Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Ile-de-Sein (29990)

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Bretagne -> Clochers du Finistère
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Dim 25 Oct - 23:03 (2009)    Sujet du message: Ile-de-Sein (29990) Répondre en citant

L'Ile-de-Sein est signalée pour la première fois en 43 (en face du littoral des Osismes) par Pomponius Mela (auteur grec du Ier siècle) sous le nom de « Sena », lieu réputé pour l'oracle d’un dieu gaulois. D'après Pomponius Mela, l'île de Sein renfermait à l'origine un collège de neuf prêtresses (les Gallicènes) : elles avaient toutes fait voeu de virginité et avaient le pouvoir de commander aux flots. Ces neuf prêtresses, furent, à la fin du IVème siècle, remplacées par des Druides.

L’«insula Seidhun» aurait été donnée par Gradlon, le roi de Cornouaille, à saint Guénolé fondateur de l'abbaye de Landévennec, qui y établit un prieuré. Un Pouillé de la fin du XVème siècle rapporte les formes Insule Zedun aut Sedun, voisines de celle du cartulaire de Landévennec. L'île de Sein est prieuré du monastère jusqu'à la Révolution. La paroisse de l'Ile-de-Sein dépendait autrefois de l'ancien évêché de Cornouaille.

Article de Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Île_de_Sein

Eglise

Eglise Saint-Guénolé (1901-1902). Cette église a été bâtie "virtute Dei et sudore plebis" (par la force de Dieu et la sueur du peuple, inscription visible dans le porche) de 1898 à 1901 (5 mars 1901) sur les plans de M. Gassis pour remplacer celle que les bénédictins de Landévennec avaient édifié au XIIème siècle et qui menaçait ruine dès 1790. L’ancienne église de l'île aurait été jadis dédiée à saint Collodan ou Colloden. La nouvelle église a été consacrée par Mgr Dubillard, évêque de Quimper et Léon, le 8 juillet 1902. L'édifice comprend, outre la travée du clocher encastré, une nef de six travées avec bas-côtés et un choeur d'une travée droite avec bas côtés servant de sacristie et chevet en hémicycle. Le clocher n'a pas de flèche, mais un modeste toit à pavillon.

L'autel offert par Mgr Duvillard est dû à Jacquier, sculpteur à Caen. La chaire est un don de la Congrégation religieuse des Filles du Saint Esprit : un panneau en bas-relief représente saint Guénolé, voisinant avec ceux de saint Corentin, du Père Maunoir, de Michel Le Nobletz et du Christ enseignant. Le chemin de Croix provient de la chapelle de Likès de Quimper. Les vitraux du choeur, oeuvre de Pierre Toulhoat (milieu du XXème siècle), sont de date récente : ils représentent au centre Saint-Guénolé, patron de l'île de Sein, et des côtés de l'Evangile et de l'Epitre, se trouvent les deux grands missionnaires, Dom Michel Le Nobletz et le Bienheureux Julien Maunoir. L'église abrite les statues de la Vierge (portée en procession), saint Guénolé (en plâtre et du XIXème siècle) et saint Corentin.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-Guénolé
Siécle de l'édifice: XXe
Forme du clocher : clocher-porche à pavillon
Clocher en péril : non


Photo (1) : (cliquez pour agrandir)



Crédits : Photo de l'utilisateur de Wikipédia Havang, placée dans le domaine public et donc libre de droits.

Photos (3) :

vue de l'église depuis le chevet

le choeur de l'église

Crédits et remerciements : Photos aimablement transmises par la mairie de l'Ile de Sein.


Chapelle

Chapelle Saint-Corentin (XVI-XVIIe-XXe siècles). Cet édifice a dû être rebâti au XVIème siècle. Il a été restauré en 1972 par l'abbé Marzin et inauguré le 13 août 1972. On y trouve un autel en bois provenant de l'église des Carmes de Brest. Devant l'autel, on voit un tableau représentant la Descente de la Croix. A droite se tenait jadis une statue de saint Yves avec une toque d'avocat. Au-dessus du tabernacle, on voyait un vieux Christ et une statue de Notre-Dame de la Garde. A gauche, on trouvait une statue en bois de Saint Corentin, tenant une crosse épiscopale. La statue originale du saint est due à un artiste de l'île Tudy et les troix vitraux à une famille de l'île de Sein. On y trouve une fontaine.

La chapelle, enchassée dans un grand enclos rectangulaire bordé de ronciers, possède un clocher-mur à arche carrée, support de la cloche unique. Petite et ramassée, elle résiste au vent depuis des siècles sur cette île âpre et dépourvue de cadastre, dont le point haut ne dépasse pas les 6 mètres.

