Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Bénouville (14970)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Normandie -> Clochers du Calvados
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Lun 27 Juil - 17:04 (2009)    Sujet du message: Bénouville (14970) Répondre en citant

Eglise

Eglise Notre-Dame du Port ou Notre-Dame de la Nativité (XIIè-XVIè-XVIIIe-XXe)

Le choeur de l'église date du XIIe, ainsi que son clocher latéral situé au nord. Sa nef, plus tardive, est du XVIème et a été reconstruite en 1913 grâce à la générosité de Mme SATIS, comme l'indique une plaque posée dans la nef Le retable du maître-autel date des XVIIe et XVIIIe siècles et est orné d'une toile représentant la Naissance de la Vierge. La clé de l'église est à demander à Mme LE ROY, première maison sur la place à gauche de la boulangerie.

Voilà comment Arcisse de CAUMONT décrit l'église en 1846 : "le choeur doit être du XIIe, probablement de la fin, dont les voutes en ogives et les chapiteaux sont dans un style de transition très prononcé; la nef doit être très postérieure et peut-être du XVIe. Les fenêtres refaites au XVIIe n'ont pas de caractère et on doit être réduit à des conjectures pour fixer très approximativement l'âge des murailles. L'abbaye de Sainte-Trinité nommait à la cure; depuis 1066 elle percevait les 2/3 de la dîme et le curé l'autre tiers. Dans le mur ouest, à gauche du porche, on remarque une inscription relative à un obit et à des prières pour les défunts (nota : elle existe toujours). Elle est ainsi conçue (cliquez sur l'image pour agrandir) :



Dans le choeur à droite on lit une autre inscription gravée sur une table de marbre noir et datant du XVIIIe (1768) :



Quand on entre dans cette église par la petite porte ouverte coté sud, on arrive dans une grande nef semblable à celles des églises néo-gothiques qui aboutit dans un choeur polychrome entièrement recouvet de peintures murales, oeuvres de Chifflet, datées de 1879. A gauche du grand porche, au-dessous de l'inscription du XVIe se trouve un petit autel du XIXe; au-dessus au coin, une curieuse statue avec un tron est installée en hauteur. Une plaque située à droite rappelle l'apport de M. et Mme SATIS en 1913 pour la reconstruction de la nef; à gauche dans la nef, le petit autel est dédié à la Vierge. Dans le choeur, de part et d'autre de l'autel torsadé des XVIIe-XVIIIe se trouvent deux portes : au sud, celle par où on est rentrée; face à elle, au nord, une petite porte en bois fermée par un loquet donne sur le clocher.

Celui-ci est entièrement dépourvu de lumière : pour votre fidèle serviteur, cette ascension s'est déroulée à la bougie (les photos sont faites au flash dans le noir complet). Calons la porte d'en bas avec une chaise et éclairons-nous : dans le petit couloir se dresse une porte blanche qui est celle de l'escalier du clocher, un escalier à vis enserré dans une colonne de pierre rectangulaire. Si on en fait le tour en bas, on s'aperçoit que cet escalier n'occupe qu'un quart de l'espace du clocher. Au nord, le niveau du bas est éclairé par une meutrière ébrasée unique, celle de l'est ayant été bouchée par l'adjonction plus tardive d'une sacristie en appentis. Lorsque l'on monte l'escalier, on arrive une dizaine de mètres plus haut à l'étage de l'horloge. Une porte étroite permet de se glisser sur le plafond de ce niveau, ce qu'il faut pourtant éviter, tant il est fendu. Continuons l'étroit escalier, dont les rares baies sont bouchées par du grillage et des planches pour éviter l'intrusion des pigeons. L'on arrive alors sous le toit en bâtière, largement éclairé par des abat-sons, et dans lequel sont installées deux cloches, sur toute la longueur du clocher. Elles sonnent les quarts, les demies et les heures, attention donc à ne pas se trouver dans l'espace étroit du clocher aux heures de sonneries!

