Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Saint-Jean-de-Braye (45800)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers du Centre-Val-de-Loire -> Clochers du Loiret
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Dim 31 Oct - 19:33 (2010)    Sujet du message: Saint-Jean-de-Braye (45800) Répondre en citant

Eglise Saint-Jean-Baptiste, située au centre du vieux-bourg, près de la Loire.

Le nom de la commune est dérivé directement de celui de l'église paroissiale Saint Jean-Baptiste. Braye, du gaulois braga, qui signifie « lieu marécageux » ou « lieu humide », semble faire référence à la position de l'église à proximité immédiate de la Loire. Lors de la fixation du toponyme, le cours du fleuve laissait probablement un espace marécageux ou une grève au pied de l'édifice. Saint-Jean-de-Braye aurait été nommé également Saint Jean de Bionne avant 1150. Bionne est un ancien fief actuellement situé sur la commune de Chécy. Il a donné son nom à la rivière qui le jouxte. La raison du choix de Saint Jean-Baptiste comme patron de l'église locale n'est pas connue. Cependant son patronage est fréquent dans la région, ainsi que le montre le cas de paroisses proches : Saint-Jean-de-la-Ruelle et Saint-Jean-le-Blanc. On évoque aussi la coutume orléanaise des feux de la Saint Jean le 24 juin comme étant l'origine du choix du patron.

Commencée vers 1143 et terminée en 1145, grâce au concours du roi Louis VII le Jeune et de Pierre d'Amboise, abbé de la Grande Sauve de Bordeaux et prieur des Bénédictins de Semoy, l'église présente un mélange d'éléments architecturaux romans et gothique, caractéristique de l'époque - Si l'extérieur fait preuve d'une grande sobriété, dans l'esprit de l'architecture romane, l'intérieur de la nef est marqué par l'élégance des colonnettes et arcs ogivaux d'inspiration gothique. Ses voûtes sur croisées d'ogives sont du XIIème siècle. Le retable date du XVIIIème siècle.

Plan au sol de l'église, coupes longitudinale et transversale (MH) :


Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-Jean-Baptiste
Siécle de l'édifice: XIIe-XIIIe-XVIe
Forme du clocher : pavillon
Position du clocher : entre nef et choeur
Clocher en péril : non

Photos (32) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

Extérieur (7) :

façade
coté sud
modillons de l'escalier du clocher

chevet
côté nord
clocher

Intérieur (9) :

vue vers le choeur
collatéral nord

autel latéral gauche
autel latéral droit
chapelle latérale droite

maître-autel
crédence dans le choeur
vitrail axial

vue vers l'entrée

Tribune et clocher (16) :

la tribune
escalier d'accès
combles et accès au clocher

étage sous le beffroi

charpente au-dessus du clocher
charpente intérieure
inscription

vues des trois cloches


Chapelles

Chapelle Saint-François, construite dans les années 1960 au n°121, avenue de la Paix, près du nouveau centre-ville, placé au centre de la commune alors en pleine urbanisation.

Chapelle de l'Oeuvre Notre-Dame du Calvaire, aujourd'hui foyer AEFH, route de Pithiviers. C'était depuis le début du XXe siècle un couvent des bénédictines de Notre-Dame du Calvaire. Des soeurs issues de ce couvent fondèrent l'abbaye du Mont des Oliviers, en Palestine.

Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice : de l'oeuvre Notre-Dame du Calvaire (Petit Cormier)
Siécle de l'édifice: XXe
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non

Photos (5) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

cour d'honneur
entrée de la chapelle




Chapelle du patronage des Tamaris (XIXe)

Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice : du patronage de la paroisse Saint-Jean-Baptiste, dit Les Tamaris
Siécle de l'édifice: fin XIXe
Forme du clocher : pavillon
Position du clocher : au-dessus de la façade, sur le toit
Clocher en péril : non

Photos (2) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

façade
arrière


Chapelles privées

Chapelle privée du château de Coquille, séparée maintenant du château et désaffectée.

