer les corps), utilisé pour les gens du peuples. Une nécropole populaire s'implante à proximité. Au IXe, une charte mentionne pour la première fois Sanctus Petrus de Corporibus, allusion aux antiques nécropoles.

Comme d'autres communes autour de Tours (par exemple, La Riche), Saint-Pierre-des-Corps porte le nom d'une église qui n'est pas sur son territoire et qui est celle de Saint-Pierre-Ville, fondée au IXe et remplacée aux XIe et XIIe siècles. En effet, au XVIIe, la construction de la quatrième enceinte de Tours, finie en 1685, coupe la paroisse en deux, l'église et le gros des maisons étant dans les murs. La partie hors-les-murs se voue au maraîchage et à la marine de Loire. Avant la fin du XIXe, Saint-Pierre-des-Corps (commune) était rattaché à la paroisse Saint-Pierre, en Tours; la commune ne connaît ses limites définitives, côté Cher, qu'en 1855.

Au début du XIXe siècle, le percement du canal de Berry (1824) vient stimuler l’activité économique de la commune, mais c’est plus encore l’arrivée du chemin de fer que Tours refuse par crainte du danger , qui permet l’industrialisation de Saint-Pierre. La commune abrite aujourd'hui une importante gare de triage ainsi que la gare TGV de 1990. Les bombardements de 1944 ont détruit 85% de la commune, mais ont épargné l'église et l'Hôtel de Ville.

L'église, construite au début du XXe siècle, est constituée d'une simple nef rectangulaire prolongée par un chevet plat. Les vitraux ont été éxécutés par les ateliers LOBIN, de Tours.

Site sur Saint-Pierre-des-Corps : http://saintpierredescorps-cestouca.blogspot.com

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : de la Médaille Miraculeuse
Siécle de l'édifice: XXe
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non

Photos (5) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

façade
chevet

grande nef
choeur
vue vers l'entrée


Chapelle

Chapelle de l'Assomption (XXe), située entre le chemin de la TSF et la rue du 11 novembre. Cette petite chapelle, sans clocher, a été érigée après la guerre pour la desserte de la partie est de la commune.

Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice : de l'Assomption
Siécle de l'édifice: XXe
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non

Photos (3) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)







Ancienne abbaye Saint-Loup (IXe-XIe-XVIIe-XVIIIe)

La première abbaye est construite en 838 et vouée à Saint-Marc. Elle est complètement dévastée par les Normands, au moins l'année de sa construction et en 853, puis abandonnée. Elle a été confiée à l'abbaye Saint-Julien de Tours. Hildegarde en aurait été l'abbesse au XIe. En 1699, les moines cèdent le prieuré aux dames de l'Union Chrétienne qui y recevaient "dames, veuves et demoiselles de la religion réformée nouvellement converties. A la Révolution, le domaine, occupé par six soeurs converses et seize soeurs de choeur s'occupant de 80 filles payant chacune de 250 à 400 livres de pension annuelle, est vendu 30 000 livres au citoyen Antoine-Pierre DAGUIN. De démolition en lotissement, il n'en reste, au fond d'un jardin privé de l'avenue Jean Bonnin, qu'une stèle moderne et un pan de mur du XVIIe.

Source : Saint-Pierre des Corps ou la Clarté Républicaine, Raymond LAVIGNE, 1988. N.B : l'objectivité du livre, notamment partout où intervient le fait politique ou social, laisse à désirer et trahit une forte implication de l'auteur, qui n'eut pas été inutile, si elle avait été plus mesurée.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 9 Fév - 22:17 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers du Centre-Val-de-Loire -> Clochers de l'Indre-et-Loire Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com