Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Villennes-sur-Seine (78670)

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de l'Ile-de-France -> Clochers des Yvelines
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Philippe Lenain
Contributeurs actifs

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2009
Messages: 7
Localisation: Villennes-sur-Seine

MessagePosté le: Sam 14 Nov - 05:35 (2009)    Sujet du message: Villennes-sur-Seine (78670) Répondre en citant

Villennes-sur-Seine est une commune riveraine de la Seine, située à 11 km à l'ouest de Saint-Germain-en-Laye, sur la rive gauche du fleuve. Elle est limitrophe de Médan au nord, Orgeval à l'ouest et Poissy à l'est. Elle est séparée par la Seine de Triel-sur-Seine et Carrières-sous-Poissy.Elle se situe à 30km à l'ouest de Paris. Le territoire communal englobe une île de la Seine, l'île de Villennes occupée par un lotissement privé. L'île du Platais, ou île de Médan, est partagée entre les communes de Villennes et de Médan sur la rive gauche, et Triel-sur-Seine sur la rive droite.

Église

Eglise Saint-Nicolas (XIe-XVIe)

Villennes est érigée en paroisse en 1007. Son église, une des plus anciennes du diocèse de Versailles, a été probablement construite dans la seconde moitié du XI siècle. Pendant la guerre de cent ans, elle subit de grands dommages : le sanctuaire et une partie de son chevet sont détruits. La solidité de ses murs, l'épaisseur de ses contreforts, ses forts piliers lui ont évité sa ruine totale. Le clocher a été édifié au XVIe par la famille de Morainvilliers, et était prévu à l'origine pour trois cloches. Comme beaucoup de clochers franciliens, il est couvert en bâtière (toit à deux pentes) et est engagé sur le coté de la nef, ici à droite, au-dessus de la première travée du bas-coté.

Le 22 octobre 1782, la veuve du marquis Le Boullenger, seigneur d'Hacqueville fut inhumée dans l'église. Elle était la dernière d'une longue liste de notables qui reposent en terre villennoise. Le cimetière entourait l¹église sur trois côtés (nord-sud-est) mais changeait selon les besoins de places, probablement. En 1872, le porche de la façade fut remplacé par une copie de celui de Vernouillet. L'église est entièrement restaurée de 1978 à 1993. Cependant, un de ses piliers, coté gare (le dernier du mur gauche avant le chevet) tend à se fissurer dans son élévation, peut-être à cause du trafic incessant sur la ligne de Mantes et des vibrations qu'il engendre.

Type d'Edifice : Église
Nom de l'Edifice : Saint-Nicolas
Siécle de l'édifice : XIe et XVIe siècles
Forme du clocher : en bâtière
Position du clocher : clocher latéral
Clocher en péril : non

Photos : (23) (Photos de l'Admin, cliquez sur les images pour agrandir)

Extérieur (7) :

façade
façade et coté nord
coté sud
chevet

Vierge et carreau de Ste Gertrude sur le mur nord

Intérieur (16) :

nef gauche
grande nef
nef droite

vitraux du coté gauche de la nef (nord)

pierre tombale, nef gauche

le choeur

vue vers l'entrée
vitrail du mur de façade

vitraux du mur de droite (sud)



Chapelle privée

Chapelle privée du château d'Acqueville (XVIIIe-XIXe)

Le domaine d'Acqueville, ancienne possession de la famille de Poissy, est formé à partir de 1594 par Adam Chevrier, originaire d'une vieille famille de Poissy. Il appartient pendant plusieurs générations à la famille Le Boulanger. À la Révolution, le dernier propriétaire, officier de la garde française, se réfugie en Allemagne pour échapper à la guillotine. En 1802, le château est acquis par le général de Foissac-Latour qui restaure les bâtiments et le parc détériorés durant la Révolution. Le domaine passe en 1877 à la famille du Courthial de Lassuchette. Au XXe siècle, le château est restauré et un « club privé » est installé dans les dépendances. La chapelle est rénovée en 1802 et en 1995. Une crypte abrite les cercueils des châtelains des XIXe et XXe siècles.

La chapelle est un modeste édifice rectangulaire enduit en gris, avec un fronton sobre en façade, les armes des Foissac-Latour au-dessus de la porte et deux niches garnies de statues de part et d'autre de celle-ci. Deux baies cintrées de chaque coté éclairent la nef. Le chevet est plat. Au-dessus du toit à quatre pans s'élève une flèche en ardoises surmontant une lanterne à jour où se balance la seule cloche.

Dossier des Monuments Historiques : http://www.culture.gouv.fr/documentation/memoire/HTML/IVR11/IA00102491/inde…

Type d'Edifice : Chapelle privée
Nom de l'Edifice : du château d'Acqueville
Siécle de l'édifice : XVIIIe-XIXe
Forme du clocher : flèche sur lanterne à jour
Position du clocher : sur le toit
Clocher en péril : non
_________________
Philippe Lenain


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 14 Nov - 05:35 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de l'Ile-de-France -> Clochers des Yvelines Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com