Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Epinay-sur-Seine (93800)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de l'Ile-de-France -> Clochers de Seine-Saint-Denis
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Yann Sciardis
Contributeurs actifs

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2009
Messages: 92
Localisation: Ozoir-la-Ferrière

MessagePosté le: Mer 2 Déc - 14:10 (2009)    Sujet du message: Epinay-sur-Seine (93800) Répondre en citant

Églises

Église Saint-Médard

La destruction au cours du XVIIIe siècle de l'église Saint-Médard oblige la paroisse à célébrer ses offices dans la grange d'une auberge. Retardés entre autres par la banqueroute de l'État en 1720, les travaux de construction d'un nouveau lieu de culte commencent seulement en janvier 1734 et s'achèvent en 1736. Sur un plan rectangulaire, une nef de cinq travées s'élève, couverte d'un berceau en plein cintre, flanquée de bas-côtés voûtés d'ogive et terminée par un choeur à trois pans inégaux. Consacrée le 21 avril 1743 par l'évêque de Bethléem, l'église est endommagée lors de la guerre de 1870 : le clocher détruit est réédifié en 1875 et surélevé d'un étage.
La façade est d'inspiration classique, en ce qui concerne le pignon en volute à gauche et le fronton central. Le clocher latéral est de facture plus classique, avec une baie géminée de style gothique maçonnée au-dessus de la 1ère travée du collatéral droit de la nef, puis un troisième niveau avec une baie en plein cintre percée sur trois cotés, et un dernier niveau dans lequel s'ouvrent de chaque coté une paire de fenêtres en plein cintre surmontées d'une flèche prenant appui sur quatre pignons portant cadrans d'horloge.

L'église conserve dans l'une de ses chapelles une Visitation, réplique d'un tableau de Poussin. S'y trouvent aussi une copie d'un tableau de Jouy représentant saint Médard couronnant la Rosière et une scène de Descente de Croix, réalisée au XVIIIe siècle par le frère dominicain André (1662 - 1753). Un lambris portant croix et crosse date du XVIIIe. Dans la chapelle d'honneur de l'église, une dalle funéraire est dédiée à la mémoire d'Émile de SOMMARIVA, lieutenant des hussards mort au champ d'honneur le 16 mai 1811 à l'âge de vingt-six ans à la bataille de la Albuera de Badajoz, pendant la campagne d'Espagne. Commandée par le père du défunt, le comte milanais de Sommariva (mort en 1826), grand amateur d'art, avocat, bienfaiteur de la commune, propriétaire de l'hôtel seigneurial d'Épinay et du château de la Briche au début du XIXe siècle, cette dalle porte une épitaphe émouvante : "Cette pierre attestera pour toujours la profonde douleur de son père qui eut le malheur de lui survivre ". En outre, une inscription funéraire honore la mémoire des seigneurs d'Epinay, les DE BELLEGARDE : http://fr.topic-topos.com/inscription-funeraire-epinay-sur-seine

Type d'édifice: Église
Nom de l'édifice : Saint-Médard
Siècle de l'édifice: XVIIIe
Forme du clocher : flèche
(osition du clocher [/b] : latéral
Clocher en péril : non

Église Notre-Dame-des-Missions

Réalisée par l'architecte Paul Tournon, la chapelle des Missions catholiques, présentée à l'Exposition coloniale du bois de Vincennes en 1931, est reconstruite deux ans plus tard, sous le vocable de Notre-Dame-des-Missions, à Épinay, dans le quartier nord-ouest dit poétiquement du Cygne d'Enghien, sur un terrain donné par M. Firmin-Didot, à l'emplacement d'une salle de patronage. Étonnante par la diversité des styles qui y sont employés, l'église Notre-Dame-des-Missions s'inspire des esthétiques architecturales des pays de religion bouddhique, illustrées par la façade avec son porche à trois toits superposés en tuiles creuses, ses combles recourbés aux deux angles inférieurs, son décor de céramique bleu et blanc réalisé par Lorymi et Raymond Virac (né en 1892), et son clocher de style africain. Au sommet, la Vierge reposant sur un globe terrestre et présentant l'Enfant Jésus est l''uvre du sculpteur Roger de Villiers (né en 1887

