Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Barfleur

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Normandie -> Clochers de la Manche
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Sam 1 Aoû - 14:32 (2009)    Sujet du message: Barfleur Répondre en citant

Eglise

Eglise Saint-Nicolas (XVIIe-XIXe)

Construite sur un promontoire rocheux au centre d'un cimetière marin, d'allure trapue, il a fallut 223 ans pour l'édifier, du XVIIème au XIXème, l'ensemble est équilibré, de style classique. Son clocher, à la croisée du transept, a perdu sa flèche, supprimée après une tempête en 1763. Un belvédère, servant aussi de poste de guet, a été alors aménagé. La partie plus ancienne est le choeur, entouré d'un démabulatoire, et construit de 1630 à 1637. Puis, devant, les 4 piliers soutenant le massif clocher et les transepts ont été bâtis de 1649 à 1660. Dans le pilier du fond, à gauche, est ménagé l'escalier d'accès au clocher. La nef a été construite de 1830 à 1844. Le cadran solaire installé au-dessus de la baie du transept sud date sans doute de la même époque. Cette nef a été clairement construite dans un style néo-gothique rustaud, en granit. Epaulée par des arcs-boutants passant au-dessus des bas-cotés, elle est éclairée dans sa partie supérieure de baies en arc brisé jumelées et de petites ouvertures dans les trois travées des bas-cotés. Une triple baie plutôt romane éclaire la tribune, derrière l'orgue primé à l'exposition Universelle de 1889, soit, comme il est écrit sur la plaque qui rappelle l'événement, apposée sur l'orgue, "la plus haute distinction pour un orgue". Enfin, en 1853, une chapelle axiale couverte d'un toit en coupole oblongue, à épi, a été rajoutée. Au-delà s'accroche une sacristie dont le toit en croupe se raccorde à celui des bas-cotés du choeur du XVIIe.

Dans le transept gauche (nord), les fonts baptismaux et le chandelier pascal sont du XVIIIème, mais la Vierge de Pitié (transept droit), sur un piedestal en maçonnerie, date du XVIe et a été réalisée en chêne. On peut aussi admirer une Visitation , toile de l'école flamande, signée par MAERTENS DE VOS (1532-1603), datant du XVIe et classée monument historique, face à l'autel du transept gauche. Elle a été restaurée avec la patricipation des Beaux-Arts, du département de la Manche, de Pàlerin Magazine et de l'Association des Amis de l'église de Barfleur. Dans le choeur, à droite et à gauche de l'autel se trouve les statues de saint Nicolas et de saint Romphaire, datant du XVIIIe. Le déambulatoire du choeur est garni de stalles en bois. Le vitrail du transept nord, réalisé après 1944, remercie la Vierge pour la protection accordée à Barfleur durant la guerre et la libération sans dommages de la ville. Le vitrail du transept sud montre bien son origine XIXe en rendant hommage à Notre-Dame de Lourdes.

Geoffroy de Monmouth, dans le neuvième livre de son Historia regum Britanniae, fait partir le roi Arthur de Barfleur pour combattre les Romains chez les Allobroges, au VIe. Le livre est écrit entre 1135 et 1138. Aujourd'hui, beaucoup pensent que le nom de Barfleur n'est pas apparu plus tôt qu'au Xe ou au XIe siècles, le r final n'étant qu'un ajout du XVIe siècle. Aujourd'hui encore, dans le dialecte du Cotentin, Barfleur se dit Barfleu et ses habitants sont les barflotais.

Pendant toute la période ducale (jusquà 1204, date du rattachement de la Normandie au royaume de France), Barfleur était le port préféré des ducs de Normandie qui étaient aussi rois d'Angleterre. En 1066, la bataille de Hastings marque le début de la conquête de l'Angleterre par les Normands parmi lesquels figurent de nombreux Cotentinais et Avranchinais. Sur le port de Barfleur, devant l'église, fixé sur un rocher, un médaillon rappelle que Guillaume le Conquérant fit sur le Mora la traversée depuis Barfleur piloté par un jeune Barfleurais, Étienne. En 1120, la Blanche-Nef, navire royal, sombra au large de Barfleur avec à son bord le fils du roi Henri Ier d'Angleterre, Guillaume Adelin. Ce naufrage signe le déclin de la préférence ducale. À la fin du XIIe siècle, Richard Cœur de Lion aurait embarqué à Barfleur pour rejoindre l'Angleterre. Jean sans Terre y séjourne entre le 5 et le 10 février 1200, puis entre le 15 et 17 septembre de la même année.

En 1346, Barfleur est détruit par les troupes anglaises d'Édouard III, débarquées à la Hougue. En 1865, c'est à Barfleur que fut construite la 1re station de sauvetage sur le modèle des stations britanniques, en raison du danger que représente la pointe de Barfleur. Durant la Seconde Guerre mondiale, Barfleur est liberé le 24 juin 1944 par les troupes américaines sans combat. Le port sera par la suite utilisé pour débarquer du matériel et des vivres.

