Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Dampierre-en-Yvelines (78220)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de l'Ile-de-France -> Clochers des Yvelines
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Mer 22 Déc - 01:40 (2010)    Sujet du message: Dampierre-en-Yvelines (78220) Répondre en citant

Section de commune : Maincourt-sur-Yvette, depuis 1974.

Eglises

Eglise Saint-Pierre

Avant d'être érigé en paroisse au Xe siècle, Dampierre dépendait de Senlisse. Une grande partie du territoire appartenait à l'abbaye de Saint-Denis à l'époque de Philippe-Auguste.
L'église est construite au XIIIe siècle; trois travées voutées d'arêtes dans la nef nous sont parvenues. De 1858 à 1859, l'élargissement de la rue qui bordait le chevet nécessite de modifier l'orientation de l'édifice. Hippolyte BLONDEL, architecte diocésain de Versailles de 1845 à 1875, transfère le choeur à l'ouest en en contruisant un ex-nihilo; les parties du choeur à l'est du clocher sont détruites, ainsi que les travées des collatéraux qui lui sont accolées. DEBACQ conçoit un nouveau portail en 1861, dans le clocher qui était alors entre la nef et le choeur et qui devient un clocher-porche, à l'entrée de la nef, comme dans de nombreuses églises du XIXe. Il réalise aussi un décor de fresques en 1862.
La chapelle funéraire de la famille de Luynes est construite en 1861 par F. Debacq et C. Garnier, dans la partie sud du transept. Son décor peint représentant la voûte céleste a été réalisé par VITET. Les vitraux des bas-cotés datent du XXe. Le banc d'oeuvre, réservé aux membres du conseil de fabrique, administrant la paroisse, date de 1733. Les vitraux du choeur sont réalisés par le maître-verrier A. LUSSON en 1867. Les collatéraux sont pourvus de vitraux par FAUQUET en 1908, quant à la rose du transept nord, elle est réalisée par Eugène MOULIN dès 1877.

L'église avant les travaux du XIXe sur le cadastre de 1819 :


Des deux cloches, l'une provient de Belgique, du Monastère Notre-Dame de Helichen, et a été fondue en 1792. Elle porte l'inscription suivante : SANCTA MARIA ORA PRO NOBIS FRATER FRANCISCUS DEMANET HEYLISSEMENSIS ABBAS REFUDI ME FECIT 1792. L'autre est réalisée par Pierre LEROY en 1576 et porte les armes du cardinal Louis II de Lorraine ; fêlée en 1860, elle fût surmoulée et refondue par A.Hildebrand en 1862 et rebaptisée sous l'égide de la famille de Chevreuse; elle porte les incriptions suivantes : CLOCHE NOMMEE MARIE, 1576, PAR PIERRE LEROY et SURMOULEE ET REFONDUE PAR A.HILDEBRAND, BAPTISEE PAR LE CURE COLLET, LA FAMILLE D'ALBERT CHEVREUSE DE LUYNES, EN 1862, ET LE MAITRE P.N. CHARPENTIER. Cette dernière cloche est classée MH en 1907.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-Pierre
Siécle de l'édifice: XIIIe-XIXe
Forme du clocher : clocher-porche à pavillon
Clocher en péril : non

Photos (20) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

Extérieur (5) :

façade et clocher
coté nord
coté sud et chapelle de Luynes
choeur du XIXe

Intérieur (15) :

bas-coté gauche (sud)
ses vitraux
autel gauche

vue vers le choeur
le choeur et ses vitraux

vue vers l'entrée
le transept nord et sa rose

vitraux du bas-coté droit





Eglise Saint-Germain de Paris, à Maincourt (XVIe-XIXe)

La paroisse de Maincourt est attestée dès 1196 dans une charte de Maurice de SULLY, évêque de Paris, qui mentionne Guy, curé de Maincourt, à propos de la fondation de l'abbaye de la Roche. Peu après, une chapelle dédiée à Saint-Georges est fondée en 1204 par un seigneur de Chevreuse. Eglise et chapelle semblent avoir longtemps coexisté, on ignore la date de reconstruction de l'église. La seigneurie de Maincourt est une possession des premiers châtelains de Chevreuse qui la tiennent de l'abbaye de Saint-Denis. Passée à une branche cadette au XIIe, elle est rachetée à Ingerger d'Amboise par Pierre de Chevreuse en 1367. A la fin du XVIe elle appartient à la famille de Luynes qui la réunit à son domaine de Dampierre.
L'ancienne commune, peu étendue, était majoritairement composée de bois. Le village est situé le long de la D58, sans centre précis. La superficie du bâti n'a pas varié depuis le XVIIIe, les maisons construites dans les deux derniers siècles s'étant implantées dans les vides laissés par le bâti relativement peu dense, si bien que l'église est toujours située à l'extrémité est du village.

L'actuelle église, très modeste, est consacrée en 1539 d'après Leboeuf; elle se trouve complètement délabrée à la Révolution. L'église actuelle est installée dans la partie orientale du bâtiment, l'ancien choeur. Elle dispose d'un petit clocher original, remplaçant un lanternon : la cloche est installée dans une niche du mur occidental, au-dessus de la mairie, rajoutée au XIXe à la place du porche et de la nef, qui faisait trois fois la longueur du choeur (voir plan ci-dessous).
L'accès à l'église se fait par la mairie. Les plaques apposées sur la façade rendent hommage aux soldats morts au cours des conflits de 1914-1918 et de 1939-1945. C'est une des très rares mairies-églises de France.

Plan en appui d'un litige entre le propriétaire de l'ancien presbytère et la commune (1834).
En A : l'actuelle chapelle, en B, l'ancienne nef détruite :


CPA de l'église (fin XIXe) :


Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-Germain de Paris
Siécle de l'édifice: XVIe-XIXe
Forme du clocher : clocher-mur
Clocher en péril : non

Photos (2) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

façade, mairie et coté sud
chevet de la chapelle


Chapelle privée

Chapelle du château de Dampierre

Au milieu du XVIe siècle, le cardinal Charles de Lorraine, archevêque de Reims, acquiert les terres de Dampierre et les intègre au duché de Chevreuse. Le cardinal fait construire à l'emplacement de l'ancien manoir une demeure Renaissance, qu'il cède à son épouse, Marie de Rohan-Montbaron, veuve du duc Charles d'Albert de Luynes, le duché de Chevreuse. À la mort de Claude de Lorraine, en 1657, la duchesse transmet les terres à son fils Louis-Charles d'Albert, duc de Luynes. Le château actuel est construit pour Charles Honoré de Luynes à la fin du XVIIe siècle.

Dossier de l'Inventaire Régional du Patrimoine (plans, lithographies, dessins, CPAs, photos N/B, vues aériennes) : http://www.culture.gouv.fr/documentation/memoire/HTML/IVR11/IA00027609/inde…

Cartes postales anciennes de la chapelle du château :






Ancienne chapelle Saint-Georges, fondée à Maincourt en 1204, probablement par un seigneur de Chevreuse. Elle est signalée par LEBOEUF dans son Histoire du Diocèse de Paris en 1754.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 22 Déc - 01:40 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de l'Ile-de-France -> Clochers des Yvelines Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com