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Notre-Dame du Port
Siécle de l'édifice: XIIe-XVIe-XVIIIe-XXe
Forme du clocher : bâtière
Position du clocher : clocher latéral
Clocher en péril : non

Photos (15) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

Extérieur (4) :

façade et coté nord
coté nord et clocher
chevet
coté sud

Intérieur (5) :

vue de la nef
vue du choeur
vue vers l'entrée

inscription du XVIe et autel latéral
inscription de 1786

Clocher (6) :

accès au clocher
vue du premier niveau et de la colonne de l'escalier

escalier
accès au niveau de l'horloge

vues de la chambre des cloches

Chapelle privée

Chapelle du château de Bénouville (XVe).

La chapelle, datant du XVème, est le seul reste du vieux château médiéval. Elle est dédiée à Sainte-Anne et construite en style gothique tardif. En 1768, Thérèse Gillain hérite du domaine et entreprend de le faire reconstruire par l'architecte Claude-Nicolas Ledoux. Celui-ci décide de doter la nouvelle construction d'une grande rigueur et d'un esprit géométrique : le château, fini en 1780, a des péristyles, une forme en H, des balustres et des colonettes et une organisation moderne qui donne les pièces du bas à l'apparat et aux récéptions en laissant celles du haut aux espaces privés de la marquise et du marquis de Livry. Rapellons au passage que c'est le père de Thérèse, Antoine Gillain, qui érige la seigneurie en marquisat par décret royal.

Dans les années 20, le conseil général du Calvados rachète le domaine et le transforme pour qu'il accueille des mères en difficulté. Restauré en 1980, il accueille désormais la Chambre Régionale des Comptes de Basse-Normandie et se visite l'été.

Site internet sur le château de Bénouville (XVIIIe) : http://www.cg14.fr/chateau_benouville

Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice : Sainte-Anne
Siécle de l'édifice: XVe
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non

Photo (1) : (c'est une photo personnelle, cliquez pour agrandir)

vue du château; la chapelle est à gauche près du ruisseau

A signaler :

Arrow Pegasus Bridge, ou pont de Ranville : Ce pont fut capturé intact par les troupes aéroportées du major Howard, parachutées à 19 h le 5 juin 1944. Elles établirent une tête de pont derrière les lignes allemandes et contribuèrent à la réussite de l'opération Overlord, autre nom du Débarquement. Avant ce pont, le lieu figurait sur toutes les routes sous le nom du Bac du Port.

Photo (1) :


Arrow Café Gondrée (IMH) : Ce modeste café, construit au XIXème à l'entrée du pont de Ranville, fut la première maison libérée de France, à 19 h le 5 juin 1944. Il accueillit à partir de là et dans les jours qui vinrent une infirmerie et un poste de combat. Aujourd'hui, toujours en activité, il est le siège d'une boutique de souvenirs sur le Débarquement et de vente de produits dérivés historiques, tout cela en servant du café (1€90, le prix de l'Histoire). L'accueil n'est pas terrible; de plus, le café est au coeur d'un sac de noeuds juridique qui dure depuis 20 ans : http://www.lhotellerie-restauration.fr/lhotellerie/Articles/2525_03_aout_19… . Au passage, il est bon de signaler qu'il est interdit de prendre des photos à l'intérieur du café (car les propriétaires en font une exploitation commerciale), mais qu'on peut photographier le café du dehors, suite à une bataille juridique explicitée ici et qui est passée de ce café à la Bretagne jusqu'au Puy Pariou, de 1999 à 2004 : http://pagesperso-orange.fr/vent.ouest/text/197bad3-1159.html

Photos (2) :


Arrow Lavoir du château de Bénouville, à gauche de la piste cyclable sur le canal, après le château. Une source alimente ce lavoir à deux corps en angle droit, récemment restauré. Des travaux en cours visent à en améliorer l'accès. Il s'appuie à la falaise.

Photos (2) :


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 27 Juil - 17:04 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Normandie -> Clochers du Calvados Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com