Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Grâce d'Uzel (22460)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Bretagne -> Clochers des Cotes d'Armor
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Dim 27 Déc - 23:54 (2009)    Sujet du message: Grâce d'Uzel (22460) Répondre en citant

Eglise

Eglise Notre-Dame de Grâce

Grâce-Uzel est un démembrement de l'ancienne paroisse primitive de Cadelac. Il semble qu'il s'agisse d'un défrichement effectué au détriment de la forêt de Loudéac. C'est à l'érection d'une chapelle en l'honneur de Notre-Dame de Grâce que Grâce-Uzel doit son nom. Dès 1639, la trève de Notre-Dame de Grâce dépend de la paroisse de Loudéac. De l'ancienne église ne restent que deux éléments de colonne datés de 1560, portés dans une maison du village. D'anciens fonts octogonaux à poche servent de bac à fleur au-dehors de l'église.

L'église actuelle est construite entre 1712 et 1733, avec un clocher reconstruit après que la foudre lui soit tombée dessus le 5 février 1875. Cette église possède une nef précédée d'un clocher-porche massif et carré, munie d'un transept et d'un chevet qui présente à l'extérieur des pans : il est plat à l'intérieur, et après se trouvait la sacristie à deux niveaux.
Très fragile, l'église connaît beaucoup de travaux au 19e. En 1851, la nef et la chapelle nord, dite du Rosaire furent étayées avec des irants de fer, tant était grande leur décrépitude. La couverture est remplacée en 1860 par Guillaume COCU, couvreur. En 1863, l'église connaît une vague de restaurations : l'entrepreneur QUINIO de St Brieuc refait les murs, puis M. DONGUY refait les lambris, des peintures sont appliquées sur la voute du choeur, les retables redorés. En 1871, l'autel prinicpal et les deux autels des transepts sont rénovés. En 1874 les retables et les enduits intérieurs sont repris, puis le clocher est foudroyé l'an suivant et on installe deux nouvelles cloches. En 1893, le mur du transept nord, au bord de l'effondrement, est abattu et reconstruit.
Mais au 20e, rebelote, aux frais de la commune cette fois-ci. Des bancs sont fabriqués en 1925, le clocher de nouveau réparé en 1926. En 1929, ce sont les vitraux qui posent problème, deux d'entre eux sont remplacés par M. LANGLANT de St Brieuc, pour 5 800F. Le 1er novembre en pleine messe de Toussaint, le vitrail de jésus s'effondre, mais un don anonyme permet sa reconstitution. On éléctrifie les cloches en 1968, remplace les bancs l'an d'après, puis on ravale les murs en 1981. En 1987, la tempête emmène la flèche du clocher. En cherchant à la reconstruire, l'on découvre que plus rien ne tient, et que seul le poids propre de l'ensemble le fait encore tenir, la voûte étant qusiment en apesanteur. Dans l'année 1988 le clocher est entièrement refait par les compagnons de M. BEREST. L'année suivante, on coule béton et barres de fer dans les maçonneries, qui sont sauvées. Puis en 1990, l'ensemble des vitraux sont restaurés par l'atelier de M. ROBERT. Enfin en 1991 le retable du choeur est restauré, redressé, éclairé par de nouveaux lustres. Le tableau de l'Assomption est alors restauré.

L'ossuaire du XVIIe se trouve ajouté en appentis au clocher, du coté sud. Là se trouve aussi, au coeur de l'enclos paroissial, le calvaire du XIXe. Sur la croisée du transept se trouve une petite flèche décorative. Au niveau du mobilier, des stalles datent de la 2e moitié du XVIIIe, le tableau du maître-autel, représentant l'Assomption, est signé de Blévin et daté de 1776, un autre tableau représentant La Mort, du même artiste, date de 1801, le tableau du retable nord (fin 18e) est signé d'un réfugié de la guerre, H. GOUBE, Uzel 1945, le retable du transept sud est identique et de même époque que celui de l'autre transept, le maître-autel et son retable datent de la fin du XVIIIe, avec des modifications survenues au cours du XIXe.

Photos (N/B et C) : http://patrimoine.region-bretagne.fr/sdx/sribzh/main.xsp?execute=show_docum…

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : ND de Grâce
Siécle de l'édifice: XVIIIe-XIXe-XXe
Forme des clochers : clocher-porche à flèche et flèche à la croisée du transept
Clocher en péril : non

Site de la commune : http://pagesperso-orange.fr/grace-uzel/index.html


A signaler :

===> Fontaine Notre-Dame (1788) : de style caractéristique au pays briochin, cette fontaine-mur en briques à fronton à pans du XVIIIe a été remaniée au XIXe. Elle se trouve à l'écart du bourg, au nord, à coté d'une exploitation agricole. L'eau est recueillie dans un bassin rectangulaire un peu désaxé par rapport à la fontaine.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 27 Déc - 23:54 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Bretagne -> Clochers des Cotes d'Armor Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com