Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Saint-Cyr-l'Ecole (78210)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de l'Ile-de-France -> Clochers des Yvelines
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Jeu 3 Juin - 03:44 (2010)    Sujet du message: Saint-Cyr-l'Ecole (78210) Répondre en citant

Eglise

Eglise Sainte-Julithe

Au XIe siècle, d'importantes seigneuries ecclésiastiques étendent leurs possessions sur le « Val de Galie » et défrichent la forêt des Yvelines. Dès le début du XIIe siècle, une abbaye dédiée à saint Cyr donne son nom à la paroisse dont l'église est vouée à sainte Julithe (mère de Saint-Cyr, nommée aussi Julitte). Jusqu'au règne de Louis XIV, Saint-Cyr n'est qu'un modeste village d'Île-de-France composé de quelques maisons de paysans et d'un petit château. Cédant aux instances de madame de Maintenon, Louis XIV décide en 1685 de créer une maison pour donner « aux filles pauvres de la noblesse » une éducation saine et laborieuse. Après la Révolution, Napoléon y installe une école militaire. Dès le milieu du XIXe siècle, le village prend de l'importance grâce à l'arrivée du chemin de fer. C'est là en effet que se trouve la bifurcation de la ligne de Chartres (Ligne N vers Rambouillet), implantée sur la ligne de Granville (ligne N vers Plaisir Grignon, Dreux et Mantes).

En février 1892, l'église de Saint-Cyr construite au début du XIIe siècle est déclarée trop petite, en mauvais état et dangereuse. Elle est interdite au culte dès 1894 et un projet de construction est envisagé face à l'École militaire. Le plan colorié du projet présente un bâtiment en forme de croix, comprenant une nef et un choeur. Mille places sont prévues. Sa construction en moellons piqués et pierres en façade débute en 1896, mais l'édifice n'est consacré qu'en 1898. Détruit par les bombardements aériens en juin 1944, il est remplacé par une nouvelle église reconstruite en 1962. Voir ici le plan et les élévations (lavis) de l'église du XIXe : http://fr.topic-topos.com/image-bd/plan-de-lancienne-eglise-sainte-julithe-…

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Sainte Julithe
Siécle de l'édifice: XXe
Forme du clocher : campanile
Position du clocher : beffroi
Clocher en péril : non

Photos (7) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

Extérieur (3) :

clocher
façade
coté sud et chevet

Intérieur (4) :

vue vers l'autel
collatéral sud
choeur
vue vers l'entrée

Chapelles

Chapelle Sainte-Thérèse, au sud de la commune, rue de l'Union. La chapelle, volume simple et épuré signalé par une croix blanche, est construite en 1975 avec six immeubles d'habitation par les architectes Duhamel et Papazian. Pour y accèder, depuis la gare, remonter la pente, passer la voie unique (qui va desservir 2 km plus loin le camp militaire de Satory) puis tourner à la 2e à droite (rue du Bois Robert) et aller au bout de la rue.

Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice : Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus
Siécle de l'édifice: XXe
Forme du clocher : clocher-mur
Position du clocher : sur le toit
Clocher en péril : non

Photos (3) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

vues de la chapelle

Chapelle Saint-Martin (XXe), au nord de la commune, au coeur du quartier HLM créé autour de l'axe de l'avenue du Colonel Fabien, route de Fontenay. La chapelle et le relai paroissial, très discrets et pas fléchés, sont construits en 1973 par l'architecte MOUETTE, avec le quartier.

Ecole de St Cyr (XVIIIe)

Louis XIV charge Jules Hardouin Mansart, son premier architecte, d'exécuter les plans pour la construction de cette fondation destinée à la marquise de Maintenon. Celle-ci ne veut ni un palais, ni un couvent, mais une maison très simple pour l'éducation des nobles demoiselles. La première pierre est posée le 25 avril 1685. Neuf cents maçons, plus de 400 tailleurs de pierre et autant de charpentiers, soit 2 500 ouvriers au total, réalisent cette construction en quinze mois. L'édifice, qui s'étend sur un parc de 10 hectares, est ordonné autour de plusieurs cours : la cour principale où se trouve le pavillon des archives, une cour ouverte au nord et de deux cours latérales, celle de l'ouest étant limitée par la chapelle. Vue aérienne de topic-topos.com : http://fr.topic-topos.com/image-bd/lycee-militaire-saint-cyr-l-ecole.jpg

Napoléon y installe en 1808 l'Ecole Spéciale Militaire. Cette école, fondée en 1802 à Fontainebleau puis transférée à Saint-Cyr, y reste jusqu'en 1940, année où elle fut repliée à Aix-en-Provence. Les bâtiments de Saint-Cyr sont alors gravement touchés par les bombardements alliés de 1944 et l'école est recrée en 1945, mais à Coëtquidan (Morbihan) sous le nom d' « École spéciale militaire interarmes ». Ces bâtiments reconstruits en 1964 accueillent aujourd'hui le lycée militaire de Saint-Cyr, surnommé le Coldo ou le Vieux bahut, qui est d'abord collège de 1966 à 1984.

Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice : de l'Ecole Militaire de St Cyr
Siécle de l'édifice: XVIIIe
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non

Photos (5) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

vues des bâtiments



Anciens couvents

Ancienne abbaye Notre-Dame des Anges (XIIe)

Par des actes de 1156 et 1157, Louis VII confirme la fondation par l'évêque de Chartres Robert III d'un monastère de femmes dédié à saint Cyr. Cette abbaye souffre beaucoup pendant la guerre de Cent Ans et les guerres de religion. François d'Aligre, abbé de Saint-Jacques de Provins depuis 1643, aide financièrement sa soeur Élisabeth, abbesse de Saint-Cyr depuis 1633, à restaurer et orner les constructions du monastère. Ce dernier est détruit à la Révolution, et il n'en reste que la porte d'entrée décorée des armes de France et supportée par deux anges (voir ici : http://fr.topic-topos.com/image-bd/ancienne-abbaye-de-saint-cyr-porte-saint… ). Estampes de Valencay, évêque de Chartres, établit en 1633 une nouvelle règle de l'abbaye : « Constitutions accommodées à icelle pour les religieuses bénédictines de Nostre-Dame des Anges de Sainct-Cyr ».


Ancien prieuré de Gally (XIIe-XVIIIe-XIXe)

À partir de 1661, Louis XIV décide d'agrandir le parc du château de Versailles vers l'ouest. Il acquiert donc entre 1663 et 1675 une partie des biens des moines de St Cyr. Dès 1684, il possède l'ensemble de l'ancien prieuré, qui est transformé en ferme royale insérée dans le parc. Vendu à la Révolution comme bien national, l'ensemble est racheté en 1806 par Napoléon Ier et rejoint les possessions de l'État. Vue de la ferme: http://fr.topic-topos.com/image-bd/ferme-de-gally-saint-cyr-l-ecole.jpg


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 3 Juin - 03:44 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de l'Ile-de-France -> Clochers des Yvelines Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com