Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Loges-en-Josas (Les) (78350)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de l'Ile-de-France -> Clochers des Yvelines
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Sam 12 Déc - 22:29 (2009)    Sujet du message: Loges-en-Josas (Les) (78350) Répondre en citant

Eglise

Eglise Saint-Eustache

Le village des Loges apparait pour la première fois à l'époque de Philippe Auguste, en 1201, dans une charte d'Eudes de Sully, évêque de Paris. Il est alors composé d'une communauté de bûcherons et de charbonniers vivants dans la forêt, dont les ancêtres habitaient des logiae, ou cabanes de branchages. Au XIIIe siècle, les villageois édifient au lieu-dit les Loges une chapelle dédiée au patron des chasseurs, saint Eustache et une commanderie de Templiers qui sera relayée par l'ordre des Hospitaliers le siècle suivant. François Villon, poète-malandrin, y serait né en 1431.

L'église des Loges-en-Josas remplace une chapelle dédiée à saint Eustache, édifiée au XIIIe siècle. Ce martyr, de l'époque de Trajan et Hadrien, est le patron des chasseurs, ce qui explique que la communauté forestière du lieu-dit Les Loges se place sous sa protection. La chapelle est ensuite agrandie, mais détruite au XVIIe siècle et remplacée par l'édifice actuel. Celui-ci, rénové au XVIIIe, est composé d'une nef unique flanquée d'un clocher carré contre la façade qui conserve une porte Renaissance du XVIe siècle. En 1870 l' église menaçait ruine de tous côtés. Des vitraux ont été installés, oeuvre du peintre verrier MENA, d' importants travaux de maçonnerie et de couverture effectués. En 1884-87 les travaux de peinture étaient faits. L' architecte qui a surveillé ces travaux est LEROY. De nouveaux vitraux ont été installés en 1984-85 par les peintres-verriers Annie et Patrick Confetti.

A l'intérieur, le plafond de la nef et de la chapelle carrée qui s'élargit derrière le presbytère, à gauche, est plâtré et carré; l'autel de la Vierge, dans la chapelle, est du XIXe. Le fond de l'église est largement occupé par le carré massif du clocher; dans la partie supérieure de l'ancienne porte de communication est accroché l'ancien mouton (support en bois) de la cloche. La grande baie du chevet, obturée sans doute au XVIIIe ou au XIXe pour l'établissement d'un retable ou à cause de la sacristie nouvellement construite, a été dégagée par la suite; un Christ en croix moderne s'y inscrit désormais. A gauche est le tabernacle, à droite la porte de la sacristie, adossée au choeur au XVIIIe. De la sacristie, on accède au jardin abandonné du presbytère où se jette le chevet carré de l'église.
On entre dans l'église par la base du clocher (clé de la mairie) ou par la porte donnant sur la rue (lors des messes). L'accès au premier niveau du clocher est aisé, l'échelle est à main gauche. Là git le reste de l'ancien mécanisme de l'horloge; pour la suite, ça se complique : des trouées larges sont pratiquées de niveau en niveau, au troisième se trouve la chambre des cloches, les échelles en alu appuient sur un tasseau décati à l'extrême bord de ces trouées. A coté, une planche permet de couvrir la trouée en cas de chute. Ainsi, l'accès au deuxième niveau est risqué, mais possible, mais celui du troisième niveau, avec un tasseau de support pourri et une trouée non refermable - le "couvercle" étant pourri aussi, est plutôt dangereux. Clocher difficile et dangereux d'accès donc, surtout parce que rien ne l'empêche.

En face de l'église, en ressortant, admirer l'ancienne école - fin XIXe - transformée en mairie et l'ancien logis à tourelle du lieutenant de louvéterie des chasses royales (XVIIe).

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-Eustache
Siécle de l'édifice: XVIIe-XXe
Forme du clocher : pavillon
Position du clocher : latéral
Clocher en péril : non

Photos (4) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

Extérieur (3) :

façade et clocher
coté sud
coté nord et chevet

Intérieur (7) :

vue de la nef
chapelle latérale
choeur

vitraux de la façade
oeilleton latéral
vitraux coté sud
vue est/ouest

Clocher (4) :

entrée du clocher
horloge
un plafond
vue intérieure


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 12 Déc - 22:29 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de l'Ile-de-France -> Clochers des Yvelines Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com