Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Pouliguen (Le) (44510)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Bretagne -> Clochers de Loire-Atlantique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Sam 11 Oct - 21:42 (2008)    Sujet du message: Pouliguen (Le) (44510) Répondre en citant

Eglise

Eglise Saint-Nicolas (1860-1896), située Place de l'Eglise et œuvre des architectes Faucheur et François Bougouin. Cette église remplace l'ancienne chapelle Saint-Nicolas bénite en 1626 par Guillaume Macay, prieur de Batz. Le clocher, édifié en 1885, est achevé en 1896. La statue du Diacre, en bois doré, provient de l'ancienne église et date du XVIIème siècle. La statue du "Soldat Romain", en bois doré, provient de l'ancienne église et date du XVIIIème siècle. Le fond du choeur a été orné de tableaux exécutés par le marquis de Montaigu. Les 23 vitraux sont l'oeuvre de l'artisan Meuret, de Nantes. L'ancienne église avait servi provisoirement de halle avant d'être démolie en 1912. L'église actuelle a une nef flanquée de bas-cotés se terminant par des chapelles absidiales à pans. le choeur est à pans. Un bâteau ex-voto est accroché au-dessus de la nef. L'orgue emplit l'espace au fond de l'abside, sous les trois hautes fenêtres.

Pouliguen, qui est un démembrement du territoire de Batz (on disait à l'origine, "l'île de Batz"), n'apparaît que vers le XIIIème siècle quand est créé un petit port. L'île de Penchâteau (Penc'hastell = pointe du château) était habitée au Vème siècle avant Jésus-Christ, quatre siècles avant l'arrivée des Romains. Le Pouliguen devient une paroisse indépendante en 1820 (la chapellenie de Saint Nicolas est érigée en paroisse) et une commune en 1854 (date de la fusion des deux villages du Pouliguen et de Penchâteau) suite à la loi du 20 avril 1854.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-Nicolas
Siécle de l'édifice: XIXè
Forme du clocher : clocher-porche de type kreisker
Clocher en péril : non

Photos (11) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

Extérieur (4) :

façade et clocher
coté nord
chevet à l'ouest
coté sud

Intérieur (7) :

les bas-cotés et la nef, de g. à d.

abside gauche
vue du choeur
abside droite

vue vers l'entrée

Chapelles

Chapelle Sainte-Anne de Penchâteau, en réalité chapelle Saint-Julien de Penchâteau (XVème siècle - début du XIXème siècle - 1902), située place Monseigneur Freppel. Cette chapelle, construite au XVème siècle et dédiée à l'origine à saint Julien l'Hospitalier, remplace un édifice du IXème siècle. L'existence de cette chapelle du IXème siècle est confirmée par le Cartulaire de Redon, qui fait note de sa destruction par les Normands. Ce premier édifice fut fondé par l'unique évêque de Guérande, Gislard, et fut érigé en chapellenie en 1360, c'est-à-dire pourvu de revenus sur des salines, assurant l'exercice régulier des offices religieux. A la veille de la révolution, ces revenus provenaient de 47 oeillets de marais salants.

Autrefois la chapelle devait être un peu plus longue et avancer davantage sur la place. En effet, la distance entre le mur de façade et la première travée de la charpente est plus courte que les autres intervalles : on a supposé que les Huguenots, vers le milieu du XVIe siècle, détruisirent en partie l'édifice. Quelques pierres alignées à environ 3 m de la façade nord-ouest pourraient être les vestiges d'un ancien pignon.

Désaffectée en 1792, la chapelle est restaurée et rendue au culte sous Charles X (on dit que durant la Révolution, les statues en bois de la chapelle Sainte-Anne de Penchâteau furent brûlées). Une restauration complète a eu lieu à nouveau en 1902. Les bas-reliefs, représentant le couronnement de la Vierge, datent du XVIème siècle. Le tableau ex-voto, représentant le navire La Rosalie pris dans une tempête, date de 1788. En 1925, la chapelle est inscrite à l'inventaire des monuments historiques. La chapelle latérale, primitivement dédiée à St Guillaume est depuis longtemps consacrée au culte de Ste Anne, patronne de la Bretagne.