L'église de Barfleur, autrefois au centre de la cité médiévale, voit son cimetière marin ballayé par les embruns. Lors de la démolition du château en 1597, certaines pierres furent réutilisées à la reconstruction d'une partie de l'ancien lieu de culte en ruine. Les vestiges d'un mur de soutènement du fossé de l'ancien rempart lui servirait d'assise. On y trouve les reliques de saint Juste, saint Illuminé et de sainte Marie Madeleine Postel. De nombreux ex-votos témoignent des vies épargnées mais aussi de celles prises par la mer. Dans le déambulatoire droit, juste avant l'actuel chantier visant sa dernière travée, une plaque rappelle que, le 20 juillet 1946, au centenaire de la mort de sainte Marie-Madeleine POSTEL (voire ci-dessous), Monseigneur Roncalli, évêque de Coutances, officia en public accompagné du chanoine fauvel comme prédicateur. Ce dernier devint par la suite évêque de Quimper.

L'ensemble de l'église est recouvert de motifs peints sans doute au XIXe : les voûtes, à l'exclusion de celle du choeur, sont peintes en bleu ciel, les murs sont parsemés de motifs floraux et géométriques, la chapelle absidiale est entièrement peinte et abrite au fond, dans le mur contigu à la sacristie, une grotte de Lourdes. A l'entrée du choeur, au-dessus de l'autel, une arcade en bois sculpté soutient une statue du Sauveur. Cet ensemble est appellé perque dans la Manche, poutre de gloire ou TREF ailleurs Arrow http://pagesperso-orange.fr/chateau.de.cherveux/artisans/lpage/poutre/defin…

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-Nicolas
Siécle de l'édifice: XVIIe-XIXe
Forme du clocher : terrasse
Position du clocher : à la croisée du transept
Clocher en péril : non

Photos (20) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

Extérieur (5) :

coté sud, sur le port

façade et coté sud

le coté nord, dans le cimetière

du clocher à la chapelle axiale, deux siècles d'histoire et d'architecture

Intérieur (15) :

bas-coté gauche
grande nef vers l'autel
bas-coté droit

monument aux morts de la paroisse

transept gauche (nord)
Visitation du XVIe
vitrail de ce transept

transept droit (sud) et Vierge en bois du XVIe
vitrail de ce transept

vue du déambulatoire nord
vue du choeur

chapelle axiale (XIXe)

vue de l'autel vers l'entrée et les orgues
ces mêmes orgues

vue de l'église depuis la tribune


Photos de JIPR






Chapelles

Chapelle du Pavé, à l'ouest sur la route de Quettehou (D902). Cette chapelle néo-gothique, à clocher-mur, dépend d'une maison de retraite.

Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice : du Pavé
Siécle de l'édifice: XIXè
Forme du clocher : clocher-mur
Clocher en péril : non

Chapelle de la Bretonne (XXe), de l'autre coté de l'anse, au bout de la D155.

Cette chapelle réalisée dans le style néo-gothique se trouve près de la maison natale de Sainte Marie-Madeleine POSTEL (1756-1846), fondatrice en 1807 de l'ordre des soeurs de la Miséricorde de Saint-Sauveur le Vicomte. Elle a été construite par les Barfleurais en 1908, en l'honneur de la béatification de Mère Marie Madeleine. Les vitraux, classés monuments historiques sont remarquables; ils retracent la vie de la Sainte. De nombreuses Statues ornent les murs. La maison de Marie-Madeleine Postel, datant du XVIIe, se visite. Elle y vécut trente ans, organisant le catéchisme et accueillant le culte pendant les années révolutionnaires. Elle y garda même l'eucharistie dans une cachette aménagée sous l'escalier, pendant ces années révolutionnaires terribles où l'exercice du culte et la foi étaient devenus un crime.

Elle fut canonisée le 24 mai 1925 et est fêtée le 16 juillet. Son tombeau se trouve dans l'abbatiale de saint-Sauveur le Vicomte (Manche), couvent aménagé à partir de 1832 dans une ancienne abbaye bénédictine construite par les religieux de Jumièges (Seine-Maritime) : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Tombeau_postel.jpg
Voilà le site des soeurs de Sainte-Marie-Madeleine POSTEL : http://www.mmpostel.com/indexx.htm

Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice : de la Bretonne
Siécle de l'édifice: XXè
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non

Photos (2) : (cliquez pour agrandir)

façade
chevet et coté sud

Crédits : Photos de Marie-Thérèse MAROCCO pour http://clochers.org

Couvent

Couvent des Augustins (1739).

Les moines expulsés en 1791, le couvent accuellit la mairie. Le cloître a été réaménagé en jardin public.


A signaler :

===> Maison du peintre Paul Signac, face à l'église dans la rue St Nicolas.
===> Cour Sainte-Catherine, derrière le fond du port. Cette minuscule cour est entourée de maisons du XIVe et du XVe siècles, et est l'ultime vestige de la cité médiévale.
===> Diverses maisons du XVIIe et du XVIIIe, témoignant du renouveau marchand de la ville, et ornée de diverses lucarnes, en oeil de boeuf et en pignons.


Localisation de Barfleur dans la Manche Arrow


Dernière édition par Admin le Lun 2 Avr - 18:23 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 1 Aoû - 14:32 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Normandie -> Clochers de la Manche Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com