Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Boigny-sur-Bionne (45760)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers du Centre-Val-de-Loire -> Clochers du Loiret
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Sam 29 Jan - 22:48 (2011)    Sujet du message: Boigny-sur-Bionne (45760) Répondre en citant

Eglise Saint-Pierre-ès-Liens

Quelques vestiges, dans l'actuelle église, datent du XIIe. Le gros de l'église a été reconstruit aux XVIIe et XIXe siècles.
La cure était à la nomination du doyen du Chapitre de Sainte-Croix; cependant, elle était agrégée par habitude à la commanderie, comme l'atteste le compte-rendu de la visite pastorale effectuée vers 1708-1710.

Une plaque, en façade, est ornée d'une coquille Saint-Jacques et rappelle un probable pélérinage.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-Pierre-ès-Liens
Siécle de l'édifice:
Forme du clocher : flèche
Position du clocher : sur le toit
Clocher en péril : non

Photos (11) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

Extérieur (4) :

façade et côté nord
chevet
coté sud
plaque jacquaire en façade

IIntérieur (7) :

bas-coté gauche
grande nef

autel de la Vierge
Notre-Dame des Barres
maître-autel

autel secondaire
vitrail de la Commanderie


Chapelle, bâtie près de la Bionne, dans le bourg, dans les années 60/70.

Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice : -
Siécle de l'édifice: XXe
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non

Photos (1) : (c'est une photo personnelle, cliquez pour agrandir)




Commanderie de l'ordre de Saint-Lazare de Jérusalem

En 1154, Louis VII établit sur la terre de la Commanderie, à Boigny (Boigniacum) qui relevait du domaine royal, 12 chevaliers de l'ordre de Saint-Lazare de Jérusalem, afin que cet ordre soit à la tête de tous les hospices et de toutes les léproseries du Royaume. Précédemment, en 1150, ces chevaliers avaient été établis à la Salle, près de Boigny.La Commanderie était auparavant une résidence royale, avec une chapelle au milieu d'une habitation royale, dans laquelle se seraient mariés Louis VII et Constance de Castille, en l'an 1153.

Cette résidence royale était primitivement divisée en trois grandes cours. La cour principale, enceinte de murs, à laquelle on accèdait en traversant deux autres cours, comprenait la chapelle, le château et une léproserie. A l'angle nord-ouest, une tour, sorte de donjon, se dressait à l'entrée de la chapelle, du XIIe, qui a été restaurée au XIIIe siècle.

Les protestants dévastent la Commanderie, qui est restaurée en 1578 par le chevalier Salviati. Celui-ci fait graver une quatrain à l'entrée : " Cette maison restaurée / est au grand Roi dédiée / Nul ne présume d'y entrer / Si de céans n'est serf entier". Mais dix ans plus tard, du temps de la Ligue, les bâtiments sont à nouveau détruits. L'ordre des Chevaliers de Saint-Lazare fut fusionné en 1607 par Henri IV avec l'ordre militaire Notre-Dame du Mont-Carmel qu'il venait de créer et dont le premier grand-maître fut Philibert de NERESTANG. Entre 1695 et 1699, elle est reconstruite; la chapelle et les constructions médiévales ne sont pas relevées et sont remplacées par un château assez simple, servant de résidence au Grand-Maître.

Vers 1708, à la suite d'une visite pastorale, l'on apprend qu'il y avait à la Commanderie une grande chapelle qui a longtemps servi de grange et qui est en train d'être rétablie pour le culte au début du XVIIIe.
La Commanderie fut rasée à la Révolution et remplacée par le château actuel. En revanche, les communs et le grand pigeonnier (XVIIe-XVIIIe) ont réchappé à la fureur révolutionnaire et peuvent être visités de temps à autres. Il reste de l'ancienne commanderie des caves en forme de croix à trois ou quatre bras très courts, semblables à celles de la Cour à Pierrefitte-des-Bois, sous une ancienne commanderie des Templiers. L'ordre s'est relevé à partir de 1840 et a réimplanté sa maison générale à Boigny en 1916.

Source : Recherches historiques sur la Commanderie de Boigny et sur l'Ordre des Chevaliers de Saint-Lazare de Jérusalem, par l'abbé ROCHER, 1865, Orléans.

Type d'Edifice: Commanderie
Nom de l'Edifice : de l'ordre des Chevaliers de Saint-Lazare
Siécle de l'édifice: XIIe-XIIIe-XVIIe-XVIIIe-XIXe
Forme du clocher : flèche
Position du clocher : clocher latéral
Clocher en péril : non

Photos (3) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

château
fuie
communs




Ancien hospice

Ancienne maladrerie de la Bienheureuse Marie des Barres, attestée en 1071 et 1345. Cet hospice appartenait au Chapitre Cathédral d'Orléans.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 29 Jan - 22:48 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers du Centre-Val-de-Loire -> Clochers du Loiret Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com