Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Suresnes (92150)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de l'Ile-de-France -> Clochers des Hauts-de-Seine
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Mar 8 Fév - 22:24 (2011)    Sujet du message: Suresnes (92150) Répondre en citant

Eglises

Eglise du Coeur Immaculé de Marie (XXe), construite en 1908/1909 pour remplacer l'antique église Saint-Leufroy, démolie peu avant. Elle a été construite contre l'avis du curé, qui réclamait une restauration de l'ancienne église. Le maire décida au contraire de la fermer, puis de la démolir, avant de reconstruire une nouvelle église dans le quartier de la mairie. Les vitraux, de CALOR, datent de 1907-1911.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : du Coeur Immaculé de Marie
Siécle de l'édifice: XXe
Forme du clocher : clocher-porche à pavillon
Clocher en péril : non

Photos (28) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

Extérieur (3) :

façade
côté et chevet
clocher

Intérieur (17) :

bas-coté gauche
vitraux de ce bas-côté

chapelle gauche
le choeur



vitraux

Clocher (8) :

escalier d'accès
l'orgue MUTIN

vues des cloches

vide sous charpente
sommet de l'escalier d'accès
statuaire en dépôt


Eglise Notre-Dame de la Paix (XXe), dans la Cité-Jardin. Cette église, construite en 1934, reste inachevée. Son clocher-porche monumental, jamais construit, est remplacé par un beffoi de fortune.
Dossier de l'Inventaire Régional du Patrimoine (plans, photos N/B intérieures et extérieures) : http://www.culture.gouv.fr/documentation/memoire/HTML/IVR11/IA92000238/inde…

La cité-jardin de Suresnes fut construite dès 1921 sur les terres de l'ancienne ferme impériale de la Fouilleuse selon les plans de l'architecte Alexandre Maistrasse et à l'initiative du maire Henri Sellier qui dirige aussi l'Office Départemental des H.B.M. de la Seine. Il prévoit d'associer aux immeubles et maisons un dispensaire, une crèche, des groupes scolaires, des équipements sportifs, des lieux de culte catholique et protestant, un théâtre, un magasin coopératif, un foyer pour célibataires, une maison pour personnes âgées, le tout dans un cadre de verdure. La première tranche de travaux s'achève en 1926. La seconde commence en 1927 et sera arrêtée par la guerre en 1939. L'architecte Julien Quoniam assiste alors Alexandre Maistrasse. L'architecte Félix Dumail reconstruit après guerre 120 logements bombardés autour du théâtre. La dernière tranche située avenue de la Fouilleuse est entreprise en 1956 sous la direction de l'architecte Bazin.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : ND de la Paix
Siécle de l'édifice: XXe
Forme du clocher : beffroi
Clocher en péril : non

Photos (5) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

façade au sud
beffroi
coté est
chevet
côté ouest


Dernière édition par Admin le Mar 8 Fév - 23:31 (2011); édité 5 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 8 Fév - 22:24 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Mar 8 Fév - 22:26 (2011)    Sujet du message: Suresnes (92150) Répondre en citant

Chapelles

Chapelle Notre-Dame de la Salette (XXe)

L'abbé Patrice Flynn, curé de Suresnes de 1913 à 1922, décidé en 1920 d'élever une église paroissiale qui soit aussi une église de pèlerinage à la Vierge ; l'église projetée par l'architecte Pierre Sardou demeura inachevée ; seule la crypte fut construite et inaugurée en 1924 ; ses murs étaient couverts de fresques du peintre Angel Zarraga représentant, entre autres sujets, les industries automobile et aéronautique locales : elles ont été supprimées après la 2e guerre mondiale ; le campanile actuel et les verrières ont été réalisées vers 1955.
Projet initial de l'église : http://www.culture.gouv.fr/documentation/memoire/HTML/IVR11/IA92000266/inde…

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : ND de la Salette
Siécle de l'édifice: XXe
Forme du clocher : campanile
Clocher en péril : non

Photos (4) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)



Chapelle Saint-Louis (XXe), construite en 1939 dans le cadre des Chantiers du Cardinal par l'architecte Henri VIDAL. Elle fut le centre d'une paroisse, avant la fin du XXe.

Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice : Saint-Louis
Siécle de l'édifice: XXe
Forme du clocher : clocher-mur
Clocher en péril : non

Photos (2) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

façade
côté


Chapelle du cimetière américain, sur les pentes du Mont-Valérien. Le cimetière américain de Suresnes fut créé en 1917 par le " Graves Registration Service " et inauguré en 1919. L'aménagement du site sur un contrefort du mont Valérien dominant Suresnes et Paris est dû à l'architecte urbaniste Jacques Greber. La chapelle a été réalisée par l'architecte Charles A. Platt et achevée en 1932 pour l' American Battle Monuments Commission. Des loggias et des salles mémoriales ont été ajoutées en 1952 par les fils du premier architecte, William et Geoffrey Platt, pour commémorer les soldats américains morts aux deux guerres mondiales.

Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice : du cimetière américain
Siécle de l'édifice: XXe
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non

Photos (1) : (c'est une photo personnelle, cliquez pour agrandir)

la chapelle au premier plan

Chapelle Saint-Leufroy (XXe), rue Pasteur

Chapelle de l'Hopital Foch, aménagée au rez-de-chaussée de l'ancien pavillon Worth, construit en 1892 par le fils du couturier du même nom. Ce pavillon de style néo-normand abrite les services administratifs et la direction de l'Hôpital Foch.

Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice : de l'Hopital Foch
Siécle de l'édifice: XIXe-XXe
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non

Photos (3) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

le pavillon Worth
vues de la chapelle


Chapelle des Fusillés, au Mont-Valérien. Les résistants fusillés par les Occupants pendant la guerre y passaient leurs derniers moments de vie, et ont laissés sur les murs de cette chapelle, alors désaffectée, de poignants messages.
Cette chapelle de style néo-gothique, sans clocher, fut construite par le marquis de Forbin-Janson au début du XIXe.
Dossier de l'Inventaire Régional du Patrimoine (nombreuses photos, plans, gravures) : http://www.culture.gouv.fr/documentation/memoire/HTML/IVR11/IA92000247/inde…

Chapelle souterraine, au Mont-Valérien (XIXe-XXe) : cette chapelle, dont le creusement ne commence que sous le Second Empire est une simple crypte quasi-circulaire. Elle servit longtemps de cellier avant d'être réaffectée au culte vers 1950. Seul le clocher-mur, servant aussi de porche puisque l'entrée est juste derrière, émerge de la terrasse intérieure du fort.
Dossier de l'Inventaire Régional du Patrimoine (nombreuses photos, plans, gravures) : http://www.culture.gouv.fr/documentation/memoire/HTML/IVR11/IA92000247/inde…





Patrimoine religieux disparu

Ancienne église Saint-Leufroy, détruite en 1906.

Selon certains historiens, l'église paroissiale Saint-Leufroy aurait remplacé une église antérieure, datant peut-être du VIIe siècle. Au Xe siècle, fuyant les invasions normandes, les religieux de la Croix-Saint-Leufroy se réfugient à l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés. Charles le Simple décide alors de faire don de Suresnes à cette abbaye en 918. En 1070, Suresnes est érigé en paroisse. C'est alors un petit village de vignerons ramassé autour de son église.
Le clocher porche peut avoir été bâti au XIe siècle. Le reste de l'église, de la nef au chevet, fut bâti au XIIIe siècle. La nef, détruite pendant la guerre de Cent Ans, fut reconstruite à la fin du XVe siècle et reprise au XVIIe siècle à la suite d'un incendie survenu pendant les guerres de Religion. L'église, d'abord protégée au titre des Monuments Historiques, est déclassée par arrêté du 28 octobre 1886 et démolie entre 1903 et 1907.
Dossier de l'Inventaire Régional des Monuments Historiques (situation, plans, photo N/B) : http://www.culture.gouv.fr/documentation/memoire/HTML/IVR11/IA92000188/inde…

Ancien couvent et chapelle du Calvaire ou du Mont-Valérien

Si les premiers ermites s'installèrent sur le mont Valérien dès la fin du Moyen Age. Il faut attendre 1634 pour que soit élevée une première chapelle des prêtres du Calvaire. Le pèlerinage au Calvaire s'intensifiant au XVIIIe siècle, les cellules érémitiques et les stations du calvaire se construisent. Une nouvelle église apparaît, ainsi que l'escalier des cent marches vers 1780. A la fin du XVIIIe siècle ou au début du XIXe siècle, la princesse de Galea fait construire un petit château que son héritier Charles de Forbin-Janson dote entre 1834 et 1841 d'un décor gothique et de tourelles d'angle. Sa mère avait en 1828 fait édifier une chapelle funéraire. Alors que les religieux ont quitté le mont Valérien sous la Révolution, l'ingénieur Chappe fait élever en 1793 une tour au sommet du plateau pour servir de relais à son télégraphe.
Napoléon fait construire en 1812 un bâtiment destiné à accueillir un orphelinat de la Légion d'honneur. Le projet ayant échoué, le bâtiment fut mué en caserne. A la chute de l'Empire, le bâtiment accueille les missionnaires de France dirigés par Charles de Forbin-Janson, qui entreprend la construction d'une église et crée un cimetière ouvert de 1823 à 1830 aux religieux ainsi qu'à de riches laïcs.

Dans le cadre de la défense avancée de Paris, le fort est construit de 1841 à 1846, d'abord par le colonel ingénieur Vaneechout, puis par le capitaine du Génie Humbert. La construction du fort provoque la démolition des moulins, du calvaire, de l'église des Missionnaires ainsi que le comblement de plusieurs carrières et fontaines. Sous le Second Empire, une chapelle souterraine est commencée. A la fin du 19e siècle, un hangar à dirigeables et un colombier sont bâtis. Le mémorial de la France Combattante, prévu par décret de 1945, est inauguré le 18 juin 1960. Il est l'oeuvre de l'architecte Bruneau. Depuis, la tour du télégraphe et le hangar à dirigeables ont été démolis.
Dossier de l'Inventaire Régional du Patrimoine (nombreuses photos, plans, gravures) : http://www.culture.gouv.fr/documentation/memoire/HTML/IVR11/IA92000247/inde…


Dernière édition par Admin le Mar 8 Fév - 23:15 (2011); édité 8 fois
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Mar 8 Fév - 22:28 (2011)    Sujet du message: Suresnes (92150) Répondre en citant

Autres cultes

Chrétiens orientaux

Maison Saint-Charbel, église maroniste, au n°60, rue de la République

Protestants

Temple protestant, dans la cité Jardin, construit dans les années 30.

Type d'Edifice: Temple protestant
Nom de l'Edifice : ERF de Suresnes
Siécle de l'édifice: XXe
Forme du clocher : clocher-mur
Clocher en péril : non

Photos (7) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

façade
coté sud
coté nord
chevet

vue vers le choeur
le choeur
vue vers l'entrée


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:26 (2017)    Sujet du message: Suresnes (92150)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de l'Ile-de-France -> Clochers des Hauts-de-Seine Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com