Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Bourg-Blanc (29860)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Bretagne -> Clochers du Finistère
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Dim 25 Oct - 21:05 (2009)    Sujet du message: Bourg-Blanc (29860) Répondre en citant

Bourg-Blanc est un démembrement de l'ancienne paroisse primitive de Plouvien. Au VIème siècle, l’ermite Urfold, oncle de Saint-Hervé, fonde un ermitage dans une vaste forêt dite Duna, dont le souvenir est perpétué par la chapelle Saint-Urfold. Bourg-Blanc dépendait autrefois de l'ancien évêché de Léon. Un hôpital dédié à Saint-Yves y est construit vers 1363 pour accueillir les pèlerins et les infirmes. Bourg-Blanc était une ancienne trève de Plouvien, et devient une commune indépendante en 1790.

Eglise

Eglise Notre-Dame (XVIIIème siècle), agrandie en 1862. Le clocher date de 1859. L'édifice comprend une nef avec bas-côtés de quatre travées, précédée d'un clocher encastré à deux galeries saillantes, à jour, et surmonté d'un dôme ouvragé, un transept et un choeur à chevet droit. A l'aplomb de la troisième travée, se trouve un porche au sud portant la date de 1770 et une chapelle au nord. On y trouve plusieurs statues : la Vierge-Mère (XVIIIème siècle) et saint Yves. Les fonts baptismaux sont du XVIIIème siècle. Les vitraux, qui sortent des ateliers Balmet à Grenoble, sont posés en 1912.

Chapelles

Chapelle Saint-Urfold (XVème siècle). L'édifice de plan rectangulaire comporte une nef de trois travées et un choeur vaste. La chapelle renferme le tombeau de l'ermite Saint Urfold, dans lequel une arcade voutée est ménagée, où les pélerins passaient à genoux pour demander la guérison de leurs rhumatismes le jour du Pardon. Les statues de Notre-Dame des Douleurs, saint Urfold, saint Jean et sainte Marguerite sont conservées dans la chapelle. On trouve une fontaine à proximité. La grande baie du chevet est double. La sacristie est en appenti au nord. Au-dessus du pignon en escalier se dresse un petit lanternon carré.

Cette chapelle, vendue à la révolution, fut cédée en 1825 à la commune par un certain M. Guéna. En 1841, la commune la donna à titre gratuit à la « fabrique » pour qu’elle soit à nouveau ouverte au culte. La chapelle n’avait qu’un autel et comportait les statues du St patron, de Notre Dame des Douleurs et de St Jean l’Evangéliste. Au cours des décennies qui suivirent, elle se dégrada progressivement et il fallut toute l’abnégation de l'association des Amis de St Urfold (voir ici : http://www.mairie-bourgblanc.fr/amis-de-st-urfold-1-354.php ) pour lui refaire une santé, en l’ornant en particulier de vitraux qui relatent la vie de l’ermite.


Chapelle des Trépassés (XVIème siècle), restaurée aux XIX-XXème siècles. C'est un édifice rectangulaire avec sept arcades. Il s’agit d’un ancien ossuaire datant de la fin du XVIème siècle ou du début du XVIIème siècle. Il a été restauré en 1842 par les soins du recteur qui y plaça un autel dédié à saint Eloi et saint Herbot, patron des bêtes à cornes comme Cornille dans le Nantais. En 1990, la chapelle est de nouveau restaurée et sert de musée local. Sur le parvis se dresse une ancienne borne milliaire romaine trouvée sur la route de Milizac, christianisée avec une pietà. Un lanternon à double-étage, en pierre, se dresse au-dessus d'un pignon.

Chapelle privée

Chapelle privée du manoir de Breignou, dédiée à sainte Julitte. Le manoir est édifié en 1864 à la place de la forteresse de Castel Gleb, ce qui signifie Chateau Mouillé. Breignou renvoie d'ailleurs à l'humidité dûe aux cours d'eaux qui le cernent et signifie "lieu où tout pourrit".



Ancienne chapelle

Ancienne chapelle Saint-Yves, ou Saint-Yvi. C'était jadis un ancien hôpital fondé en 1328 par Gralon Le Fevre. La chapelle existait encore en 1863. La fontaine de Saint-Yvi subsiste.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 25 Oct - 21:05 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Bretagne -> Clochers du Finistère Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com