Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Bignon (Le) (44140)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Bretagne -> Clochers de Loire-Atlantique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Dim 7 Oct - 11:10 (2007)    Sujet du message: Bignon (Le) (44140) Répondre en citant

Eglises

l'église Saint-Martin (1895-1897), édifiée par l'architecte Liberge père. Cette église, qui est bénie le 11 juillet 1897, remplace une ancienne église datée de 1730 et qui avait été reconstruite après la Révolution. En 1865, la paroisse et commune du Bignon est amputée de 200 hectares au nord pour créer les Sorinières. Les anciennes cloches avaient été offertes par la famille de Mélient; l'une d'elle, qui date de 1752, est toujours présente dans le clocher.

La paroisse est dévastée par les colonnes infernales républicaines, comme tant d'autres au sud de la Bretagne, en Vendée et dans les Mauges. Le 18 mai 1794, le général Crouzat, commandant le poste de Roulière, écrit à son chef : « ...la patrouille de grenadiers que j'avais envoyés hier en avant du camp m'a rapporté qu'il y avait encore des habitants dans le village du Bignon, et que ce village n'était pas brûlé ! J'ai en conséquence fait partir ce matin, à 2 heures précises un bataillon et 8 chasseurs pour aller brûler ledit village, ce qui a été exécuté. Les fours ont été détruits, le feu a été mis aux moulins ».

L'idée de construire une nouvelle église remonte à 1890, sous l'impulsion du curé Baranger. La première pierre fut posée le 25 juin 1895. Celle-ci, gravée en creux, est toujours visible à la base du premier pilier gauche. Le 11 juillet 1897, eut lieu la bénédiction de l'église, présidée par Monseigneur Rouard, évêque du diocèse de Nantes. Dès septembre, trois belles verrières et deux grisailles resplendissent dans le choeur. Ce n'est que 31 ans plus tard qu'une nouvelle chaire est érigée. Suivit en 1935, l'installation d'une horloge. Mais faute d'argent, le clocher-porche de l'ancienne église du XVIIIe est maintenu, un peu plus loin sur la place. Il était orienté dans l'autre sens - l'ancienne église était érigée d'ouest en est. Il n'est abattu que le 16 février 1967 et un nouveau clocher-porche est érigé dans la foulée, par les entreprises Bruslé (le Bignon) et Douillard (Montbert). C'est le 21 juillet 1968 que les deux nouvelles cloches furent consacrées et sont associées depuis avec l'ancienne Martine. D'autres communes du département ont en revanche conservé des clochers anciens indépendants de l'église; c'est le cas de Nort sur Erdre et de Saint-Etienne de Mer-Morte.


Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-Martin
Siécle de l'édifice: XIXe-XXe
Forme du clocher : pavillon
Position du clocher : clocher-porche
Clocher en péril : non

Photos (3) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)




Chapelles

la chapelle de La Censive (XVII-XVIIIème siècle). Les vitraux datent du XVII-XVIIIème siècle. Le bénitier date du XVIIIème siècle.

Chapelle privée du château de l'Epinay (1815-1830), situé non loin de l'abbaye de Villeneuve et reconstruit par Louis Joseph de Mélient (seigneur de l'Augeoire et du Vigneau) à l'emplacement d'un château détruit en 1794. Les héritiers de la famille Mélient sont les d'Aviau de Ternay, alliés aux de La Roche Saint-André, Santo Domingo, Juchault des Jamonières et de Becdelièvre. Propriété de la famille de Ternay à partir de 1872. On y voit une chapelle privée édifiée en 1830 et le blason de la famille Mélient. Les écuries du château de l'Epinay datent de 1830.

Photos (1)
le hameau de la Sencive vu du ciel.


Anciennes chapelles

la chapelle domestique de la maison de Champcartier. Aujourd'hui disparue. Elle fut fondée par le « noble et discret » Jean du Breil, recteur du Bignon. Il ne reste que le bénitier du 18e siècle. Elle appartient à Louis de Vilaine au moment de sa destruction en 1794. Sous l'Empire, celui-ci touche une indemnité de 120 000 francs pour la destruction de ses biens, dont la chapelle.


la chapelle des Bouteilles (où l'on se mariait). Il s'agit d'une chapelle domestique de la maison seigneuriale des Bouteilles. Elle fut fondée par le seigneur des Bouteilles.

la chapelle Sainte-Barbe, fondée par les Ducs de Bretagne, détruite avec le château de Touffou en 1614 (la démolition est décidée par les Etats assemblés à Nantes le 18 août 1614). Les ducs de Bretagne tenaient à Touffou (qui occupait le centre de la forêt de Touffou), comme forteresse et pour la chasse. Pierre Mauclerc emprisonna en 1222 en ce lieu Amaury de Craon et Jean de Montoir, faits prisonniers à la bataille de Châteaubriand. Plus tard, Gilles de Bretagne est enfermé en la forteresse avant d'être transféré à Châteaubriant, puis à La Hardouinaye. En 1501, la duchesse Anne de Bretagne, donne la seigneurie de Touffou aux princes d'Orange. Touffou est donné à la dame d'Avaugour, châtelaine de Clisson, mais au XIVème siècle le roi Charles IX rentra en possession de cet héritage où l'on trouve les villages de l'Arbaletterie et de La Chasse. Le 12 août 1546, un mandement du roi François Ier indique que la seigneurie de Touffou appartient à dame d'Avaugour. La juridiction et la châtellenie de Touffou sont unies au siège présidial de Nantes par un édit du roi Charles IX daté du 29 mars 1564. Le château est donné à Pierre de Chalonge en 1639. Les ruines du château sont acquises par la famille Bousseau en 1817.

Aujourd'hui disparue.

Photos le Bignon

http://photos-daniel.com/category.php?cat=11&start=15


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 7 Oct - 11:10 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Bretagne -> Clochers de Loire-Atlantique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com