Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Migennes (89400)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Bourgogne - Franche Comté -> Clochers de l'Yonne
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Lun 8 Fév - 18:27 (2010)    Sujet du message: Migennes (89400) Répondre en citant

Eglises

Eglise du Christ-Roi (XXe), dans le centre, à coté de la gare

Au milieu du XIXème siècle Migennes était un petit village de 500 habitants, perché sur la colline. C’est le "vieux Migennes" actuel. L’arrivée du chemin de fer (la ligne PLM, Paris-Lyon-Méditerrannée) et la construction de sa gare allaient changer la destinée de ce village qui petit à petit devint une ville cheminote et ouvrière. En 1899, le curé Pierre-Joseph Magne décida de s’installer "en bas", dans une maison proche de la gare pour en faire le presbytère et une chapelle provisoire. Dans les premières années du XXème siècle ce presbytère fut dans l’Yonne le lieu de réunion des jeunes militants du "Sillon", mouvement chrétien social en pointe. Le Père Magne était un homme actif et énergique, un personnage haut en couleurs. Il créa plusieurs oeuvres pour les adultes et pour les jeunes : les cheminots catholiques, une société sportive, des cercles d’études, une école libre. Il soutenait également le Centre d’oeuvres de la Cité PLM, situé de l’autre côté des voies, dirigé par des Soeurs de la Charité.

L’église paroissiale du Christ-Roi est un édifice en béton, un matériau encore révolutionnaire à l’époque.Elle est surmontée d’une élégante et impressionnante flèche de soixante mètres de hauteur. Sa construction fut décidée par le curé de la paroisse, Pierre-Joseph Magne qui voulait une église de grande dimension et majestueuse, destinée à devenir un lieu de pélerinage national pour le monde cheminot et pour les nombreux voyageurs qui faisaient halte à la gare de Laroche-Migennes. Cette gare était en effet très importante et célèbre dans toute la France. Le projet était d’édifier un sanctuaire dédié au Sacré-Coeur et d’en faire une basilique. L'église est longue de 44 m 50, avec une nef à bas-cotés large de 16.5 m et une largeur maximale, d'un transept à l'autre de 27, 5 m. Le chevet est manifestement bâclé : il n'a aucune ouverture ni décoration. Un porche latéral brut est ouvert dans le transept gauche (ouest).

La première pierre de l’église fut posée le 16 août 1925. Quelques mois après, le Pape Pie XI instituait la fête du Christ-Roi de l’univers. Pour suivre l'actualité, Pierre-Joseph Magne obtint de l’Archevêque de Sens, Mgr Chesnelong, que l’église devienne celle du Christ-Roi : ce fut la première église au monde sous ce patronage. Un vitrail de l’église représente le chanoine Magne tenant dans ses bras la maquette de cette église du Christ-Roi pour laquelle il a tant oeuvré.

Dans la construction de cette grande église des difficultés financières survinrent, inévitablement. Une bénédiction apostolique du Pape XI, spécialement destinée à monsieur le chanoine Magne et aux bienfaiteurs en avril 1927, vint opportunément relancer l’élan de ferveur qui retombait ! Le clocher et la statue furent bénis solennellement le 6 novembre 1927. Enfin l’église du Christ-Roi fut inaugurée le 27 octobre 1935. La statue du Christ (un Christ empreint de sérénité et de paix), haute de 6 mètres et dressée au-dessus du portail d’entrée, attire le regard vers le clocher qui s’élance vers le ciel, un minutieux assemblage de milliers de briques en marqueterie losangée ceinturée de mosaïque. Cette statue a été installée à une telle hauteur afin qu'elle soit visible depuis la gare par les cheminots et les voyageurs de cette grande gare du PLM (Paris-Lyon-Marseille), desservant Auxerre, Autun, Avallon et Clamecy : l'embranchement vers cette direction part de Migennes, nécéssitant un changement de train au passage. A l'époque, il y avait aussi une ligne de "tortillard" (petit train local) à voie étroite, appellée "ligne de l'Othe" et qui partait de Laroche-saint-Cydroin.

L'église, fragilisée par les bombardements US de 1944 qui ont quasi arasé la gare (seuls le bâtiment voyageurs, le buffet, deux postes d'aiguillage en briques, la lampisterie et une ou deux guérites y ont survécu), a été restaurée dans les années 1990. Le culte s'y exerce tout le temps.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Christ-Roi
Siécle de l'édifice: XXe
Forme du clocher : flèche
Position du clocher : au-dessus de la façade, sur le toit
Clocher en péril : non

Photos (4) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

façade coté gare
coté est
chevet au nord et coté ouest
flèche

Eglise Saint-Pancrace (XIIe-XVIe), au Vieux-Migennes, à 2 km de la gare

L’église Saint-Pancrace, appelée communément "église du Vieux-Migennes" possède un choeur magnifique de style gothique, datant du XIIIème siècle. La nef unique et étroite, voûtée en bois, est du XVIème siècle, ainsi que le transept. Le porche et le clocher, à l’entrée, sont postérieurs au reste de l’édifice. C’est manifestement une construction à vocation défensive, sans doute prévue pour se protéger des agressions durant les guerres de religion au XVIème siècle : deux tourelles carrées flanquent le porche où l'on voit le rail d'une herse, les ouvertures en oeillets ronds pouvaient abriter des couleuvrines (petits canons).

Il reste des traces des fresques murales du début du XVIème siècle, dont un Saint-Martin et la représentation d’une scène courante à l’époque : "les 3 morts et les 3 vifs" (nous ne sommes que de passage sur cette terre). L'église est longue de 28 m 40, large de 6 m 60 dans la nef et haute de 9.40 m. Les vitraux du choeur, placés au 19e, ont été tous remplacés après-guerre, sauf un, rescapé des bombardements.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-Pancrace
Siécle de l'édifice: XIIe-XVIe
Forme du clocher : clocher-porche à pavillon
Clocher en péril : non

Photos (32) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

Extérieur (4) :

façade
coté sud
chevet
coté nord

Intérieur (16) :

vue de la nef vers le choeur

Dict des Trois morts et des trois vifs, mur droit de la nef

transept nord
fondation de messes

le transept sud et son autel

le choeur
traces de peinture
vitrail19e
vitraux du choeur (20e)

crédence et porte de la sacristie
vue vers l'entrée

Clocher (12) :

accès au clocher
oeillets au sommet de l'escalier

entrée du beffroi : devant, l'échelle d'accès aux cloches, derrière, l'accès à la charpente

accès à la charpente
vide sous charpente

charpente du beffroi
accès aux cloches

les cloches

charpente intérieure du clocher
la flèche


Chapelle

Chapelle dite du PLM, au coeur des cités PLM, à l'est du centre, construite à la fin du XXe. Elle est aujourd'hui désaffectée.

Cartes postales anciennes (1890-1910) :
extérieur
autel principal.

Ancienne chapelle

Ancienne chapelle Notre-Dame de la Voie, en annexe du presbytère. Elle fut construite comme chapelle provisoire des cheminots, près de la gare, en attendant l'édification de l'église.



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 8 Fév - 18:27 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Bourgogne - Franche Comté -> Clochers de l'Yonne Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com