La Chapelle Saint Corentin est située au Goulénez, loin du bourg, sur un lieu sacré, probablement le plus ancien de l'île. A cet emplacement se trouve un puits à l'eau plus douce encore que celle du puits du bourg. Lorsqu'on connaît la difficulté pour les Sénans de se procurer de l'eau douce, on comprend que des druides aux chrétiens, le lieu ait attiré les hommes de toutes confessions. Un oratoire dépendant du prieuré de l'Isle Seidhun aurait été construit à l'époque même de Saint Guénolé, au moment ou le Roi Gadlon lui aurait offert l'île en cadeau, vers l'an 440. Mais le temps faisant son travail destructeur, la minuscule chapelle fut reconstruite au XVème siècle. Elle était le lieu de prédilection des hommes désireux de se retirer du monde. Plusieurs ermites s'y succédèrent, priant et travaillant leur petit jardin : "le Chardin an Iarmit", proche du lieu de prière et du puits miraculeux.

L'oratoire était peu accueillant. Creusé à même le sol, il était dallé et ne possédait pas d'autre ouverture qu'une porte au pignon ouest, deux lucarnes et deux hublots dans le toit. Son autel était de bois, offert par l'église des Carmes de Brest et était surmonté par un tableau représentant la descente de la Croix. Quatre pauvres statues l'habitaient en permanence : Le Christ, Notre Dame de la Garde, Saint Yves et Saint Corentin. Cette dernière statue sans valeur était très importante pour les marins. Il leur suffisait de tourner la crosse épiscopale du Saint dans le sens où ils voulaient que le vent vienne, et le Saint les exauçait. Si par malheur, Saint Corentin refusait d'entendre leur supplique, les marins tournaient la statue contre le mur et l'habillaient de goémon, de sa mitre blanche à ses gants gris. Le Saint était ainsi puni en grande honte et le restait jusqu'à ce qu'il obtempère et donne enfin le vent demandé. Il était alors nettoyé, remis la face vers les fidèles et était l'objet d'offrandes et de prières particulières. Mais la crosse de Corentin ne tournera plus jamais pour les marins de l'Ile de Sein. Quelqu'un a dérobé la statue et elle n'a jamais été retrouvée.

Au début du XXème siècle, la chapelle était ruinée. Les Sénanes étaient particulièrement touchées par cet état de choses. Lors du départ des hommes pour l'Angleterre, en juin 1940, elles firent le vœu de reconstruire la chapelle de Goulénez dédiée à Saint Corentin, au retour des hommes et au moment de la victoire de la Patrie. Il leur fallu attendre quelques années encore et c'est le recteur MARZIN, arrivé sur l'île en mars 1968 qui entendra leur doléance concernant la petite chapelle. Il fit les études nécessaires et proposa une nouvelle construction, un peu plus grande que la précédente et éclairée de vitraux. Les travaux débutèrent l'été 1971 et durèrent 6 mois. En creusant les fondations autour de l'ancien oratoire, on trouva un menhir couché de 3 mètres de long ainsi qu'une pierre creusée en deux bacs (bénitier double ou auge double ?). En janvier 1972, la chapelle bénéficia d'une nouvelle statue de Saint Corentin, offerte par Léon Bargain, artiste de l'Ile Tudy. Les trois vitraux furent offerts par une famille de Sénans. Le 13 août 1972, la nouvelle chapelle fut inaugurée. Bien que simple, elle n'est pas à l'abri des voleurs. Le vol de la statue de Saint Corentin servant malheureusement de leçon, la chapelle est désormais fermée au public, en dehors des heures d'office, donc quasiment tout le temps.

Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice : Saint-Corentin
Siécle de l'édifice: Ve-XVIe-XXe
Forme du clocher : clocher-mur
Clocher en péril : non

Photos (4) : (cliquez pour agrandir)

vue de la chapelle saint-corentin

Crédits et remerciements : Photo aimablement transmise par la mairie de l'Ile de Sein.

la chapelle et l'enclos
statue de Saint-Corentin
bateau ex-voto

Crédits et remerciements : Photos aimablement transmises par Michelle GELLE.

Source : http://www.audierne.info/pagesphp/capsizun/chapelles/st_corentin_iledesein.…

Photos de l'île : http://www.audierne.info/pagesphp/capsizun/villes/iledesein/photosiledesein… et http://www.auboutdumonde.org/galerie_result.php3?idt=6 ou encore http://www.iledesein.eu/photo-ile-de-sein-2-5.htm et même http://www.photosdefrance.com/Sein.html
Mais aussi http://www.iledesein-autrefois.fr/ ou là sur le forum de l'île : http://iledesein-autrefois.xooit.fr/t73-Quelques-photos-de-notre-belle-ile.…


Dernière édition par Admin le Mer 23 Déc - 04:15 (2009); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 25 Oct - 23:03 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ronan


Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 2
Localisation: Cayenne

MessagePosté le: Lun 26 Oct - 23:03 (2009)    Sujet du message: Ile-de-Sein (29990) Répondre en citant

Voici l'église avant que le clocher ne soit réhaussé



Revenir en haut
MSN Skype
Ronan


Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 2
Localisation: Cayenne

MessagePosté le: Lun 26 Oct - 23:15 (2009)    Sujet du message: Ile-de-Sein (29990) Répondre en citant

Et voici l'intérieur de l'époque, la chaire n'existe plus aujourd'hui malheureusement




Revenir en haut
MSN Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:49 (2017)    Sujet du message: Ile-de-Sein (29990)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Bretagne -> Clochers du Finistère Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com