Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Mesnil-le-Rloi (Le) (78600)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de l'Ile-de-France -> Clochers des Yvelines
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Lun 5 Avr - 04:44 (2010)    Sujet du message: Mesnil-le-Rloi (Le) (78600) Répondre en citant

Eglise

Eglise Saint-Vincent

Au XIe siècle, Le Mesnil-le-Roi est habité par douze personnes. Le village appartient à plusieurs abbayes jusqu'au XVe siècle. La seigneurie appartient ensuite successivement à Jean II de La Salle, capitaine du château de Saint-Germain-en-Laye et seigneur de Carrières, à Jean de Belloy, « gentilhomme près la maison du roi » et seigneur de la Maisonneuve, et à Anthoine Le Moyne, contrôleur du Trésor et seigneur de Vaulx. Un autre fief est créé en 1789 et donné au Marquis Lally Tollendal, pair de France et académicien français, fils du gouverneur des Indes. Le dernier seigneur est Charles, comte d'Artois, frère de Louis XVI et futur Charles X. La seule cloche qui subsiste, refondue et baptisée « Marie » en 1644 par Jeanne Le Moyne, veuve de Monseigneur de La Plisse, Messire Hiérosme de Montholon, conseiller du Roy, sonne en fa. La commune est constituée de deux hameaux : Carrières-sous-le-Bois-de-Laye et Mesnil-Village.

Un acte de Robert Le Pieux (996-1031) nous révèle l'existence d'un édifice religieux à Mesnil donné aux moines de Notre Dame de Poissy. Une charte de Philippe 1er confirme cette possession en 1061. En 1402 Charles VI renouvèle les droits de l'abbaye pisciacaise au Mesnil. Le chapitre de Poissy a tenu la cure pendant plus de cinq siècles.

Anthoine Le Moyne, conseiller du Roy, contrôleur du trésor, seigneur de Vaux et du Mesnil, initie et finance la construction de l'église vers 1550. L'édifice est achevé par son fils Denis. L'église est consacrée le 2 août 1587 et dédiée au patron des vignerons. Le clocher-porche, à l'ouest, couronné d'une flèche conique, est en pierre. Le choeur, de style flamboyant, est voûté d'ogives. La chapelle Saint-Vincent, qui est également couverte d'une voûte d'ogives, est la chapelle seigneuriale. Des blasons aux armes des fondateurs ornent la clef de voûte. Le transept s'ouvre sur la nef par deux arcs en plein cintre. Les armoiries des Longueil, seigneurs de Maisons, sont représentées sur chaque pilier. L'aspect hétérogène de l'édifice est dû aux multiples remaniements qu'il a subis, notamment avec l'ajout au XVIIIe d'un porche classique sur le coté sud. Une porte en anse de panier donne accès à la chapelle seigneuriale Saint-Vincent. Elle est surmontée d'une frise abritée par une corniche. Cette frise est composée de rinceaux, de visages de putti, de feuilles et de fruits. Ce décor est caractéristique de la première Renaissance, qui s'étend de 1500 à 1530.

Une plaque commémorative mentionne les fondateurs de l'église, Anthoine Le Moyne et son fils, Denis. Ce dernier est inhumé dans l'église avec sa femme Isabel Teste, auprès de ses ancêtres. L'église est bénite par l'évêque de Mâcon le 2 août 1587. À cette occasion, il est accordé « quarante jours de vrai pardon et indulgence » à tous ceux qui viendront dans l'église à la date anniversaire de la consécration. Photo de la plaque : http://fr.topic-topos.com/image/bd/plaque-commemorative-le-mesnil-le-roi.jp… Le retable en bois date du XVIe. Les entrelacs de bois du quadrilobe ornant ce retable encadrent un panneau peint représentant saint Vincent, patron des vignerons et de la paroisse. Photo : http://fr.topic-topos.com/image/bd/retable-le-mesnil-le-roi.jpg

Le clocher, un des plus beaux des environs, et son toit pointu qu'on aperçoit de loin… (de Coulanges 1875) " , hébergeait quatre cloches, installées entre les XVIème et XVIIIème siècles. Elles se prénommaient Marie, Anne, Renée et Louise-Marie, avec pour parrains et marraines les donateurs. Ces trois dernières ont été fondues en canons pendant l'Empire. Le 24 avril 2007, Marie a été renforcée avec deux autres cloches, Jacqueline et Guy.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-Vincent
Siécle de l'édifice: XVIe-XVIIIe
Forme du clocher : clocher-porche à flèche
Clocher en péril : non

Photo (1) : (cliquez pour agrandir)



Crédits : Photo de l'utilisateur wikipédia Henry Salomé, distribution libre sous licence GNU 1.2 : permission de copier et d'adapter sous réserve de mentionner la paternité de l'oeuvre et de distribuer sous un même type de licence.

Ancien prieuré

Ancien prieuré Saint-Pierre (XIIe)

A Carrières-sous-Bois, l'abbaye de Coulombs, propriétaire des lieux, fait construire au XIIème siècle le Prieuré Saint-Pierre sur le tertre qui amorce le chemin du Parc aux Lièvres. Une grotte de la rue des Cheverrures hébergea des moines venus se cacher pour se soustraire aux massacres normands et fit office de chapelle.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 5 Avr - 04:44 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de l'Ile-de-France -> Clochers des Yvelines Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com