Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Hessenheim (67390)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers d'Alsace -> Clochers du Bas-Rhin
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Ven 2 Oct - 17:10 (2009)    Sujet du message: Hessenheim (67390) Répondre en citant

Eglise

Eglise Saint-Laurent (XIVe-XIXe)

Le site a déjà été occupé sous l'époque romaine comme le prouve l'existence d'un cimetière de l'époque de l'empereur Valens du IVe siècle qui a été mis à jour avec un important mobilier. Ce sont ensuite les Mérovingiens qui ont occupé la région. Plus tard, au XIIe siècle, ce sont des mercenaires germains qui occuperont la plaine à la demande du pouvoir impérial. Le village est ainsi colonisé par des habitants de la Hesse, des Saxons à Saasenheim, et des Souabes à Schwobsheim. Au cours du Moyen Age, c'est l'évêque de Strasbourg qui tient le village en fief, tenu par les Langraves de Werd, et à ce titre, partie du bailliage de Marckolsheim. Pendant la guerre de Trente Ans, le village est décimé. Le village de Shnellenbühl situé à 3 km de Hessenheim est entièrement rasé par les Suédois. Ce village aujourd'hui complètement disparu ne possède plus que deux ou trois maisons.

L'église paroissiale et son curé sont cités dès 1371. C'est sans doute de cette époque que date le clocher médiéval. Le clocher-chœur pourrait avoir été fortifié. Entre 1659 et 1672 le curé Théobold Jacobi administre la paroisse. A partir du XVIIe siècle (vraisemblablement en 1666), l'église est remaniée, puis démolie et reconstruite entre 1858 et 1865 sous le mandat du curé Jean Baptiste Fritsch et poursuivie par François Jean Bleniat. Ce dernier fait construire le presbytère qui reste toujours debout à l'heure actuelle. En 1875 une nouvelle horloge est installée, puis le clocher est rehaussé d'une étage. En 1887, l'horloge qui devenait défaillante est réparée. Le curé Bléniat verse de sa poche une somme de 20000 francs. Les curés Fritsch et Bleniat sont inhumés tous les deux au cimetière du village situé à proximité de l'église. La flèche du clocher porte un ange du jugement dernier avec une trompette, ornement sans doute unique en Alsace.

Orientée vers l'est, l' église se compose d' une nef de quatre travées contre lequel vient s' accoler à l' est, un sanctuaire de plan carré suivi par un chevet à trois pans. Contre le flanc sud du choeur s' appuie une sacristie tandis que contre celui du nord s' élève un clocher-choeur, seul vestige conservé de l' église antérieure. Un portail à fronton de caractère néo-classique, bordé de deux petites baies en plein cintre et surmonté d' un oculus à remplage ajouré, est ménagé dans la façade à l' ouest. De grandes fenêtres en plein cintre percent les murs gouttereaux du vaisseau et les pans coupés du choeur, celui du mur de chevet l' étant par un oculus. Les encadrements, bandeau, chaînages d' angles, soubassements, sont en grès gris. A l'intérieur, une tribune en bois s'élève au-dessus de l'entrée. De part et d'autre de l'arc triomphal donnant accès au choeur, deux autels latéraux dorés sont installés.

De plan carré le clocher comprend 4 niveaux. Au 1er niveau : un rez-de-chaussée à chevet plat ayant rempli primitivement la fonction de choeur. Ouvert sur l' extérieur par trois fenêtres en lancette à remplage et un arc triomphal actuellement obturé, il a conservé des parties de sa voûte sur croisée d' ogives. Les retombées des nervures s' appuient sur des consoles à masque humain ou motif floral. Un plafond enduit porté par des consoles remplace la voûte supprimée ou inachevée (?). Certaines présentent des marques de taille. Au-dessus, le niveau a un 1er étage carré intermédiaire pratiquement aveugle. Seules des fenêtres très étroites fournissent un apport lumineux parcimonieux et au-dessus un 2e étage carré muni sur ses quatre faces d' une baie géminée avec chapiteau et colonnette torse. Au-dessus encore se trouve le beffroi de plan octogonal (carré avec des pans coupés plus qu'octogonal, en réalité) surmonté d' une flèche octogonale effilée mais plus étroit, couvert d' ardoises. Le cimetière paroissial, appuyé contre les flancs est et sud de l' église, est délimité par un mur de clôture en moellons enduits.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-Laurent
Siécle de l'édifice: XIVe-XIXe
Forme du clocher : flèche
Position du clocher : clocher latéral
Clocher en péril : non

Photos (3) : (cliquez pour agrandir)

façade
coté nord et clocher

Crédits : Hervé THOMAS pour http://clochers.org

vue de la nef de l'église

Crédits : Photo de Bertrand Chenal pour Wikipédia (30.09.09), licence et utlisation libres

Chapelle

Chapelle du Sacré-Coeur et de Notre-Dame de Lourdes (1910)

La tradition des chapelles fermées est spécifique du pays du Ried. Entretenues par des fidèles toute l'année, elles servent de stations pendant les processions locales (notamment les Rogations), à la manière des calvaires bretons. Elles ne sont pas vraiment bâties pour la desserte locale du culte comme le sont les chapelles de secours partout en France et celles des hameaux de montagne, en Savoie, en Alsace ou dans le Jura.
Cette chapelle, située à l'écart du bourg sur la D 205 (route de Sélestat), est une petite construction carrée, crépie en rose, sans clocher, et avec une petite croix en ciment surmontat la façade.

Vue de la plaque commémorative de la chapelle :


Il y est indiqué : Erigée pour célébrer le Coeur Sacré de Jésus et Notre-Dame de Lourdes, par les jumelles Jn ECK, 1910.

Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice : du Sacré-Coeur et de Notre-Dame de Lourdes
Siécle de l'édifice: XXè
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non

Photos (2) : (cliquez pour agrandir)

vues de la chapelle

Crédits : Hervé THOMAS pour http://clochers.org


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 2 Oct - 17:10 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers d'Alsace -> Clochers du Bas-Rhin Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com