Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Poigny (77160)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de l'Ile-de-France -> Clochers de Seine-et-Marne
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Jeu 27 Mai - 23:08 (2010)    Sujet du message: Poigny (77160) Répondre en citant

Poigny est une commune sans église, l'ancienne ayant été presque entièrement arasée à la fin du XIXe (voir-ci dessous Ancienne église Saint-Michel).

Poigny est occupé dès la fin de l'âge du fer, au Ier siècle av. J.-C., période de l'indépendance gauloise. La découverte d'une base de rempart et d'une voie dallée témoigne de l'existence d'un peuplement gaulois sur les hauteurs de la commune. La mise au jour, en 1990, d'un habitat gaulois en contrebas du coteau atteste l'occupation du site à la Tène finale. Le peuplement semble continu, comme le prouve la découverte de fragments de mosaïque et de tessons de céramique gallo-romains. À l'époque mérovingienne, puis carolingienne, un village se fixe sur les hauteurs du territoire. Mentionné pour la première fois par écrit en 1265 sous le nom de Puigny, dans des textes relatifs à l'achat de vin par la cité de Provins, il s'affirme au XIIIe siècle comme un village prospère ; les habitants bénéficient du voisinage immédiat de Provins, où ils peuvent écouler leurs produits. À la fin du Moyen Âge, le village se déplace et s'installe en contrebas. Ce déperchement est à l'origine d'un urbanisme presque unique dans la Brie provinoise : contrairement à la plupart des villages briards mis en place autour d'un point central, le développement de Poigny se réalise, au gré de la descente de ses habitants, le long d'une route située dans la vallée ; l'action municipale cherche désormais à développer un habitat concentrique autour d'une nouvelle place aménagée en 1990.
A noter : l'écart de Champbenoist et son ancien prieuré cistercien a été coupé de Poigny et rattaché à Provins; un grand ensemble y a été construit.

Prieuré

Prieuré Saint-Léonard des Vignes, fondé au XIIe siècle. Il abritait une communauté de moniales jusque la Révolution, moment où il fut vendu comme bien national. Il est alors devenu une grosse ferme. De construction solide, les bâtiments subsistent au flanc de la route qui coule de Sainte-Colombe à Provins. Il y a là le logis des moines, une grange des XVIe-XVIIe qui fait l'angle, et dont le mur presque aveugle barre la cour du vent d'ouest, et une chapelle au toit surelevé devenue grange. On devine encore sur le mur du chevet la grande baie centrale qui s'y ouvrait.

Type d'Edifice: Prieuré
Nom de l'Edifice : St Léonard des Vignes
Siécle de l'édifice: XIIe
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non

Photos (3) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

la ferme prieuré
pignon de la chapelle
la chapelle coté cour

Ancienne église

Ancienne église Saint-Michel (VIe-IXe-XIe-XIIe-XIIIe-XVIIe)

Une première chapelle est construite à l'époque mérovingienne. Les travaux d'édification de l'église débutent véritablement à l'époque carolingienne. Au IXe siècle, un choeur carré est construit sur les vestiges mérovingiens. La nef est élevée aux XIe et XIIe siècles et le choeur est réaménagé. Les plus grands travaux sont entrepris au XIIIe siècle : l'utilisation d'un calcaire de meilleure qualité permet un agrandissement de l'édifice, notamment dans le transept nord ; l'intérieur est pavé de carreaux en terre cuite estampés et les baies sont munies de vitraux. À partir du XVe siècle, les habitants partent s'installer dans la vallée et l'église cesse d'être le centre du village. La nef est réduite au XVIIe siècle pour laisser de la place au cimetière. L'église continue d'accueillir les villageois jusqu'au XIXe siècle. Faute d'entretien, le bâtiment se dégrade ; il est alors vendu à la fabrique de Sainte-Colombe qui en récupère les matériaux pour l'agrandissement de son église. Les ruines sont classées Monument Historique en 1991.

Ancienne abbaye

Ancienne abbaye Saint-Walbruge, monastère féminin fondé en 1138 par Mathilde, comtesse de Champagne. Les bâtiments ont été vendus comme bien national en 1792 et sont partiellement devenus une ferme.

ACCES : Ligne du réseau Paris-Est, direction Provins, direct jusque Gretz-Armainvilliers ou jusque Gretz-Armainvilliers puis correspondance sur la ligne de Provins


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 27 Mai - 23:08 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de l'Ile-de-France -> Clochers de Seine-et-Marne Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com