Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Forges les Bains (91470)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de l'Ile-de-France -> Clochers de l'Essonne
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Dim 3 Jan - 14:25 (2010)    Sujet du message: Forges les Bains (91470) Répondre en citant

Eglise

Eglise de l'Assomption de la Très sainte Vierge (XIIe-XVe-XIXe)

Un seigneur nommé Tévin de Forges, dont les descendants conservent la seigneurie jusqu'au XIVe siècle, est mentionné en 1090. Il fait don en 1110 de l'église de Forges à l'abbaye de Longpont, et partage avec le prieuré les frais de construction d'un moulin et d'aménagement d'un étang piscicole, ainsi que leurs bénéfices. En 1140, le prieur obtient le droit d'établir une foire le jour de l'Assomption, et la paroisse est érigée en 1151. Endommagé pendant la guerre de Cent Ans, l'édifice du XIIe est reconstruit en grande partie à la fin du XVe siècle, et Michel Rat, seigneur de Forges de 1482 jusqu'au début du XVIe siècle, participe alors peut-être aux travaux. En 1861, de nouveau délabré, l'édifice est restauré et consolidé. La voûte et le clocher sont refaits, le chevet, la charpente et la toiture sont réparés, et les vitraux sont changés. En 1878, la cloche est refondue.
L'église actuelle comporte un clocher de plan carré, buté par des contreforts d'angles disposés en équerre, qui comporte quatre niveaux éclairés par des baies en arc légèrement brisé et est couvert d'un toit en bâtière. L'entrée de l'édifice est située au sud, où une porte à petits plis est protégée par un porche caquetoir, abritant les discussion des paroissiens après la messe; le mur ouest est aveugle. Le portail, du XVe siècle, conserve une archivolte en anse de panier, surmontée d'un arc en accolade sommé d'un fleuron et orné de rinceaux, d'un rat et d'un lion dont la tête a été martelée. Deux pinacles ouvragés l'encadrent. À l'intérieur, la nef de cinq travées, voûtée en anse de panier, est ouverte au sud sur un unique collatéral, par de grandes arcades en arc brisé qui reposent sur des colonnes octogonales. Ce collatéral est flanqué de cinq chapelles en épi, voûtées d'ogives. Le choeur ogival, qui date du XIIIe siècle, est terminé par un chevet plat percé de trois baies en plein cintre.

A l'intérieur est conservée la pierre tumulaire d'Alexandre de Baillon, chevalier, conseiller du roi, seigneur de Forges et de Bajolet de 1624 jusqu'à sa mort, survenue le 27 décembre 1643. Vers 1750, l'abbé Lebeuf en a fait une description : "Son effigie le représente en armure avec col rabattu sur le gorgerin, chaussé de bottes molles à revers, l'épée au côté. Il porte une longue perruque, a la moustache, la barbe pointue au menton (...) Au-dessus de l'effigie, un écusson à tête de léopard, avec trois annelets enlacés, (armes de la famille de Baillon), pour timbre : un heaume à grands lambrequins flottants, tournés à dextre." L'on voit aussi une litre funéraire aux armes des seigneurs de Lamoignon. Jean-Baptiste Le Jariel, seigneur de Forges de 1694 à 1717, achète en août 1700 les droits honorifiques et de prééminence pour lui et ses héritiers dans l'étendue de sa seigneurie. À son décès, sa litre est peinte dans l'église de Forges. M. de Lamoignon, seigneur de Courson, intente un procès à sa veuve, refusant d'abandonner ce privilège de seigneur haut-justicier, et fait remplacer dans l'église la litre funéraire des Le Jariel par la sienne, dont subsistent deux blasons. Le bénitier en marbre du XVIIIe a été peut-être offer par la famille Le Jariel. Une Vierge polychrome dite "à l'oiseau", car elle tient Jésus jouant avec une colombe, date du XIVe.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : de l'Assomption de la Très Sainte-Vierge
Siécle de l'édifice: XIIe-XVe-XIXe
Forme du clocher : bâtière
Position du clocher : clocher latéral
Clocher en péril : non

Photos (4) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

cotés nord et ouest
chevet
coté sud et clocher


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 3 Jan - 14:25 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de l'Ile-de-France -> Clochers de l'Essonne Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com