Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Pré-Saint-Gervais (Le) (93310)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de l'Ile-de-France -> Clochers de Seine-Saint-Denis
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Mar 24 Nov - 23:29 (2009)    Sujet du message: Pré-Saint-Gervais (Le) (93310) Répondre en citant

Eglise

Eglise de la Sainte-Famille (début XXe), rue Paul de Cock

La notoriété du village du Pré-Saint-Gervais, bâti dans une prairie au pied de la colline de Belleville, est attestée dès le XIe siècle grâce à ses sources abondantes que laissait échapper le coteau de Romainville. Dès le XIIIe siècle et jusqu'à la Révolution, le hameau vit sous l'obédience de la puissante abbaye de Saint-Denis. Mais il dépend cependant de Pantin dont il est un écart du point de vue tant administratif que spirituel. Cet état de fait ambigu est la source d'une lutte incessante des Gervaisiens pour accéder à l'indépendance : ils n'auront de cesse de faire ériger leur hameau en paroisse. En 1588, ils obtiennent le droit d'édifier une chapelle particulière. Mais le curé de Pantin garde ses prérogatives. Aucun mariage, aucun enterrement ne peut être célébré dans l'église du Pré. Au cours des décennies suivantes, le combat se poursuit, les bénéfices profitant tantôt aux Pantinois, tantôt aux Gervaisiens. En 1787, la commune acquiert enfin son indépendance municipale, suivie d'un nouveau baptême : en 1793, le Pré-Saint-Gervais prend le nom de Pré-Le Pelletier, en mémoire de Louis Michel Le Pelletier de Saint-Fargeau (1760-1793), conventionnel assassiné pour avoir voté la mort de Louis XVI et dont la belle propriété était voisine. En 1859, l'extension des fortifications de Paris ampute le territoire du Pré-Saint-Gervais, qui a repris sa dénomination initiale, de vingt-sept hectares. La commune revendique en contrepartie l'annexion du village de l'Avenir (érigé en commune sous le nom des Lilas en 1873), mais en vain. Le Pré-Saint-Gervais devait rester la plus petite commune du département de la Seine avec une superficie de soixante-dix hectares. En 1814, lors du siège de Paris, la commune se trouve prise entre les feux nourris des troupes françaises commandées par le général Compans campées sur les hauteurs de Belleville et les Wurtembergeois sur celles de Romainville. La plupart des maisons sont détruites, et les vainqueurs poursuivront leurs exactions des mois durant. À la fin du XIXe siècle, de champêtre, Le Pré-Saint-Gervais devient industriel avec l'implantation d'usines et l'arrivée d'une nouvelle population ouvrière. Première ville du département de la Seine à posséder dès 1904 une mairie socialiste, la commune participe de l'histoire ouvrière de la région parisienne et s'enorgueillit de la présence du grand tribun Jean Jaurès, auteur de célèbres discours pacifistes prononcés à la veille de la Première Guerre mondiale.

La petite chapelle construite pour abriter six cents âmes en 1588 ne pouvait accueillir en sa nef les quatorze mille habitants que comptait la commune dans la première moitié du XXe siècle. Sur un terrain acheté à Mme Bouts-Faguet, la première pierre de la nouvelle église de la Sainte-Famille est bénite par le chanoine Lefèbvre, archidiacre de Saint-Denis, le 18 mars 1912. Dans une cavité aménagée, il dépose un tube de plomb scellé renfermant quelques pièces de monnaie ainsi que le procès-verbal de la cérémonie, écrit sur un parchemin. Le 1er mai de l'année suivante, Son Éminence le cardinal Léon Adolphe Amette franchit pour la première fois les portes de l'église nouvelle non sans admirer, sous le porche, le panneau en relief représentant la Sainte-Famille.