A la sainte Anne, le 26 juillet, il y avait un pardon autour de la chapelle au son des binious et des bombardes. On y bénissait le blé nouveau et le sel fraîchement cueilli qu'on déposait sur le socle de la vieille croix de granit. On bénissait aussi la mer, dans son décor nocturne, du balcon de la propriété voisine.

La charpente présente des entraits dits engoulés, avec aux extrémités un engoulant, gueule sculptée de saurien. Au fond du chœur à l'extrémité de chaque sablière, contre le mur du chevet, sont aussi sculptés deux visages humains fortement joufflus. La chapelle conserve de nombreuses œuvres, en particulier deux bas-reliefs en albâtre, fragments d'un ancien retable du 16ème siècle. Ils sont d'origine anglaise et représentent " Le couronnement de la Vierge " et " L'adoration des Mages ". Un peu plus loin, la statue de " Ste Pétronille ", statue en pierre calcaire polychrome. L'inscription latine de la banderole peut se traduire " A Aurea Petronillia, la très chère fille ". Les anciens rois de France manifestèrent une dévotion particulière à l'égard de cette noble patricienne, fille spirituelle de St Pierre.

Dans le chœur, de chaque côté du maître-autel, se trouve à droite Ste Anne et la Vierge Marie , statue en métal représentative de l'art religieux au 19ème siècle et à gauche se trouve Ste Barbe, statue du 16ème siècle en bois polychrome. La sainte s'appuie du coude gauche sur une tour, qui est l'attribut constant de cette sainte. Elle tient un livre ouvert dans la main droite et, à l'origine, tenait de la main gauche une palme, symbole de son martyre. Au-dessus de la porte de la sacristie, il y a une statue en bois polychrome de Ste Marguerite . La sainte est couronnée et coiffée comme les dames de la cour au 16ème siècle. Il s'agit certainement de Marguerite, reine d'Ecosse (1046-1093), civilisatrice, réformatrice ; elle fut aimée et célébrée pour sa piété et sa charité. C'est la sainte patronne de l'Ecosse depuis le 17ème siècle.

Dans la chapelle latérale, on peut admirer deux autres statues intéressantes, " La Vierge au Gloria " ou " Vierge à la Bourse " statue en pierre polychrome du 16ème siècle et "Ste Anne Trinitaire en pierre polychrome. Ce groupe de trois personnages représente Ste Anne, la Vierge Marie tenant dans ses bras l'enfant Jésus écrivant. On remarque un ange au pied de chacune des deux statues décrites ci-dessus, qui marque la sainteté de ces personnes.

Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice : Saint-Julien
Siécle de l'édifice: XVè-XIXè-XXè
Forme du clocher : flèche en ardoises
Position du clocher : au-dessus de la chapelle latérale
Clocher en péril : non

Photos (4) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

façade et coté sud
coté sud et chevet
coté noird et clocher

croix devant la chapelle

Photos (1) : (copyright Alain Loret)

intérieur de la chapelle


Source et remerciements : http://www.ap2a.org/chapl/pouliguen/pouliguen.html

Oratoire Jean-Paul II, aménagé récemment au rez-de-chaussée de la maison au nord de l'église. Sans grâce particulière, ce local sert de chapelle de semaine. La porte et la fenêtre sont garnies de vitraux simples et chaudement colorés.

Type d'Edifice: Oratoire
Nom de l'Edifice : Jean-Paul II
Siécle de l'édifice: XXè
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non

Photos (2) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

vue extérieure
intérieur

En savoir plus sur Le Pouliguen : http://www.lepouliguen.fr/Decouvrir_pouliguen/grottes.php


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 11 Oct - 21:42 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Bretagne -> Clochers de Loire-Atlantique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com