Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Neuilly-sur-Seine (92200)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de l'Ile-de-France -> Clochers des Hauts-de-Seine
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Lun 14 Déc - 22:28 (2009)    Sujet du message: Neuilly-sur-Seine (92200) Répondre en citant

Eglises

Eglise Saint-Jean-Baptiste, rue de l'Eglise

Placée sous le vocable de saint Jean Baptiste, une chapelle offerte par un gentilhomme champenois, messire Jean-Baptiste de Chantemerle, est érigée vers l'an 1540, sur les bords de la Seine, pour les fidèles de Port-Nully très éloignés de l'église paroissiale de Villiers-La-Garenne. Après sa démolition, une nouvelle chapelle est bâtie, en 1778, grâce à une souscription publique. Pillée et dégradée par les sans-culottes, transformée en Temple de la Raison, la chapelle, fermée au culte, accueille en 1790 la réunion du premier conseil municipal. La prospérité de Neuilly rend nécessaire la construction d'une véritable église. La chapelle vétuste et trop petite est démolie, et une nouvelle église Saint-Jean-Baptiste est construite de 1827 à 1831 par deux architectes, Jacques Molinos (1743-1841), membre de l'Institut, chargé par Napoléon Ier des travaux du château de Villiers, et son fils Auguste. L'édifice, d'une grande simplicité architecturale, construit sur un plan basilical, porte sur le fronton une horloge datant de 1778, provenant de la Folie Saint-James.
Dans la chapelle du collatéral gauche se trouvent des fonts baptismaux du XVe siècle. La cuve ovale en pierre est décorée d'une guirlande et de deux reliefs sculptés. L'un illustre le baptême du Christ, l'autre un ange agenouillé présentant sans doute le saint chrême. Le grand orgue date du XIXe et a été fait par Cavaillé-Coll.

Au 19e, les limites de Neuilly changent souvent : en 1791, le Bois de Boulogne voit ses limites formées et l'année suivante la dénomination de Villiers est rayée du nom de la commune. En 1836, l'ouest des Batignolles est rajouté à Neuilly, qui cède cependant les Ternes en 1859 avec tout le territoire compris dans l'enceinte de Thiers (1840), puis Champerret en 1866, le restant du Bois de Boulogne coté Bagatelle en 1929 et une partie de l'ile de Puteaux en 1930.

Eglise Saint-Pierre (XIXe)

La croissance de la population oblige à la création d'une seconde église à Neuilly. La première pierre est posée en 1887 par le cardinal Richard, et l'église construite par M. DAUVERGNE est ouverte au culte en 1890, mais les travaux ne sont achevés qu'en 1896. De nouveaux travaux d'agrandissement sont entrepris en 1913-1914, et des réaménagements, tels que la réalisation des portails, sculptés de 1945 à 1952 par les élèves de Georges Saupique. L'église comprend une nef monumentale flanquée de collatéraux et dotée de transepts, d'un choeur à démabulatoire et à 3 absidioles, ainsi que des locaux paroissiaux, une chapelle haute (des catéchismes) et une chapelle basse (de l'aumônerie) et divers autres locaux.

Eglise Saint-Jacques (XXe), boulevard Bineau.

L'église est inaugurée en 1937 par le cardinal Verdier, archevêque de Paris, surnommé le bâtisseur de cent églises en raison de sa politique de construction d'églises (pour étendre les lieux de culte devenus insuffisants en région parisienne et lutter contre le chômage consécutif à la crise). L'édifice, de conception très moderne dans son architecture et l'utilisation de la brique pour matériau, subit plusieurs remaniements et agrandissements, dus au même architecte Henri Vidal en 1952, puis à P. Millocheau et J. Gardet en 1959.

Eglise de la Bienheureuse Isabelle (XXe), place Bagatelle


Chapelles

Chapelle de l'institution Sainte-Marie de Neuilly (XIXe). Située sur le coté ouest de l'établissement, elle a un clocher pavillon couvert en zinc. Les fenêtres garnies de vitraux sont visibles depuis la rue.

Chapelle de l'Ecole Saint-Pierre de Neuilly (XIXe). Cette chapelle a été construite à la fin du XIXe entre l'école et l'église Saint-Jean-Baptiste. Ses chaînages sont en briques et elle n'a pas de clocher.

Chapelle du lycée Saint-Dominique, bd d'Argenson. La chapelle de style néo-gothique donne au nord sur le boulevard. Son clocher est situé sur le toit de l'établissement et abrite sous un petit doit à deux pans larges une unique cloche.

