Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Raincy (Le) (93340)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de l'Ile-de-France -> Clochers de Seine-Saint-Denis
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Yann Sciardis
Contributeurs actifs

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2009
Messages: 92
Localisation: Ozoir-la-Ferrière

MessagePosté le: Mar 15 Déc - 09:45 (2009)    Sujet du message: Raincy (Le) (93340) Répondre en citant

Églises

Église Saint-Louis

La plus ancienne église du Raincy doit son originalité au fait d’avoir été aménagée dans une ancienne grange du château, bâtie à la fin du XVIIIe siècle, peut-être sous l'impulsion de Thomas Blaikie, architecte et paysagiste renommé, que le duc d'Orléans a fait venir d'Écosse pour remodeler le parc. La grange de la ferme anglaise, comme on l'appelle alors, est aménagée en chapelle en 1858. Mais ce n'est qu'en 1866 qu'un mandement de l'évêque de Versailles transforme la communauté du Raincy en paroisse. Le clocher, couvert d'ardoise, est ajouté en 1869. La façade à fronton est percée d'oculus qui ornent simplement et avec grâce l'édifice. Le bâtiment possède une intéressante façade à fronton et un groupe en marbre mettant en scène l'Ange Gardien, sculpté par Aristide HISSON en 1836. La tribune d'orgue, en fonte, date de 1868-69, mais n'abrite plus les orgues construites en 1875 par le facteur John ABBY : elles ont été transportés en l'église Notre-Dame.

Type d'édifice: Église
Nom de l'édifice : Saint-Louis
Siècle de l'édifice: XIXe
Forme du clocher : flèche
Clocher en péril : non

Photo (1) : (cliquez pour agrandir)



Crédits : Photo de l'utilisateur wikipédia Marianna, licence ShareAlike 3.0 (permission de copier et de distribuer sous une licence compatible et en mentionnant clairement le nom de l'auteur).

Église Notre-Dame

En 1922, le chanoine Nègre, curé du Raincy, consulte l’architecte Auguste Perret pour l’édification d’une église. Il ne dispose que de 300 000 francs de l’époque et le devis le plus avantageux qui lui a été présenté s’élève à 1 800 000 francs. Perret relève le défi. L’économie financière commande l’économie du matériau : il opte pour le béton, matériau qui, selon lui, s’adapte à toutes les entreprises de la pensée, voire les plus téméraires. D’inspiration gothique, l’édifice dont le béton reste apparent s’étage autour d’un clocher dominant la façade de ses 45 mètres de haut. Des faisceaux de colonnes de béton, de tailles décroissantes et encadrant des rubans de verrières, s’emboîtent les uns dans les autres à la manière d’une antenne télescopique. Les façades construites en dentelles de béton permettent au jour de pénétrer. La construction de l’église dure d’avril 1922 à juin 1923 et les travaux ont été réalisés par l’un des frères de l’architecte, l’entrepreneur Gustave Perret. Avec Notre-Dame du Raincy, Auguste Perret applique pour la première fois une formule de halle en béton armé (un double voile de béton portant sur de fines colonnes) qu’il a mis au point dans des constructions industrielles comme les Docks de Casablanca. Surtout, il en tire un parti esthétique, celui de la légèreté et de la lumière, rendu possible par une structure qui renonce aux remplissages inutiles, suivant une logique analogue à celle de l’architecture gothique. L’église est conçue sur un plan rectangulaire divisé en trois vaisseaux communiquant entre eux. La déclivité naturelle du terrain a été exploitée par l’architecte pour surélever le chœur par rapport à la nef.

Consacrée en 1923, Notre-Dame du Raincy, icône de l'architecture moderne, est classée monument historique dès 1966. Pour la première fois des architectes, les frères Perret, conçoivent une église entièrement en béton armé et l'affichent délibérément, en laissant le matériau à l'état brut. La légèreté de ses colonnes élancées et la lumière des grandes verrières aux variations chromatiques subtiles, signées de Marguerite Huré et Maurice Denis, définissent une esthétique nouvelle, empreinte d'un grand classicisme. Quarante ans après sa construction, le béton armé, d'une mauvaise mise en oeuvre, se désagrège. Après de longues campagnes d'études portant sur l'analyse des dégradations et la mise au point des remèdes, la restauration des extérieurs et des vitraux est aujourd'hui achevée.

Auguste Perret remplace les murs extérieurs de l’édifice par des claustras, sorte de résilles de béton maillés de vitraux en petits carrés, les transformant en murs de lumière. Les vitraux de Notre-Dame du Raincy sont l’œuvre du peintre Maurice Denis. Cofondateur, à 18 ans, du groupe des « Nabis » (les « Prophètes » en hébreu) en compagnie de Pierre Bonnard, Edouard Vuillard, Félix Vallotton et Paul Sérusier, Maurice Denis se consacre également aux arts décoratifs et devient le théoricien du groupe. Il prône une peinture aux contours nettement définis (voire cernés) et aux couleurs plates (sans effet de relief ou de profondeur) : une simplification figurative, primitiviste et décorative issue de Gauguin.


Type d'édifice: Église
Nom de l'édifice : Notre-Dame
Siècle de l'édifice: XXe
Forme du clocher : clocher-porche à flèche
Clocher en péril : non



Dernière édition par Yann Sciardis le Mar 15 Déc - 10:18 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 15 Déc - 09:45 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Yann Sciardis
Contributeurs actifs

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2009
Messages: 92
Localisation: Ozoir-la-Ferrière

MessagePosté le: Mar 15 Déc - 09:48 (2009)    Sujet du message: Raincy (Le) (93340) Répondre en citant

Chapelles

Chapelle de l'Institut Médico-Educatif Excelsior

L'établissement a été crée en 1938 par une congrégation religieuse, dans les bâtiments d'un ancien orphelinat. La Compagnie des Filles de la Charité confie son activité à l'Association de Villepinte en janvier 2005.
Chapelle encore en activité ?

Type d'édifice: Chapelle
Nom de l'édifice :
Siècle de l'édifice: XIXe ?
Forme du clocher : campanile (petit)
Clocher en péril : non

Une photo ici -> http://www.association-de-villepinte.com/IME_Exc_Present-IME Excelsior


Revenir en haut
Yann Sciardis
Contributeurs actifs

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2009
Messages: 92
Localisation: Ozoir-la-Ferrière

MessagePosté le: Mar 15 Déc - 09:56 (2009)    Sujet du message: Raincy (Le) (93340) Répondre en citant

Autres cultes

Église réformée du Raincy

Historique complet avec anciennes photos : http://www.protestants-leraincy.net/histoire.html

Type d'édifice: Église réformée
Nom de l'édifice : Église réformée du Raincy
Siècle de l'édifice: XIXe
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:40 (2017)    Sujet du message: Raincy (Le) (93340)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de l'Ile-de-France -> Clochers de Seine-Saint-Denis Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com