Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Zimmerbach (68230)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers d'Alsace -> Clochers du Haut-Rhin
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Lun 16 Fév - 20:02 (2009)    Sujet du message: Zimmerbach (68230) Répondre en citant

Eglise

Eglise Saint-Georges et du Sacré-Coeur (XIXè)

L’origine de ZIMMERBACH remonte à une place forte, que les Autrichiens avaient construite pour la protection de leurs frontières ; celle-ci était tenue en gage par les Hattstatt. C’est autour de cette place forte que s’est formée la localité qui est mentionnée pour la première fois dans une lettre de l’Evêque de BALE, Heinrich Von Thun en 1234.

ZIMMERBACH était partagé en deux par le ruisseau. L’une des deux parties côté Wihr-au-Val, appartenait aux seigneurs de Guirsberg et fut donnée en gage en 1410 aux seigneurs de Ribeaupierre par Jean Guillaume de Guirsberg. Ce gage fut renouvelé en 1482 par Walter de Guirsberg, Abbé de MURBACH et encore renouvelé le 7 juin 1484 par Jorg de Dieffenbach, prévôt du Hohnack.
L’autre partie de Zimmerbach, côté Turckheim, était un fief impérial des Seigneurs de HATTSTATT de 1285 à 1585.
Après l’extinction des Hattstatt en 1585, il y eut une longue querelle entre les successeurs. Tandis que la première moitié reste aux Ribeaupierre, Turckheim achète la 2ème partie du village, le 29 mars 1613, pour la somme de 5000 florins. Eberhard de Ribeaupierre ayant protesté contre cet acte, Turckheim n’acquit pourtant et effectivement la moitié du village de Zimmerbach qu’à la date du 15 mars 1629. À la tête du village se trouvaient nommés, depuis 1564, deux prévôts (Schultheiss). Au 17e siècle ils étaient nommés, l’un par le bailli de Wihr-au-Val, l’autre par le magistrat de Turckheim. Ils avaient sous leurs dépendances : les Bürgermeister, élus par les habitants, les jurés (Geschvorene), les appariteurs (Weibel), les messagers (Boten), chargeurs de vins (Leiterer), gardes forestiers, veilleurs de nuit et bergers.
Pendant la révolution, les deux parties du village furent réunies. Un arrêté préfectoral du 22 mai 1797 le confirme. Au début du 19e siècle, la partie nord du village retombe entre les mains de Turckheim. Le 21 mai 1842, les deux parties sont enfin réunies pour former une seule et unique commune.

L’église dédiée au chevalier St. Georges fut construite au 12-13e siècle. Partiellement de style gothique, Zimmerbach était filiale de Wihr-au-Val. Les curés étaient nommés par les collateurs (c’est-à-dire : les sires de Ribeaupierre), puis le duc de Birkenfeld, enfin le prince palatin du Rhin.
Le 27 février et 4 juin 1700, le prévôt, le receveur, le conseil et toute la population de Zimmerbach demandent un curé. Zimmerbach est devenue paroisse autonome peu de temps après.

Un appel d’offres fut lancé le 14 septembre 1878 pour la construction de l’église actuelle ; la consécration ayant eu lieu le 19 novembre 1879 en présence de Monsieur ANDLAUER, curé cantonal d’Eguisheim, concélébrée par Monsieur Georges GOERIG alors curé à Brunstatt et Monsieur FAFFA, curé à Zimmerbach. L'église fut alors aussi consacrée au Sacré-Coeur de Jésus. Le choeur est gothique. L'église possède une custode (boîte dans laquelle le prêtre transporte les hosties) du XVème siècle.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-Georges et du Sacré-Coeur
Siécle de l'édifice: XIXè
Forme du clocher : clocher-porche à flèche
Clocher en péril : non

Photos d'Anne Helmlinger (3) :


Chapelle

Chapelle des Frères (XIXème).

La première chapelle fut construite vers 1735 pour un ermite le frère Ignace Sentzenbach, qui vécut dans une petite maison à proximité jusqu' en 1757 ; cette chapelle fut détruite à la Révolution ; en 1854 le propriétaire d' une tuilerie de Turckheim, Marc Runecher fit reconstruire une chapelle de dimensions plus importantes ; elle fut consacrée en 1868 ; la pierre tombale d' Ignace Goetzenbach fut remise dans le sol de la nouvelle chapelle ; cette chapelle est surtout fréquentée par les paroissiens de Zimmerbach qui s' y rendaient en procession plusieurs fois par an.
La chapelle est bâtie dans un style composite, avec une nef unique à abside hémi-circulaire, des fenêtres en arc brisé, un oculus muré sur la façade et un porche en plein cintre.

A signaler aussi :

- L'ossuaire du cimetière, qui date de 1619.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 16 Fév - 20:02 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers d'Alsace -> Clochers du Haut-Rhin Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com