Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Marly-le-Roi (78160)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de l'Ile-de-France -> Clochers des Yvelines
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Mer 14 Juil - 22:48 (2010)    Sujet du message: Marly-le-Roi (78160) Répondre en citant

Eglise

Eglise Saint-Vigor et Saint-Etienne (XVIe)

Le premier document écrit signalant Marly est un parchemin de la chancellerie royale datant de 697, à propos d'un échange de terrains avec l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés. La forêt est l'une des grandes « buttes témoins » qui entourent Paris. Un texte du XIIIe siècle indique que ses flancs sont alors couverts de vignes. Louis XIV réunit les deux villages de Marly-le-Bourg et de Marly-le-Châtel, ce dernier étant créé par Hervé de Montmorency en 1087. Sous le nom de Marly-le-Roi, la nouvelle paroisse englobe également le port de Marly sur la Seine. À l'est, le « Vallon », entre le village et Louveciennes, devient sous Louis XIV un haut lieu de l'art de vivre et de l'art des jardins. Renommée Marly-la-Machine pendant la Révolution, la commune reprend le nom de Marly-le-Roi en 1814, bien que le château a disparu sous l'Empire. Marly-le-Roi perd également son port, mais le hameau de Montval-à-l'Ouest lui est rattaché. À la viticulture, le village substitue peu à peu la culture des fruits, des légumes et des fleurs. Avec le développement du tourisme parisien, Marly-le-Roi devient l'une des grandes sources d'inspiration des peintres Sisley, Pissarro et Bonnard, et un lieu privilégié de résidence pour des écrivains comme Alexandre Dumas fils et Victorien Sardou, ou des sculpteurs comme Maillol jusqu'en 1939. L'urbanisation moderne a préservé le vieux village.

Lorsque le Roi réunit les deux paroisses du Châtel et du Bourg dès 1681, il fait construire une nouvelle et unique église paroissiale et royale consacrée le 1er avril 1689. Elle est placée sous le double vocable de saint Vigor et de saint Étienne, et sous la protection de la Vierge après l'acquisition de Marly-le-Bourg par le roi en 1693. La construction orientée nord-sud domine le village, et il s'agit de la seule église rurale réalisée par Jules Hardouin-Mansart. Le clocher prévu par de Cotte est moins haut qu'il n'est actuellement. Cette église est transformée en Temple de la Raison sous la Révolution.

Issus de l'atelier Carot, les vitraux du transept sont réalisés par le grand maitre verrier Émile Hirsch, élève de Théodore Rousseau, Ingres et Delacroix et maitre de Rouault. L'un d'eux s'inspire d'un tableau de Vien du XVIIIe siècle placé dans l'ancienne chapelle du Petit Trianon. Il représente saint Louis et son épouse, Marguerite de Provence, recevant une corbeille offerte par Thibaut, futur abbé des Vaux de Cernay et fils de Bouchard Ier, seigneur de Marly. La corbeille comporte autant de fleurs de lys que le roi aura d'enfants, grâce aux prières de Thibaut. L'abbé Blanchon, commanditaire, se fait représenter à gauche du vitrail.

Installé en 1710, le maitre-autel réalisé par Jouvenet et Mazeline provient de la première chapelle du château de Versailles. Ce transfert est significatif car Marly remplace Versailles comme maison de plaisance, et la décision de construire une nouvelle chapelle à Versailles est prise l'année de l'édification de l'église de Marly. De style antique avec un fronton triangulaire, ce maitre-autel est privé de la croix et des angelots qui le surmontent à l'origine, afin, probablement, de pouvoir être logé dans le fond du choeur. Devant cet autel, Louis XIV épouse Mme de Maintenon en 1683. La Prédication de saint Vigor est placée au centre du retable en 1852.

L'orgue symphonique de 12 jeux à deux claviers et un pédalier est construit par le facteur Merklin. Un système de traction électrique d'origine américaine, avec un jeu de trois plans sonores et une console séparée, permet d'utiliser un seul de ces plans comme orgue de choeur. Il est restauré en 1961 par Erwin Müller qui supprime alors le troisième plan et rétablit une traction mécanique, puis en 1990 par le facteur Dargassier avec 23 jeux d'orgue. Des jeux d'origine restent utilisés : la trompette du grand orgue, le cor de nuit, la voix céleste du récit expressif et la soubasse.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-Vigor et Saint-Etienne
Siécle de l'édifice: XVIIe-XVIIIe
Forme du clocher : flèche
Position du clocher : latéral
Clocher en péril : non

Photos (21) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

Extérieur (4) :

façade au nord
coté ouest
coté est
chevet au sud

Intérieur (17) :

vues de l'église depuis la tribune

vue vers l'autel
porte camouflée du clocher

le transept nord et ses vitraux
le transept sud

chapelle absidiale gauche

le choeur

chapelle absidiale droite et ses vitraux

vue vers la tribune
l'orgue

Autres cultes

Temple protestant

A la fin des années 1950, un important developpement urbain s'annonçait autour de Marly-le-Roi. La paroisse de Saint-Germain-en-Laye, qui desservait cette zone, a été amenée à essaimer pour y créer une communauté dont l'association cultuelle a été reconnue en 1961; le temple a été construit en 1961 et agrandi en 1971. Cette Église dessert 7 communes : Marly-leRoi, Mareil-Marly, Le Port-Marly, l'Étang-la-Ville, Louveciennes, une partie du Pecq et Saint-Nom-la-Bretêche. Elle dispose au centre de Marly, 29 chemin des Maigrets, d'une salle de culte de 200 places, de plusieurs locaux annexes et d'un presbytère entourés d'un vaste verger. En 2008, elle compte 210 foyers connus dont 140 membres actifs.

Type d'Edifice: Temple protestant
Nom de l'Edifice : ERF de Marly le Roi
Siécle de l'édifice: XXe
Forme du clocher : campanile
Clocher en péril : non

Photos (3) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

la maison dans le jardin de laquelle se trouve le temple

le temple et son campanile

Ancienne église

Ancienne église de Marly le Bourg, située près de l'actuelle place du Chenil. Elle a été détruite à la fin du XVIIe après l'édification de l'actuelle église.


Autres cultes

Temple protestant[/u]


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 14 Juil - 22:48 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de l'Ile-de-France -> Clochers des Yvelines Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com