Le château de Coquille est construit au XVIIe et son parc aurait été dessiné par André Le Nôtre. l’ensemble qui appartenait alors à la famille Colas des Francs, est fort mal connu.
Les sœurs bénédictines de Notre-Dame-du-Calvaire s’étaient installées en 1956 dans le manoir du Petit Cormier, datant du XVIIIe, en l’agrandissant pour le transformer en monastère. En 1960, elles avaient racheté les terres voisines sur lesquelles se trouvait le château de Coquille afin de parfaire leur isolement. Puis, elles lotirent une partie du parc avant de quitter les lieux en 1999. L’ancienne chapelle, qui se trouve légèrement à l’écart du château, sur la gauche depuis la route, fut séparée de celui-ci, et un pavillon style années 70 fut construit sur le terrain qui l’abritait. Elle sert désormais de débarras au propriétaire. Cette chapelle, couverte d'un toit à deux pans, de plan rectangulaire, est fort sobre, de même que son porche surbaissé. En revanche, son choeur était orné de boiseries et d'un magnifique autel dédié à Saint-Michel qui a échappé de peu à un vandalisme annoncé http://www.latribunedelart.com/vandalisme-annonce-d-un-autel-du-xviiie-siec… , le propriétaire de la chapelle voulant le vendre en laissant à l'acheteur le soin de le récupérer sur place, avec les grands moyens au besoin. Cet autel d'époque Régence (v. 1720) a été sauvé par une instance de classement à l'instigation de la DRAC http://www.latribunedelart.com/l-autel-xviiie-du-chateau-de-coquille-est-sa…

Type d'Edifice: Chapelle privée
Nom de l'Edifice : anciennement chapelle du château de Coquille
Siécle de l'édifice: XVIIIe
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non


Chapelle privée du château du Clos-Saint-Loup, d'origine romane.

Chapelle privée du château de la Fosse-Belaude (XVe-XVIIe), signalée lors de la visite pastorale de 1708.

Chapelle de la Pomme de Pin (XIXe)

Le groupe des Sages de saint-Jean de Braye a mené l'essentiel des recherches connues sur cette chapelle aux archives diocésaines d'Orléans et aux archives départementales. Le château de la Pomme de Pin fut la propriété du Séminaire d'Orléans depuis le concordat jusqu'en 1905, la chapelle apparaît sur le cadastre de 1834. Après la loi de 1905, la chapelle passa à la commune, qui lui donna diverses affectations; la bibliotèque s'y trouvait jusqu'en 1982. Actuellement, la chapelle, toujours propriété communale est inoccupée.



Patrimoine religieux disparu

Ancienne abbaye

Ancienne abbaye Saint-Loup (XIIIe)

C'est à Saint-Jean de Braye qu'en 573 naît Saint-Loup, futur évêque de Sens; il décéde en 622, ses reliques, rapatriées après canonisation, contribuent à fonder ici, en 1249, un couvent et une abbaye d'apanage royal. Ce monastère était un vaste enclos situé sur une colline et entouré de murs. Une chapelle commémorative s'éleva à l'endroit où ses parents, Betton et Hagie, avaient vécu - Cette chapelle devint le centre de la paroisse primitive de Saint-Jean-de-Braye - Par arrêt du Conseil du roi Louis XV, du 22 octobre 1726, Saint-Loup est rattachée à Saint-Jean-de-Braye.

Anciennes chapelles privées

Ancienne chapelle de La Corne, dédiée à Saint-Dominbert, signalée à la visite pastorale de 1708.

Ancienne chapelle de la Borde, fondée de 14 arpens de terres par Mlle HARMENAULT "nouvelle convertie". Les nouveaux catholiques, ou nouveaux convertis étaient les personnes qui avaient abjuré le protestantisme, souvent suite à la révocation de l'édit de Nantes en 1685. Ils était assez étroitement surveillés et souvent regroupés en communautés spirituelles (de nouveaux et nouvelles catholiques) afin d'affermir leur foi renaissante. Lors de la visite pastorale de 1708, Mgr FLEURIAU trouve cette chapelle "profanée"; il est probable que le culte ne s'y faisait plus.




Autres cultes

Temple protestant


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 31 Oct - 19:33 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers du Centre-Val-de-Loire -> Clochers du Loiret Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com