Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Ferté Saint-Aubin (La) (45240)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers du Centre-Val-de-Loire -> Clochers du Loiret
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Mar 28 Sep - 21:06 (2010)    Sujet du message: Ferté Saint-Aubin (La) (45240) Répondre en citant

Eglises

Eglise Saint-Aubin, quartier Saint-Aubin

L'église actuelle date pour ses parties les plus anciennes du XIIe siècle, avec de nombreux ajouts et reprises. C'est la paroisse la plus ancienne de ce lieu. La nef, précédée d'un massif clocher-porche du XVe, est flanquée d'un collatéral écourté et d'ne sacristie du même siècle. Au sud, l'église était encore flanquée de son prieuré-cure à la fin du XIXe, mais il n'en reste rien aujourd'hui. La nef et choeur sont restaurés et remaniés après l'incendie de 1562, causé par la prise du bourg par les Réformés.
Un sarcophage exposé dans l'église date du Haut Moyen-Age.

Une ordonnance épiscopale de 1710 ejoint au curé de Saint-Aubin de "se retirer pour trois mois dans notre Séminaire" et lui interdit "pour ce temps les fonctions curiales et sacerdotales", sans doute par cause de manquements graves. Le même curé a été visé par une ordonnance semblable vers 1720.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-Aubin
Siécle de l'édifice: XIIe-XVIe
Forme du clocher : clocher-porche à pavillon
Clocher en péril : non

Photos (5) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

façade
coté nord
chevet
coté sud

Eglise Saint-Michel, auprès du château

L'église est fondée au XIIe siècle; le chevet est de cette époque. La nef est du XVe, les transepts sont ajoutés ou rebâtis au XVIIe. La façade et le pignon ouest sont reconstruits en 1845 sur les plans de l'architecte Carteron. L'église possède une entrée particulière sur le parc du chateau. Le clocher surmonté d'une flèche se trouve au sud de l'église. A l'origine, La Ferté et Saint-Aubin étaient deux paroisses voisines qui ont juxtaposé leurs noms pour donner le nom de la commune après la Révolution française. Le bourg de St Michel a porté successivement les noms du propriétaire du château : La Ferté-Nabert, La Ferté-St-Nectaire, La Ferté-Senneterre, La Ferté-Lowendal. Elle a également porté le nom de La Ferté-Cosson sous la Révolution.
Dans l'église, une statue de Saint-Michel date du XVe (classée MH).

Photos des MH (N/B) : http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/memoire_fr?ACTION=CHERCHER&FI…

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-Michel
Siécle de l'édifice: XIIe-XVe-XVIIe-XIXe
Forme du clocher : flèche
Position du clocher : à la croisée du transept
Clocher en péril : non

Photos (12) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

Extérieur (5) :

façade
coté nord
chevet
coté sud

Intérieur (7) :

vue vers le choeur
le choeur

transept sud
fondation de messes du 17e

transept nord


Chapelles

Chapelle du Foyer Notre-Dame de Trays (XXe). Elle se trouve dans la cour du foyer, situé sur le boulevard reliant le centre-ville, le long de la RN 20, à la gare. La Croix est faite avec deux branches ramassées dans un bois solognot tout proche.

Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice : ND de Trays
Siécle de l'édifice: XXe
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non

Photos (4) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

façade du foyer
la chapelle
intérieur de la chapelle

Oratoire Notre-Dame des Trays (1850)

La chapelle est construite par Félix Seurat de la Boulaye en 1850 sur ses terres; il aménage en outre l’allée des Trays qui donne vue sur le Château de la Goronnière. La statue du XVIIe, de 1 m 20 de hauteur, a été trouvée le plus probablement dans les combles de l’église Saint-Michel où elle avait été abritée des Révolutionnaires. Une source associée guérirait de l’eczéma. Au SSE se trouve une pièce dite de la Chapelle, cette dénomination étant antérieure à ND des Trays : ce fut peut-être un oratoire auprès d’une source...

CPA (cliquez pour agrandir) :



Chapelles privées

Chapelle du château de la Ferté, en attente de restauration. Cette chapelle est bâtie dans le style néo-gothique à la fin du XIXe. L'ancienne chapelle, détruite en mai 1864 était bâtie en briques, et contenait 33 cariatides de grandeur naturelle en bois et 23 stalles ornées de scènes de chasse, le tout provenant du principal fief de la Ferté, le château des Chevaux. Ces boiseries ont été vendues à un brocanteur de Paris.