Construite en moellons de granit, l'église de la Sainte-Famille présente un aspect robuste et sobre inspiré des formes romanes. Elle forme un vaste rectangle aux angles arrondis à l'est, comprenant un large porche en plein cintre, surmonté d'un fronton et reposant sur de lourds piliers ronds. Au-dessus, en élévation, une fenêtre rappelle l'entrée par sa décoration, et un clocheton, percé d'une baie jumelée, la surmonte. Le chevet est plat. La nef, composée de quatre travées, est éclairée par des vitraux du maitre verrier Barillet retraçant les principales scènes de la vie du Christ et de la Vierge. Un orgue, construit en 1910 par COLLET, donc antérieur à l'église, surplombe le vaisseau central de l'église. Les fonts baptismaux offrent au regard leur cuve de marbre noir qui repose sur un pied quadrangulaire en pierre. Le couvercle en cuivre incrusté de pierres de couleur est coiffé par un saint Jean Baptiste tout de finesse et d'élévation. La Pièta provenant de l'ancienne chapelle date du XVIe. Le tableau représentant le Christ en croix, offert par le préfet de la Seine en 1837, est attribué au peintre janséniste Philippe de Champaigne (XVIIe).

Le presbytère et les salles paroissiales se trouvent dans le grand immeuble en face, au bout de la rue Cock, au n°9. Pour accèder à l'église depuis Paris, prendre la ligne 5 du métro direction Bobigny, sortie à la station Hoche (sortie n°2 : rue du Pré Saint-Gervais) puis suivre la rue tout droit, et prendre la deuxième à droite (en fait, la première rue à droite après la limite des communes de Pantin et du Pré).

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : de la Sainte-Famille
Siécle de l'édifice: XXe
Forme du clocher : clocher-porche à bâtière
Clocher en péril : non

Photos (4) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

façade à l'est
coté nord
façade et coté sud

l'église depuis le presbytère, au sud

Eglise Saint-Gervais et Saint-Protais (XIXe), désaffectée depuis 1920

Au XIIIe siècle, les religieux de l'abbaye de Saint-Denis fondent une chapelle qu'ils honorent d'une relique de saint Gervais. La chapelle prend ainsi le vocable du saint martyr et de son frère jumeau, martyr lui aussi, saint Protais. Mais cette dévotion ne donne ni pouvoir civil ni pouvoir religieux aux habitants du Pré, qui dépendent toujours de la paroisse de Pantin. Et le trajet est long pour aller entendre la messe à Pantin, les chemins bourbeux et impraticables en temps de pluie. Aussi entreprennent-ils, en 1588, la construction d'une seconde chapelle sur l'emplacement de la précédente, consacrée en 1613 par Henri de Gondi, évêque de Paris. Mais la sempiternelle restriction demeure : il leur faut se rendre dans la commune voisine pour les mariages, les enterrements, les fêtes d'importance, le curé de Pantin conservant jalousement l'eau bénite et les registres paroissiaux. La Révolution française permet enfin l'émancipation du Pré-Saint-Gervais. L'ancienne chapelle, menaçant ruine, est démolie en 1814-1815, pour être reconstruite en 1825 sous l'autorité de l'architecte Louis-André REBEILLEAU. Désaffectée en 1920 au profit de l'église de la Sainte-Famille, elle abrite successivement la maison des syndicats, le dispensaire municipal et le centre de Sécurité sociale. La façade à fronton triangulaire a été transformée dans les années 50 et le style ancien de l'édifice n'est plus marqué que par les corniches denticulées des murs latéraux.

Type d'Edifice: Eglise désaffectée
Nom de l'Edifice : Saint-gervais et Saint-Protais
Siécle de l'édifice: XIXe - XXe
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non

Ancienne chapelle

Ancienne chapelle Saint-Gervais (XIIIe puis XVIe) Arrow voir ci-dessus l'église du même vocable (désaffectée).


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 24 Nov - 23:29 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de l'Ile-de-France -> Clochers de Seine-Saint-Denis Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com