Pour la façade de l'église, le maître-verrier Marguerite Huré utilise un nouveau procédé, la brique huré, brevetée en 1930. Les panneaux sont dessinés par Raymond Virac. Les vitraux, peintures et sculptures sont réalisés par des artistes des ateliers d'art sacré (fondés en 1919 par les peintres Maurice Denis et Georges Desvallières) sous la direction d'Henri de Maistre. Les Béatitudes de la nef sont de Raymond Delamarre, Prix de Rome en 1919. L'église a été classée Monument Historique en 1994. Au sommet de la tour-clocher latérale en forme de minaret, se trouvent quatre statues réalisées par Carlo Sarrabezolles (1888 - 1971) illustrant les quatre races du monde. Louis Barillet, grand rénovateur du vitrail moderne en France, réalise une partie des vitraux de la triple verrière du chevet qui viennent inonder de lumière l'autel surélevé de l'abside. Les personnages et les scènes qu'il représente, lié aux débuts de l'évangélisation, se concentrent autour de la figure centrale du Christ Missionnaire, oeuvre de Herbert Stevens : http://fr.topic-topos.com/image/bd/vitraux-du-choeur-epinay-sur-seine.jpg

Vue des peintures et de l'intérieur de l'église : http://fr.topic-topos.com/image/bd/tour-clocher-epinay-sur-seine.jpg et sur http://paris-bise-art.blogspot.com/2010/07/eglise-notre-dame-des-missions.h…

Type d'édifice: Église
Nom de l'édifice : Notre-Dame-des-Missions
Siècle de l'édifice: XXe
Forme du clocher : autre
Position du clocher : latéral
Clocher en péril : non

Photos (4) : (cliquez pour agrandir)

façade
vue de l'intérieur et du choeur
vitrail du choeur

statue monumentale de la Vierge

Crédits : Photos des utilisateurs Wikipédia Claude Villetaneuse et Patrick Charpiat (pour la photo du vitrail), licence GNU 1.2, domaine public

Église Saint-Patrice (Orgemont), 3, square de Reims

Dans cette église construite en 1960 au coeur d'un nouveau grand ensemble, on trouve une mosaïque intéressante : http://www.danielgapin.com/wp-content/gallery/art-sacre/dscn0740_grd.jpg Le chemin de croix, composé de 14 verrières réalisées en 1960 par Paul MARTINEAU, est classé Monument Historique.

Type d'édifice: Église
Nom de l'édifice : Saint-Patrice
Siècle de l'édifice: XXe
Forme du clocher : ?
Position du clocher : ?
Clocher en péril : non


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 2 Déc - 14:10 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Yann Sciardis
Contributeurs actifs

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2009
Messages: 92
Localisation: Ozoir-la-Ferrière

MessagePosté le: Mer 2 Déc - 14:13 (2009)    Sujet du message: Epinay-sur-Seine (93800) Répondre en citant

Chapelles

Chapelle Sainte-Cécile de la Briche, n°135, avenue de la République

Construite en 1961, cette chapelle moderne se présente sous la forme d'un vaste espace rectangulaire, couvert d'un grand toit. Le campanile s'appuie sur l'auvent du porche et porte deux cloches.

Type d'édifice: Chapelle
Nom de l'édifice : Sainte-Cécile
Siècle de l'édifice: XXe
Forme du clocher : campanile
Clocher en péril : non







Autres cultes

Eglise apostolique, 60, rue d'Orgemont


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:53 (2017)    Sujet du message: Epinay-sur-Seine (93800)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de l'Ile-de-France -> Clochers de Seine-Saint-Denis Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com