Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Nort-sur-Erdre (44390)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Bretagne -> Clochers de Loire-Atlantique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Mer 26 Nov - 21:01 (2008)    Sujet du message: Nort-sur-Erdre (44390) Répondre en citant

Eglise

Eglise Saint-Cristophe (1898-1902). Cette église remplace l'ancienne église Saint-Georges édifiée en 1833 dont il ne subsiste que le clocher qui a été achevé dix ans plus tard, et en même temps l'ancienne église saint-Christophe. L'église précédente à celle de 1833 comportait une seule nef, une flèche pointue et un large porche couvert (le choeur était lambrissé, le tabernacle doré, et les fonts baptismaux se trouvaient au milieu de la nef). A la fin de 1729, on lit "l'église de Nort a été pavée, elle fut blanchie sous le gouvernement de missire Louis Duchesne de La Sansonnière, recteur. Cette même année, fut donnée une chasuble de toutes couleurs par madame de Cornulier". Deux tombeaux de pierre se voyaient jadis près du choeur : l'un contenait les restes d'un seigneur Cornulier, l'autre d'un peintre originaire de Dinan, nommé Jean Tiffaiet (capitaine au Régiment de Lorraine et décédé à Nort le 31 janvier 1593). La première pierre de l'église actuelle est posée en 1898 et l'inauguration a lieu en 1900. La chaire date du XIXème siècle. Le vitrail principal ainsi que les vitraux représentant le baptême de Clovis et la Résurrection de Lazare, œuvres de la manufacture Saint-Clément, datent de 1902-1918-1922 et 1930. Le cimetière est transféré en 1850 dans l'emplacement actuel. A signaler que la première place en la vieille église appartenait jadis aux seigneurs du Pont-Hus, mais ceux-ci devenus protestants avaient négligé ces droits.

Il devait y avoir jadis à Nort-sur-Erdre une population importante car il y avait à Nort-sur-Erdre avant le Moyen Age deux églises, l'une dédiée à Saint-Christophe à l'emplacement de l'édifice actuel, l'autre à Saint-Georges. Pour passer d'un quartier à l'autre, il fallait franchir la rivière sur un gué. Au XVIIème siècle on compte 106 feux, au XVIIIème siècle, 3200 habitants et en 1801, 3800 et en 1830, 5560 habitants.

De nombreux tombeaux de l'époque mérovingienne ont été découverts entre l'église et le cimetière. Il semble que les dates de ces sépultures s'échelonnent entre le VIIIème et le XIIIème siècle. Les sarcophages sont pour la plupart en calcaire coquillier à gros grains, plus larges à la tête qu'au pied, avec un couvercle plat.

Le clocher de l'ancienne église saint-Georges (voir juste dessous) a été conservé en 1902 pour raisons budgétaires. Comme à Saint-Etienne de Mer-Morte, dans le sud du Pays de Retz, l'église n'a pas de clocher et ce dernier en est séparé, il date du XIIIème et fait partie de l'ancienne église ou Gilles de Rais est entré en armes et à cheval au Moyen-Age, délit provoquant le procès qui a révelé tous ses crimes.

Type d'Edifice: église
Nom de l'Edifice : Saint-Christophe
Siécle de l'édifice: XIX ème
Forme du clocher: sans
Clocher en péril : non

Photos (4) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

façade inachevée
coté nord-ouest
chevet

Clocher Saint-Georges (1833-1839). Le prieuré Saint-Georges est fondé par des moines dépendant de l'abbaye de Marmoutier (Indre-et-Loire) en 1073, époque de la construction de la chapelle Saint-Georges. D'après la tradition, les pierres des constructions romaines auraient servi à l'édification de la première église. Par la suite, une autre église à nef unique est édifiée : elle abritait les tombeaux du seigneur Cornulier et du peintre de Dinan, Jean Tiffaiet, décédé en 1593. L'église perd son clocher en 1740. On décide alors de reconstruire une nouvelle église Saint-Georges en 1833 dont il ne subsiste que le clocher. Les moines resteront cinq siècles à Nort-sur-Erdre.

Gardé en 1902 pour raisons budgétaires, le clocher possédait encore à la fin du XIXème un petit belvédère à bulbe au sommet. Arasé d'au moins un étage après, il est aujourd'hui surmonté par une terrasse.

Carte postale du 19e :


Type d'Edifice: clocher
Nom de l'Edifice : Saint-Georges
Siécle de l'édifice: XIX ème
Forme du clocher: Clocher-porche à terrasse
Clocher en péril : non

Photos (10) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

Extérieur (3) :

le clocher et l'église
vue depuis l'ancienne nef

Intérieur (7) :

le porche
ancienne tour d'escalier
volume annexe

premier niveau

la grosse cloche


Chapelles

Chapelle de la Mine de Languin (XVIème siècle - 1736). Cette chapelle est reconstruite en 1736 par les sieurs Després et Jary (directeurs de la dite mine) pour les mineurs. Elle est bénite en 1759. Elle n'est plus desservie depuis 1843.

