Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Sèvres (92310)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de l'Ile-de-France -> Clochers des Hauts-de-Seine
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Lun 7 Déc - 01:11 (2009)    Sujet du message: Sèvres (92310) Répondre en citant

Eglises

Eglise Saint-Romain (XIIIe-XVe-XIXe)

La mention la plus ancienne de Sèvres apparait en 558, dans une charte de Childebert. La vallée étroite où Sèvres prend naissance est un lieu de communication. Le long du ru de Marivel, les Gallo-Romains, dit-on, tracent la route appelée plus tard le pavé de Sèvres. Après les souffrances infligées au village par les invasions normandes, les seigneurs se succèdent dans le château entouré par les deux bras du ru, et bâti en contrebas de l'église. L'édifice est dominé à un angle par un donjon, qui lors des cérémonies dans Paris accueille les prisonniers les plus redoutables pour la sécurité de la capitale.

La tradition veut que Germain le Doré, évêque de Paris et futur saint Germain, ait consacré vers 560 la première église de Sèvres à Saint Jean Baptiste. Après avoir été pillée et détruite par les invasions normandes, une nouvelle église est dédiée, vers la fin du XIIe siècle, à Saint-Romain de Blaye (mort vers 385), patron des bateliers. Des reliques du saint, provenant de Saint-Denis, y sont conservées puis disparaissent en 1793. L'église de Sèvres connait diverses phases de restaurations ou de reconstructions. L'une des plus importantes intervient au tournant des XVe et XVIe siècles, qui aboutit à une nouvelle consécration en 1504 par l'archevêque Jean-François de Gondi. La façade du XVIIIe siècle, constituée d'un portail principal surmonté d'un fronton et encadré de pilastres, est flanquée d'une tourelle d'escalier coiffée d'un petit dôme. En 1765, grâce au mécénat de Louis XV, un nouveau choeur est bâti par l'architecte Caron. Construit en abside arrondie, et percé de fenêtres, il s'ouvre sur la nef aveugle du XVIe siècle. Pendant la Révolution, Louis XVI de retour vers Paris, salue la petite église au passage, qui devient alors un lieu de pèlerinage pour sa fille la duchesse d'Angoulême (1778-1851). Les projets de restauration formés sous le premier Empire, ne sont menés à bien qu'en 1839, date à laquelle l'église est inaugurée par Louis-Philippe.

Si la base du clocher se situe au niveau de la travée la plus ancienne de l'église, datée des tout débuts du XIIIe siècle, son sommet est reconstruit en 1897 sous la forme d'un petit volume rectangulaire coiffé d'un lanternon. Les cloches sont dans la chambre des cloches carrée ouverte vers l'extérieur par une paire de fenêtres carrées séparées par une colonne, et non garnie d'abat-sons, donnant ainsi l'apparence d'un clocher-mur latéral. Là-dedans, les pigeons, malgré les grillages, s'en donnent à coeur joie. En 1987, lors de la restauration de l'église, un escalier étroit aménagé dans le pilier sud-ouest du clocher a été découvert, son dégagement donnant dans la nef, à 2 m de haut. La porte donnant accès depuis la nef au clocher a été maçonnée.

L'église abrite un ensemble de vitraux intéressant. Parmi eux, celui de l'Ange Gardien, du maître verrier Henri Decais, offert par l'impératrice Eugénie, est posé sous le second Empire en présence de la donatrice et de son fils le prince impérial. La vie de Saint-Philippe, vitrail commandé par le roi Louis-Philippe en 1840, n'est achevé qu'en 1847. L oeuvre est une production des ateliers de peinture sur verre de la manufacture de Sèvres et est le pendant de celui consacré à la vie de saint Louis, mis en place en 1839, et qui, très endommagé par un orage en 1927, est alors remplacé. Les fonts baptimaux en bronze, hauts d'un mètre dix, sont du XVIIIe et sont entourés de boiseries de la même époque, peut-être rescapées d'un ancien retable.

NOTA : Les vitraux du bas-coté droit, sur les photos, sont présentés dans l'ordre inverse de ceux du bas-coté gauche : à gauche, on part de l'entrée de l'église (sous la tribune) et on va vers le choeur, puis on passe à l'autel latéral droit et de là on revient vers l'entrée, avant de présenter la vue de l'église depuis l'autel.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : St Romain
Siécle de l'édifice: XIIIe-XVe-XVIe-XVIIIe-XIXe
Forme du clocher : lanternon
Position du clocher : clocher latéral
Clocher en péril : non

Photos (35) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

Extérieur (4) :

façade et vicariat
coté nord et clocher
chevet et coté sud
coté sud

Intérieur (31) :

bas-coté de gauche
vue de la nef
bas-coté droit

fonts baptismaux et tableau de Jeanne d'Arc
vitrail de l'Ange Gardien
bas-relief

sous la tribune
sur la tribune

haut-relief Ecce-Homo
vitraux du bas-coté gauche

sous le clocher et ancien escalier

vitrail et autel du bas-coté gauche

le choeur et ses vitraux


le vitrail et l'autel latéral droit

vitraux du bas-coté droit

bas-relief La Descente de Croix (à droite en entrant)

vues de l'église depuis l'autel

Eglise Notre-Dame des Bruyères (1969), au sud de la commune

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : ND des Bruyères
Siécle de l'édifice: XXe
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non

Photos (5) : (cliquez pour agrandir)

façade
vue du chevet

vues intérieures

Crédits : Photos de l'utilisateur wikipédia AntonyB, licence GNU Free 1.2 (domaine public)

Ancienne chapelle

Ancienne chapelle de la mairie, dont le décor a été remonté dans une maison, au n°33, rue Croix-Bossuet


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 7 Déc - 01:11 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de l'Ile-de-France -> Clochers des Hauts-de-Seine Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com