Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Pornichet (44380)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Bretagne -> Clochers de Loire-Atlantique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Lun 17 Aoû - 20:14 (2009)    Sujet du message: Pornichet (44380) Répondre en citant

Eglise

Eglise Saint-Sébastien (XIXe)

Construite entre 1862 et 1868, en même temps que le dévéloppement de la station, elle remplace l'ancienne chapelle, dédiée à Saint-Sébastien et à Saint Roch, dont il reste encore le porche. Jusqu'en 1860, Pornichet n'est qu'un petit village de paludiers et de marins. A la fin du XIXe, ce n'est même pas une commune : à l'ouest du boulevard de la république et à Mazy, c'est La Baule, à l'est, c'est Saint-Nazaire. Les premières pétitions pour l'indépendance paraissent en 1889; les marais sont comblés et assèchés en 1898-99 après leur délaissement et l'apparition de cas isolés de paludisme. Début 1900, les quelques 1 000 habitants décident de faire une pétition afin d'obtenir leur indépendance. Ce fût chose faîte et le 9 avril 1900, Pornichet est érigée en commune. Le 20 mai 1900, c'est l'élection du premier maire, Charles Mercier, un avocat parisien. Les trois anciennes frairies dépendant de Saint-Nazaire : Prieux, Kerbiguet et Serac (soit 1150 hectares) se joignent aux 97 hectares d'Escoublac pour constituer la ville de Pornichet en 1900. Dans le quartier rural de Bonne-Source, Kermur est un ancien village de paludiers; près de l'antenne relais se trouvent les derniers restes du vignoble pornichétin.

L'église en elle-même est orientée nord-sud, et est bâtie dans le style néo-gothique, avec transepts et abside à pans, ainsi qu'un clocher latéral à flèche à l'ouest.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-Sébastien
Siécle de l'édifice: XIXème
Forme du clocher : flèche
Position du clocher : clocher latéral
Clocher en péril : non

Photos (7) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

Extérieur (2)

façade et coté nord
coté est et porche de l'ancienne chapelle

Intérieur (5) :

vue vers l'autel
vitrail et Monument aux morts

transept gauche
transept droit
vue du choeur

Chapelles

Chapelle Notre-Dame des Dunes, située avenue du Général de Gaulle. Cette chapelle est construite en 1877 car la population, tant estivale que sédentaire s'est fortement accrue. Les habitants font donc une pétition pour obtenir un lieu de culte dans le centre de Pornichet-les-Pins. Sa construction est décidée en février 1877 et la chapelle est achevée en juillet 1877. Elle coûta exactement 18 017 francs et 62 centimes. Les terrains furent donnés gratuitement par la Société des Dunes, dont M. Jacques-Yves Berthault était membre. Elle pouvait contenir au maximum 300 personnes. Le clocher fut ajouté en 1892 mais n'existe plus. Ce n'est qu'en 1928 qu'on y ajouta deux collatéraux. L'architecte de cette chapelle est Antonin Viale (son nom est inscrit sur le collatéral gauche en haut). Cette chapelle est offerte en 1877 par J. Berthault au Conseil de fabrique d'Escoublac. La fresque date des années 1930. La chapelle est érigée en paroisse en 1930.

Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice : ND des Dunes
Siécle de l'édifice: XIXème
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non

Photos (3) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

façade à l'ouest
transept sud et chevet
coté nord

Chapelle de Rangrais (1840), édifiée par l'évêque d'Angers Mgr Angebaud vers 1840. Cette chapelle devient ensuite la propriété de Mlle Sophie Gazeau de La Brandinière qui fonde l'ordre des Franciscaines oblates du Sacré-Cœur. Les sœurs s'installent à Pornichet en 1884. Il semblerait que chapelle du Rangrais et chapelle Sainte-Marguerite soient confondues après 1900... Dans tous les cas, une oeuvre de l'ordre, anciennement orphelinat, subsiste au n°31, avenue de la Plage, avec un oratire sans clocher fondé en 1913.

Chapelle Sainte-Anne (1879), située avenue du Commandant Boitard, sur la pointe du Bé.