Chapelle du lycée Sainte-Croix.

Chapelle de la maison de retraite Garigliani (XIXe), gérée par le CCAS de Paris.


Dernière édition par Admin le Lun 14 Déc - 22:54 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 14 Déc - 22:28 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Lun 14 Déc - 22:41 (2009)    Sujet du message: Neuilly-sur-Seine (92200) Répondre en citant

Couvent

Maison mère des soeurs de saint Thomas de Villeneuve (XVIIIe), à l'angle des boulevards de la Saussaye et d'Argençon. La chapelle est dédiée à Notre-Dame de la Délivrance.




Ancienne église

Ancienne église Saint-Martin de Villiers (XIIIe)

Au haut Moyen Âge, le territoire de l'actuelle commune de Neuilly est une plaine marécageuse recouverte par la forêt de Rouvray bientôt défrichée. Un premier village de cultivateurs, Villare, qui deviendra Villiers, est cité dès le IXe siècle. Au XIIIe siècle, l'abbaye de Saint-Denis, dont la seigneurie domine la région, installe à Lulliacum "hameau de pêcheurs en bordure de Seine " sa "Chantrerie " pour y percevoir les droits de péage des bateliers. Une chapelle est alors édifiée à Neuilly, succursale de l'église de Villiers-la-Garenne. La population du village s'accroit rapidement, au détriment de Villiers dont il dépend cependant. L'église de Villiers est rasée en 1795.


Dernière édition par Admin le Lun 14 Déc - 22:50 (2009); édité 2 fois
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Lun 14 Déc - 22:45 (2009)    Sujet du message: Neuilly-sur-Seine (92200) Répondre en citant

Autres cultes

Eglise protestante (XIXe), face au Lycée Pasteur. Inaugurée le 7 juin 1867 et détruite en partie en 1871, l'église a été reconstruite l'année suivante. Le temple évangélique est la propriété de la paroisse depuis 1903. La façade est couronnée d'un petit clocher-mur, le logement du pasteur se trouvant au chevet de l'édifice.

Eglise adventiste, Christ Church, 81 bd Bineau (XIXe)

Depuis les temps anciens, un manoir, puis un château d'agrément, avaient été construits sur un grand parc appellé domaine de Neuilly; il fut propriété en 1808de la princesse Pauline BORGHESE, soeur de Napoléon, puis de la Couronne à la Restauration, et enfin du Duc d'Orléans dès 1818 en échange d'écuries que celui-ci possèdait près du Louvre. En 1848, la Révolution sévit à Neuilly comme partout, et le château est incendié le 25 février. Il reste ruiné jusqu'à la décision de Napoléon III de faire du domaine un bien national. Le grand parc du château, 170 hectares, fut alors divisé en 700 lots qui furent vendus par adjudication : sept boulevards de trente mètre de larges et quinze rues furent tracées pour desservir ces lots. M. BINAU, ingénieur, fut l'un des premiers acquéreurs en 1854.

Vingt ans plus tard, plusieurs parcelles devinrent propriété de l'importante colonie britannique de Neuilly. Les anglais édifièrent des bâtiments pour abriter leurs institutions et une petite église en 1876. Cette petite église, bâtie par les architectes LEROUX et BITNER et nommée Christ Church est construite dans un style composite mêlant éléments anglo-normands et néo-gothiques, sans clocher, avec une nef flanquée de bas-cotés et un choeur flanqué de deux chapelles latérales (celle de gauche abrite les orgues). Le clocher est ajouté en 1878, et est placé sur le coté droit de la façade, il atteint 30 m de haut, croix comprise. L'église est inaugurée le 10 mai 1878 par le prince et la princesse de Galles. A l'intérieur, le choeur est éclairé par un imposant vitrail occupant tout le mur du chevet et s'inspirant des maîtresses-baies gothiques des XVe-XVIe siècles. Réalisé par M. ROUSSEL de BEAUVAIS, il représente Jésus accueillant de jeunes enfants.

Durant la deuxième guerre mondiale, les brittanniques quittèrent Neuilly et la célébration du culte cessa. En 1949, l'église adventiste du 7e jour a racheté ce bâtiment et y célèbre de nouveau le culte depuis 1950.

Sources et remerciements : Paroisse adventiste de Neuilly.


Ancienne chapelle protestante

Ancienne chapelle de l'Hôpital Américain de Neuilly, détruite dans les années 1990.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:12 (2017)    Sujet du message: Neuilly-sur-Seine (92200)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de l'Ile-de-France -> Clochers des Hauts-de-Seine Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com