La construction du château débute à la fin du XVIe sur ordre d'Henri de Saint-Nectaire selon les plans de l'architecte Théodore Lefebvre. Elle se poursuit sous le règne de son fils, Henri de La Ferté-Senneterre. Le maréchal Ulrich Frédéric Woldemar de Löwendal l'acquiert en 1748 ; il est confisqué à son fils lors de la Révolution française. François Victor Masséna, fils du maréchal d'Empire, rachète le château en 1827. Jacques Guyot acquiert le château en 1987 et l'ouvre au public.

Le château, entouré de douves, est constitué du petit château, dans la partie gauche du corps de logis actuel, construit entre 1590 et 1620 et du grand logis (ou grand château) et ses deux pavillons qui en encadrent l'entrée datant du XVIIe. Le parc, de 40 hectares, a été aménagé en jardin à la française dès les années 1630 puis modifié en parc paysager à partir de 1822. En 1992, le jardin est réagencé tel qu'il était au XVIIIe siècle. Il comporte sept bras d'eau, dont les eaux du Cosson. Les écuries du château datent du XIXe siècle.

Le château se visite tous les jours de 10 à 18 h. La chapelle est interdite d'accès et peu visible : les arbres plantés au XIXe sont devenus grands, depuis. En revanche, on peut voir une petite ligne de chemin de fer dans le parc.

Dossier des MH (photos et plans) : http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/memoire_fr?ACTION=CHERCHER&FI… et http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/memoire_fr?ACTION=CHERCHER&FI…

Cartes postales anciennes de la chapelle :


Type d'Edifice: Chapelle privée
Nom de l'Edifice : du château de la Ferté
Siécle de l'édifice: XIXe
Forme du clocher : flèche
Position du clocher : clocher latéral
Clocher en péril : oui

Photos (4) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

le château
ilot de la chapelle


Chapelle privée du château des Aisses (2e moitié XIXe). Le château est construit dans un style éclectique plus ou moins inspiré du néo-gothique, un peu moins cependant que la grande partie des autres manoirs élevés à cette époque sur le territoire de la commune. Il existe un dessin de la chapelle à l'époque de la construction du château.
Dessin :



Source : Guide JOANNE De Paris à Agen par Vierzon, Chateauroux, Limoges et Périgueux, Itinéraire descriptif et historique, par Célestin PORT (archiviste du département de Maine-et-Loire), 1867.


A signaler :

Arrow la fausse chapelle du château des Aulnettes, ajoutée en 1905 au château construit en 1875. Elle comprenait au rez-de-chaussée une cuisine, et au-dessus une salle de bains.


Arrow Le château des Boistards est construit sur une pièce de terre appartenant à St Aignan avant 1789. Une rente était versée à la fabrique de Saint-Aubin de la Ferté jusqu’en 1904, elle se montait à 12 décalitres, 2 décilitres, 9 centilitres de blé. Le château est reconstruit en 1864 avec les matériaux de l’ancienne chapelle Saint-Laurent du grand château de la Ferté. Le fronton du grand porche est le linteau du portail de la chapelle.


Dernière édition par Admin le Lun 28 Nov - 13:01 (2011); édité 3 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 28 Sep - 21:06 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Sam 8 Jan - 23:15 (2011)    Sujet du message: Ferté Saint-Aubin (La) (45240) Répondre en citant

Patrimoine religieux disparu

Ancien prieuré

Ancien prieuré Saint-Aubin, réuni au couvent de Bonne-Nouvelle en Orléans. Au début du XXe, ses bâtiments ont été arasés.


Ancien établissement hospitalier

Ancienne maladrerie Saint-Lazare, probablement fondée au XIIe. Avec le déclin de la lèpre au XVe, elle est reconvertie en un petit Hôtel-Dieu. Au XVIIe, celui-ci est réuni à l'Hopital Général d'Orléans. Au début du XVIIIe, le curé de Saint-Michel, dans la paroisse duquel était situé cet établissement, y acquittait une messe par semaine et recevait 30 livres pour cela.
Suite à une visite pastorale vers 1708-1710, l'évêque ordonne aux administrations de l'Hôtel-Dieu de "faire lambrisser le dessus de l'autel, et en y attendait, qu'il y soit mis un dais".


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:42 (2017)    Sujet du message: Ferté Saint-Aubin (La) (45240)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers du Centre-Val-de-Loire -> Clochers du Loiret Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com