Type d'Edifice: chapelle
Nom de l'Edifice : de la de Languin
Siécle de l'édifice: XVIè-XVIIIè
Forme du clocher: sans
Clocher en péril : non

Chapelle de Pas-Durand (XVIIIème siècle). Une chapelle est mentionnée dès le XVIIème siècle dans le village de Pas-Durand : on y célèbre le mariage de Catherine Deluen et de Julien Chaveau, seigneur de la Grée, le 24 août 1677. On allait prier devant une statue de la Vierge, pour la guérison de la fièvre.

La chapelle est petite, carrée, agrandie d'un chevet à trois pans. Un oculus surmonte le porche. Un petit épi se trouve au sommet des pans du chevet et porte la croix.

Type d'Edifice: chapelle
Nom de l'Edifice : du Pas-Durand
Siécle de l'édifice: XVIII ème
Forme du clocher: sans
Clocher en péril : non

Chapelle du manoir de la Gazoire, dont il ne reste plus que des ruines. Elle se trouve à la limite de Casson.

Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice : du manoir de la Gazoire
Siécle de l'édifice: XIX ème
Forme du clocher : clocher-mur
Clocher en péril : oui


Ancien prieuré

Ancien prieuré Saint-Georges, ou de Henord.

Le prieuré (ou petite abbaye) Saint-Georges (ou Henord) est fondé par des moines dépendant de l'abbaye de Marmoutier (Indre-et-Loire) en 1073, époque de la construction de la chapelle Saint-Georges et du couvent. C'est, semble-t-il, Quiriac, évêque de Nantes, qui lui donna plus tard le nom de Saint-Georges. Une contestation s'élève ensuite entre les moines et le recteur de Nort-sur-Erdre qui prétend avoir le droit de célébrer les offices dans la chapelle des moines, et de percevoir les redevances. En 1277, un accord intervient entre l'évêque de Nantes et le prieur de Marmoutier, d'après lequel, les moines cesseront de confesser et de baptiser, et en compensation de quoi le recteur leur abandonnera quelques revenus.

Au Moyen Age, Jacut-de-Nort signe comme témoin une charte de donation que fait son suzerain Guihénoc d'Ancenis aux moines de Marmoutier : "Que tous sachent présents et futurs, que moi Guihénoc d'Ancenis étant tombé depuis longtemps infirme, et ayant demandé à Dieu et aux frères de Gras-Mouton, qu'il plût au vénérable Barthélémy, pour abbé du dit lieu, de m'envoyer un de ses frères nommé Telbert, expert en l'art de médecine, afin qu'il me prêtât son assistance. Or elle fut telle que le soulagement qu'il apporta à mon malaise me fit parvenir à convalescence et à guérison. En conséquence j'ai remis aux susdits frères, tant pour le salut de mon âme que pour celui des âmes de mes parents, le droit que les dits moines avaient coutume de payer en mon château, pour toutes choses dépendant du domaine de Saint-Martin naviguant sur la Loire par bateau ou toute espèce de nef".

La chapelle du prieuré était dédiée au saint patron des moines, Saint-Martin de Tours. Surmontée d'une flèche, elle a disparu peu après la révolution et se trouvait à l'emplacement de la croix du cimetière actuel.

Ancienne chapelle

Ancienne chapelle de l'Hôtel-Dieu (XIXe), arasée dans la semaine du 2 au 7 août 2010. L'embase était encore visible le dimanche 8 août, mais devrait être nivellée et englobée dans l'agrandissement de la maison de retraite en résidence pour personnes âgées. Cette chapelle de style néo-gothique avait un clocher-mur, un chevet à pans et une sacristie bâtie dans le prolongement, à pans elle aussi.

Bulletin municipal de juin, page concernant la démolition de la chapelle (envoyée par la mairie) : http://www.sendspace.com/file/e3edm0

Vue des fondations de la chapelle, après arasement (8-8-2010) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)



L'hospice et la chapelle en carte postale (1900-1910) :


Vue aérienne des années 50, la chapelle est à droite :



Ancienne chapelle privée

Ancienne chapelle de Quiheix (ou Guiheix), ancienne dépendance de l'abbaye de La-Meilleraye-de-Bretagne. A signaler que les manoirs de Quiheix et de Vieil-Hôtel sont détruits pendant les guerres de La Ligue.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 26 Nov - 21:01 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Bretagne -> Clochers de Loire-Atlantique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com