Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Ranville (14860)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Normandie -> Clochers du Calvados
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Jeu 13 Aoû - 23:49 (2009)    Sujet du message: Ranville (14860) Répondre en citant

Eglise

Eglise de l'Assomption de Notre-Dame

L'église actuelle date de 1860. Elle en remplace une très ancienne qui était attenante au clocher, mais se trouvait à cette date en mauvais état et de taille insuffisante pour la commune. C'est pourquoi on décida de la supprimer pour en construire une nouvelle, érigée dans le style néo-gothique, avec une chapelle absidiale, deux chapelles rayonnantes de part et d'autre du choeur, un déambulatoire et une nef saans transepts flanquée de bas-cotés. Heureusement, le clocher de l'ancienne, édifice du début du XIIIe siècle, fut conservé. On prétendait autrefois, qu'au cours de la guerre de Cent Ans, les restes d'un soldat anglais avaient été déposés sous la dalle du sommet de la tour. Mais, après la dernière guerre, la dalle ayant été brisée par des éclats d'obus, on dut la remplacer et malgré d'actives recherches, on ne trouva traces d'aucun ossement de ce guerrier inconnu.

En 1846, Arcisse de CAUMONT décrit ainsi l'église ancienne encore debout : "L'église [...] offre dans sa partie antérieure une maçonnerie fort ancienne en arêtes de poisson, qui est surtout remarquable dans le mur nord. On y voit deux arcades plein cintre bouchées, annonçant que de ce coté il y avait un collatéral ou des constructions qui ont disparu. On y distingue encore le reste d'une fenêtre extrêmement étroite dont le linteau formé d'une seule pierre était décoré de zig-zags irrégulièrement tracés. Le choeur, plus élevé que la nef, est en grande partie du XVe ou du XVIe siècle. Au sud on y remarque une porte à cintre surbaissé reposant sur des colonettes dont les chapiteaux présentent de chaque coté des feuilles contournées. Un porche du XVe précède la porte de l'ouest et la tour qui se termine en plate-forme est assise au-dessus du gâble occidental de la nef. Elle est probablement de la deuxième moitié du XVIe ou plus tardive encore. Le patronage de l'église appartenait au seigneur de Ranville ou à l'abbesse de l'Abbaye-aux-Dames de Préaux [...] Les dîmes étaient perçues aux 2/3 par l'abbaye d'Aunay et le reste appartenait à l'abbaye de Préaux et au curé."

Le clocher, datant des XI et XIIe dans sa partie inférieure, quasiment aveugle, a été surelevé au XIIIe (baies gothiques) et fortifié au XVe. Il servait de poste de guet. le porche à l'ouest est bouché mais le clocher est remarquablement restauré en 2007-08. L'escalier d'accès est une tourelle à gauche du clocher. Des gargouilles décorent la terrasse et repoussent l'eau de pluie loin des murs, sur lesquels on remarque encore les traces de lointains échafaudages.

Pour les Anglais de la 6th Airborne Division, ce clocher a été un repère essentiel pour les parachutages la nuit du 5 au 6 juin 1944. En effet, les avions et planeurs devaient faire leur point de navigation en se basant sur l'axe du clocher et du moulin situé à proximité pour « s'aligner » dans les manœuvres de largage et de parachutage près des points stratégiques (pont tournant Eiffel sur l'Orne, et le désormais légendaire Pegasus Bridge sur le canal. Dans l'église, on trouve un beau vitrail dédié à la 6e division aéroportée britannique. On peut voir une plaque à la mémoire du 13e Bataillon parachutiste, commandé par le lieutenant-colonel Luard, qui libéra Ranville. Sur une autre plaque, c'est l'association des vétérans du 1er bataillon parachutiste canadien qui remercie les Ranvillais pour le travail de conservation des tombes. Les Canadiens, sous les ordres du lieutenant-colonel G. F. P. Bradbrooke, combattaient le 6 juin 1944 au sein de la 3e brigade parachutiste. Une dernière plaque honore le souvenir d'Edouard Gérard, le premier soldat belge tombé au combat sur le sol normand à Salenelles le 16 août.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : de l'Assomption de Notre-Dame
Siécle de l'édifice: XIe-XIIe-XIIIe-XVe-XVIe-XIXe
Forme du clocher : terrasse
Position du clocher : beffroi (hors-oeuvre)
Clocher en péril : non

Photos (5) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

l'église et le clocher coté nord
le chevet à l'est
coté sud
façade de l'église

le clocher et le porche du XVe

Ancienne chapelle

Ancienne chapelle de Longueval, où l'on disait la messe avant 1791 et qui était l'annexe de Ranville. Elle existait encore en 1846.

A signaler :

===> Pont de Bénouville, dit Pegasus Bridge. Voir à ce sujet la commune de Bénouville-sur-Orne et le café Gondrée. Il se relève régulièrement pour laisser passer les bateaux.
===> Cimetière anglais, près de l'église. 2 562 soldats reposent ici, dont 2 151 Britanniques, 76 Canadiens, 1 Australien, 1 Belge, 322 Allemands et 2 non-identifiés, divisés dans la guerre et unis dans la terre pour laquelle ils se sont battus.
===> Moulin, face à l'église, dernier vestige de l'ancien château. Sur le mur se trouve une plaque à la mémoire des belges de la brigade Piron, tombés en août 1944. Ils libèrent Varaville, désert, le 23 et Dives le 21 août.
===> La mairie, avec ses 3 pignons en façade surmontés de trois clochers-mur. Une solution économique de faire un beffroi communal.


Photos du pont de Bénouville en marche (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)



Dernière édition par Admin le Mar 18 Aoû - 23:50 (2009); édité 4 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 13 Aoû - 23:49 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Normandie -> Clochers du Calvados Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com