A son arrivée à Saint-Sébastien, le père Halgand, curé de la paroisse, fut très vite informé du souhait de ses ouailles de voir s'élever une chapelle dans le village destinée à desservir la population des baigneurs (toujours de plus en plus nombreuse) et les personnes du voisinage de la pointe du Bec. Le prêtre demanda alors un terrain et des souscriptions pour élever l'édifice. Monsieur Robert concéda gracieusement le terrain demandé. Dès lors, Monsieur Sarrey fit les plans de la chapelle et dirigea le travail. En un temps record, du mois de mai au mois d'août 1879, la chapelle vit le jour. Elle fut bénite le 24 août 1879. La chapelle est un modeste édifice de style néo-roman, le chœur en demi cercle accueille une statue de la Vierge à l'Enfant dans la niche centrale et un autel néo-roman à colonnes. Des statues de Sainte Anne et de Ste Thérèse sont placées de part et d'autre du chœur. A l'extérieur, un petit campanile en bois, indépendant de la chapelle, porte la cloche bénite en 1925 et parrainée par des propriétaires du quartier. Une statue de Sainte Anne orne la façade principale. Avec son plafond en berceau renversé, ses bancs de chêne qui portent encore sur des plaques de cuivre le nom des familles aux places réservées et son autel, le lieu de culte est accueillant. Il est le témoin de l'évolution balnéaire de la fin du XIXe siècle touchant également la commune voisine d'Escoublac-La Baule. La chapelle fut rachetée par l'Evêché en 1911. Dorénavant, la chapelle Ste Anne fait partie de la "Paroisse de la Trinité d'Escoublac-Pornichet", regroupant les 3 anciennes paroisses : St Sébastien de Pornichet, N.D. des Dunes de Pornichet et St Pierre d'Escoublac (de la commune de La Baule-Escoublac).

Texte : Copyright Alain Loret, http://www.ap2a.org

Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice : Ste-Anne
Siécle de l'édifice: XIXème
Forme du clocher : campanile à pavillon
Clocher en péril : non

Photos (4) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

façade et campanile
campanile

vue vers l'autel
vue vers l'entrée

Chapelle Notre-Dame des Grèves (fin XIXe) : Cette chapelle construite par les estivants et située au 63, avenue Collet a été rachetée par les traditionnalistes qui y célébrent la messe à 18 h 30 les dimanches et les fêtes. Ils ont aussi formé une chorale en 2006. Des oeuvres syndicales s'y trouvaient encore au début du siècle, à en croire les cartes posatles anciennes. Cette chapelle n'a pas de clocher, et est bâti dans un style inspiré du néo-gothique, avec un bas-coté. Il ne reste plus que le porche de la villa bâtie en même temps.

Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice : ND des Grèves
Siécle de l'édifice: XIXème
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non

Photos (2) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)



Chapelle Sainte-Marguerite, fondée par des riches estivants britanniques. La station de sainte-Marguerite, à l'est de Pornichet, avec ses petites criques, se dévéloppe au début du XXe siècle. Depuis le rachat de la chapelle par un promoteur, son sort est suspendu. En attendant, la paroisse organise des messes en plein air l'été, 3 rues plus loin (près des commerces).

Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice : Sainte-Marguerite
Siécle de l'édifice: XXème
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : désaffectée, sort incertain

Photo (1) : (C'est une photo personnelle, cliquez pour agrandir)



Ancienne chapelle

Ancienne chapelle Saint-Sébastien (fin du XVe). En 1491, la frairie de Prieux, où est construite cette chapelle, est rattachée à saint-Nazaire. Il faut attendre 1782 pour que, après requête, l'autorisation de construire des fonts baptismaux en la chapelle de Saint-Sébastien, conduise à l'érection de la chapelle en vicariat perpétuel et église paroissiale. Une ordonnance de Charles X en 1826 érige l'édifice Saint-Sébastien en simple succursale. Délaissée, la chapelle tombe alors petit à petit en ruine. Le porche est reconsitué à l'est de l'église saint-Sébastien.

Arrow Photo du coté est de l'église Saint-Sébastien

Site du centenaire de Pornichet Arrow http://pornichet.chez.com/

PLAN de PORNICHET avec l'emplacement de l'église et des chapelles :


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 17 Aoû - 20:14 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Bretagne -> Clochers de Loire-Atlantique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com