Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Courneuve (La) (93120)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de l'Ile-de-France -> Clochers de Seine-Saint-Denis
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Yann Sciardis
Contributeurs actifs

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2009
Messages: 92
Localisation: Ozoir-la-Ferrière

MessagePosté le: Lun 30 Nov - 22:06 (2009)    Sujet du message: Courneuve (La) (93120) Répondre en citant

Églises

Église Saint-Lucien

L’origine du nom de La Courneuve, curia noa, « nouveau domaine », fait référence aux colons que l’abbé Suger installa dans le bourg de Saint Lucien pour affirmer la prédominance de l’abbaye de Saint-Denis sur l’espace agricole local. En fait, un village gallo-romain devait exister en ce lieu depuis le IVe siècle, comme le prouve la nécropole gallo-romaine découverte dans le nord de la commune. Des vestiges de l’ancien cimetière ont été exhumés de l’église actuelle, laissant supposer qu’un lieu de culte chrétien se trouvait à cet emplacement au VIIe siècle.

Un premier oratoire aurait été édifié en 1015 à l’initiative de Robert le Pieux. Mais c’est vers 1180 que l’église primitive de Saint-Lucien est élevée. Elle est placée sous le vocable de Saint-Lucien La dédicace de cet édifice primitif s’est probablement faite sans relique car, à cette époque, il suffisait qu’un lieu de culte possède un fragment de linge ayant touché les ossements, voire le tombeau d’un saint pour être consacré. Sous l’impulsion de l’abbé Suger, les religieux de Saint-Denis installent dans l’ancien bourg plus de quatre-vingts nouveaux « hôtes ». Ceux-ci plantent, aux frais de l’abbaye, un enclos de vigne de quatre-vingts arpents (environ vingt-sept hectares), symbolisant ainsi la suprématie des moines sur ces terres.

Au XIIIe siècle, l’augmentation de la population permet au village d’être érigé en paroisse. Mais, lors des guerres de religions, au XVIe siècle, l’église est détruite. Seule la base du clocher subsiste et est toujours visible. Le bâtiment est reconstruit en 1580. C’est un édifice à trois nefs dont les fondations correspondent à peu près à celles du bâtiment actuel. Une plaque, encastrée dans le mur, à droite de l’entrée, atteste en écriture gothique de la consécration de l’église le 26 juin 1580.

Au XVIIIe siècle, une nouvelle façade est ajoutée et, en 1839, une horloge agrémente l’ensemble. Les deux cloches sont placées dans le clocher en 1771. L’une, baptisée Charlotte-Françoise, du nom de la dame du lieu, est l’œuvre de Louis et Charles Gaudiveau, membres d’une célèbre famille de fondeurs à qui l’on doit de nombreuses cloches de la région parisienne. Une inscription, fondue à la cire, rappelle les personnages importants de l’ancien bourg comme, entre autres, Véran Gaultier, curé de la paroisse au moment de la Révolution française, rédacteur du cahier de doléances des Courneuviens à l’occasion de la réunion des états généraux de 1789. La seconde cloche, Marie-Mathilde, a été fondue par A. Hildebrand, fondeur de l’empereur. Les deux bénitiers « coquilles » datent aussi du XVIIIe siècle. En 1929, l’église est agrandie. Une nouvelle travée est construite à l’Ouest, la façade est modifiée et une nouvelle entrée est ouverte.

Type d'édifice: Église
Nom de l'édifice : Saint-Lucien
Siècle de l'édifice: XVIe-XVIIIe
Forme du clocher : pavillon latéral
Clocher en péril : non


Église Saint-Yves des Quatre Routes

En 1927, le père Lhande, dans son livre Le Christ dans la Banlieue, alerte l’opinion sur le besoin urgent d’églises et d’évangélisateurs dans les « milieux ouvriers de la banlieue de Paris ». Ainsi, le secteur La Courneuve-Bobigny-Drancy « attend toujours ses canalisations, son électricité, ses magasins rutilants, son cinéma. Ce que Paris lui a envoyé, ce sont d’abord par milliers et milliers, ses pauvres hères, ses indésirables, ses Turcs, ses Serbes, ses Tchécoslovaques, ses Arabes puis, plus tard, dès qu’on a pu construire un peu proprement, ses ouvriers, ses cheminots, ses petits employés. Il s’érige là, chaque mois, une centaine de constructions nouvelles…».

Le terrain avait été acheté par l’abbé DALLANT en 1923. En 1928, on y construit une maison d’œuvre : salle, chapelle, avec logement pour un prêtre, l’abbé Le Quellec, qui fut envoyé en Janvier 1929. Ce breton choisit saint Yves comme patron pour l’église. Depuis 1924, un autre prêtre avait commencé à rassembler de jeunes ouvriers du quartier dans une salle, rue Danton. La paroisse est née. Un dispensaire, confié aux Sœurs de Saint-Vincent de Paul, et un jardin d’enfants s’ouvraient également ; manquait l’église. Elle sera offerte par un couple de bienfaiteurs, le vicomte et la vicomtesse de Gourcuff. On dit que, désireux de bâtir une église, ils sont venus aux Quatre-Routes de la Courneuve, signalé comme lieu propice, et y virent un bébé couché dans une caisse à savon.

Les architectes Bridet et Robert dessinèrent les plans. La première pierre fut posée le 15 juin 1930, par le cardinal Verdier qui revint bénir la nouvelle église (la 16e des chantiers du cardinal) le 26 novembre 1933. On dit que le cardinal fit de fréquentes visites à Saint-Yves, l’une des nouvelles églises qu’il préférait : il la fit visiter à de nombreuses personnalités. L'église est en béton armé recouvert de briques rouges, l’intérieur mesure 45,6 mètres de long sur 23,22 mètres dans le transept. L'espace en croix latine, organisé par de grands arcs ogivaux, ne comporte aucune colonne.

Type d'édifice: Église
Nom de l'édifice : Saint-Yves
Siècle de l'édifice: XXe
Forme du clocher : clocher-porche à flèche
Clocher en péril : non



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 30 Nov - 22:06 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Yann Sciardis
Contributeurs actifs

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2009
Messages: 92
Localisation: Ozoir-la-Ferrière

MessagePosté le: Lun 30 Nov - 22:18 (2009)    Sujet du message: Courneuve (La) (93120) Répondre en citant

Chapelles

Chapelle de l'Emmanuel, construite en 1963 dans la Cité des 4000 par l'architecte PALIES.


Type d'édifice: Chapelle
Nom de l'édifice : Chapelle de l'Emmanuel
Siècle de l'édifice: XXe
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non




Autres cultes

Église évangélique de la Pentecôte primitive (96 avenue Henri Barbusse)

Type d'édifice: Église
Nom de l'édifice : -
Siècle de l'édifice: XXe
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:57 (2017)    Sujet du message: Courneuve (La) (93120)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de l'Ile-de-France -> Clochers de Seine-Saint-Denis Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com