Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

ILE D'ELLE (L')

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers des Pays de la Loire -> Clochers de Vendée
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
TERRESDEMEMOIRES
Contributeurs actifs

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2009
Messages: 1

MessagePosté le: Mer 5 Aoû - 17:10 (2009)    Sujet du message: ILE D'ELLE (L') Répondre en citant

Eglise

Eglise Saint-Hilaire (XIXe)

La plus ancienne appellation du village de l'ILE D'ELLE est "INSULA DE ELLA" au XIeme siècle, dans une bulle du pape Célestin III en 1197, pour une île, effectivement, située en plein marais Poitevin. On note également "Prieuré de ELLIS", en 1317; c'était le prieuré Sain-Hilaire, desservi par quelques moines de Maillezais. La mention de L'ISLE D'ELLE figure sur un acte daté de 1377 concernant une remise de cens par le seigneur de Marans, à Pierre MAINGY pour son hébergement sis à la Guérinière à l'isle d'ELLE,ce document sur parchemin est aux archives départementales de la Vendée. Le village fut érigé en paroisse en 1655 et fut, jusqu'à la révolution, partie intégrante du territoire de la seigneurie de Marans situé à 4 kilomètres dans la plus petite province de France: l'Aunis. Le dernier seigneur de Marans en date, le marquis d'Aligre, intègre L'Ile d'Elle dans le marquisat d'Aligre (XVIIIe siècle). A la Révolution L'ILE D'ELLE devient commune de Vendée en 1793. Les biens religieux sont confisqués et l'église, jadis chapelle du prieuré, est laissée à l'abandon et sans desservant.

Jadis, le territoire était presque entièrement submergé, et se nommait le Golfe des Pictons. L'assèchement commença sous la houlette des bénédictins dès l'an Mil et jusqu'au XIIIe. Après le délaissement dû aux guerres (de cent Ans, de Religion...), il reprit avec les fonds de la bourgeoisie huguenote de Haute-Vienne, qui convièrent les hollandais. Un marais peu à peu poldérisé se dessina jusqu'en 1965, date des dernières prises sur la mer : http://www.ot-isles-maraispoitevin.com/historique/histoire-marais-poitevin-…

En 1847, les intempéries ayant endommagé l'église dédiée à Saint-Hilaire, les paroissiens sollicitent emprunts et subventions pour une reconstruction totale par l'architecte Firmin LEVECQUE; l'église neuve est construite sur un promontoire. L'ancien clocher, conservé à proximité, perd sa flèche en 1855 pendant une tempête et tombe en ruines en 1866 après que la foudre s'y soit abattue. En 1871, un nouveau clocher est édifié sur les plans de l'architecte VICTOR CLAIR.

A l'intérieur, la haute nef est encadrée par deux enfilades de colonnes toscanes supportant une corniche droite sur laquelle vient se poser une voûte en berceau. Elles délimitent des bas-côtés éclairés par des fenêtres en plein cintre et percés chacun d'une entrée latérale. Faute de moyens, les voûtes n'ont pas été construites en pierre, mais en bois avec beaucoup de sobriété (ce qui est sans doute mieux ainsi, compte tenu de la difficile tenue dans le temps des élévations de ce siècle, surtout chargées de lourdes voûtes). Le choeur est surelevé par un perron de trois marches, qui couvre toute la largeur du transept jusqu'au choeur. Cette estrade compense la déclivité du terrain. Les deux chapelles latérales sont couvertes de voûtes de plâtre, l'une est dédiée à Notre-Dame et l'autre au Très Saint-Sacrement.

La chaire située à l'origine dans la nef a été remontée près de l'entrée. La cuve présente cinq panneaux principaux ornés du Christ et des quatre évangélistes. La porte-dossier dévoile les armoiries papales et l'abat-voix montre une colombe symbolisant l'Esprit Saint. Les vitraux ont été installés en trois étapes : les plus anciens, d'inspiration médiévale, figurent dans les baies en demi-lune des bras de transept. Les deux chapelles latérales du choeur comportent chacune un vitrail historié, oeuvre du maître-verrier rennais M. RAULT, l'un présentant l'Apparition de la Vierge de Lourdes à Sainte-Bernadette et l'autre représentant Sainte-Thérèse devant le Christ. Les vitraux de la nef sont plus modernes et présentent des compositions coloriées autour d'une croix.

Article en partie mis à jour grâce à la documentation tranmise par l'office du tourisme de la communauté de communes des Isles du Marais Poitevin

Type d'édifice: Eglise
Nom de l'édifice: Saint-Hilaire
Siècle de l'édifice: XIXème
Forme du clocher: clocher-porche à flèche
Edifice en péril: non

Photos (3) :

la façade de jour

l'église de nuit


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 5 Aoû - 17:10 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers des Pays de la Loire -> Clochers de Vendée Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com