Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Rezé (44400)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Bretagne -> Clochers de Loire-Atlantique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Sam 6 Sep - 22:49 (2008)    Sujet du message: Rezé (44400) Répondre en citant

Rezé vient du latin "ratis" (bateau). Les gaulois appelaient "ratiaria", les bateaux à fond plat. Rezé serait le "port des barges". Rezé, ville importante de l'agglomération nantaise, pourrait avoir donné son nom au Pays de Retz. L'agglomération de Rezé s'est développée sur l'emplacement d'un site gallo-romain, nommé Ratiatum et fondé à la fin du Ier siècle avant notre ère. Ce site était doté d'un important port. Ratiatum est mentionnée au IIème siècle après Jésus-Christ par le géographe grec Ptolémé puis au VIème siècle par Grégoire de Tours. Ratiatum ou Ratiate était jadis la deuxième agglomération de la nation Pictonne dont la capital était Limonum (Poitiers). En 511 un évêque de Ratiatum participa au concile d'Orléans. Un des premiers chrétiens convertis à Rezé était Lupien, et son tombeau est honoré en raison des miracles qui s'y sont produits dès le IVème siècle.
Jadis Rezé était donc plus important que Nantes, mais la cité des Ducs prit l'avantage durant le Moyen-Age et creusa l'écart du XVIIème au XVIIIème. Au XIXème, Nantes se dévéloppa plus au nord et à l'ouest, ainsi que sur l'île Beaulieu. Celle-ci ne sera finalement intégrée à l'hyper-centre qu'au cours du XXème, Rezé devenant la banlieue ouvrière sud de Nantes.

Eglises

Eglise Saint-Pierre (1867), œuvre de l'architecte Chenantais. Cette église remplace un ancien sanctuaire du XVème siècle et est l'église paroissiale de Rezé. Cette église d'inspiration néo-gothique se trouve face à l'ancienne mairie (hôtel Grignon-Dumoulin) et à coté de la nouvelle mairie (années 50 et 60) de Rezé. Elle est aussi à deux pas de la Cité Radieuse du Corbusier et du prieuré Saint-Lupien élevé au Xème sur vestiges mérovingiens. Au carrefour de l'Histoire, cette modeste église en cours de restauration intégrale (intérieur et extérieur) est accessible à pied depuis le tramway ligne 3 (10 minutes vers le nord depuis la station Espace Diderot) ou les bus N°97 et N°30 arrêt Mairie de Rezé. Son clocher de type kreisker, en tuffeau, semble tout neuf grâce à la blancheur immaculée qu'il a retrouvé après sa restauration.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-Pierre
Siécle de l'édifice: XIXè
Forme du clocher : clocher-porche de type kreisker
Clocher en péril : non

Photos (2) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

façade en travaux
chevet en travaux


Eglise Saint-Paul (1842), édifiée durant la première moitié du XIXème siècle dans un style néo-roman. Le clocher est édifié à la fin du XIXème siècle. L'église primitive, aujourd'hui disparue, devait remonter au XIIIème siècle. Deux vitraux de la nef, unique, à voute lambrissée, ainsi que ceux des transepts sont à remarquer. Personne ne sait vraiment ce que représente celui du bras de transept nord. Les vitraux sont l'oeuvre du maître-verrier Uzureau, et date des années 1910. L'église, orientée d'est en ouest, se trouve sur la place Roger Salengro (arrêt du bus N° 94 Pl. Salengro - St Paul).
L'ensemble de Pont-Rousseau fut rasé en 1793 pour permettre le tir des canons natais à l'approche des ennemis. Nantes était en effet une forteresse assiègée de toutes part par les Chouans et les Vendéens. La ville avait transformé le pont de Pont-Rousseau (et celui de Pirmil) en pont-levis stratégiques bien gardés. C'est pourquoi l'ensemble de Pont-Rousseau a été rebâti au XIXème, puis, plus près de Nantes, après la guerre, car il a aussi souffert des bombardements de 1943-1944.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-Paul
Siécle de l'édifice: XIXè
Forme du clocher : clocher-porche de type kreisker
Clocher en péril : non

Photos (17) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

Extérieur (5) :

façade à l'est
coté sud
chevet à l'ouest
coté nord

chapelle de semaine bâtie contre le chevet, à l'ouest

Intérieur (12) :

Intérieur de la chapelle de semaine

vue de la tribune et du fond de l'église

chapelle de droite, à l'entrée, aux Morts pour la France
à gauche en entrant, ancienne chapelle des fonts baptismaux

vue de la nef
deux vitraux remarquables de la nef

le transept nord et son vitrail

le transept sud et son vitrail

le choeur et le maitre-autel


Eglise Notre-Dame du Rosaire (1960), œuvre de l'architecte Jean Rouquet, disciple du Corbusier. Cette église d'aspect austère se trouve le long du boulevard où passent les lignes N°2 et N°3 du tram, face à la station Gare de Pont-Rousseau (terminus de la ligne N°2). La paroisse de Pont Rousseau a existé jusque dans les années 1980 et est maintenant englobée dans la paroisse Saint-Paul.

Historique de l'église et photos de l'intérieur (cliquez pour agrandir l'image) :




Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : N-D du Rosaire
Siécle de l'édifice: XXè
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non

Photos (2) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir) :

cotés nord et ouest
façade au sud

Eglise Saint-André C'est l'église du quartier du Château de Rezé, accessible par la station de tram (L3) du même nom. Elle est orientée d'ouest en est et est maintenant englobée dans une paroisse qui rassemble aussi la chapelle des Couëts en Bouguenais et l'église Saint-Vincent de Paul de Ragon.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-André
Siécle de l'édifice: XXè
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non

Photos (3) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

façade à l'ouest
coté nord
cotés sud et est

Eglise Saint-Vincent de Paul C'est le lieu de culte du quartier de Ragon, édifié dans les années 60. Il devrait bientôt être démoli et remplacé par une nouvelle église plus spacieuse. La décision, en attente depuis 2008, a finalement été prise et l'église actuelle va être démolie en juin 2013 pour être remplacée par une nouvelle http://www.presseocean.fr/actualite/reze-bientot-une-nouvelle-eglise-a-rago…

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-Vincent de Paul
Siécle de l'édifice: XXè
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non

Photos (7) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

Extérieur (3) :

coté est
façade au sud
coté ouest

Intérieur (4) :

vue vers l'autel
verrière de l'autel

vue vers l'entrée
fonts baptismaux


Dernière édition par Admin le Sam 8 Juin - 22:23 (2013); édité 9 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 6 Sep - 22:49 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Sam 6 Sep - 23:43 (2008)    Sujet du message: Rezé (44400) Répondre en citant

Chapelles

Chapelle et le Prieuré Saint-Lupien (époque gallo-romaine-XVème siècle), situés rue Saint-Lupien. Le prieuré est édifié à l'emplacement d'un sanctuaire mérovingien et d'une ancienne chapelle édifiée après les invasions normandes. En effet, des fouilles pratiquées en 1876 permirent "de retrouver sous la chapelle actuelle un sanctuaire plus petit, daté du Xème siècle, construit directement sur une triple épaisseur de sarcophages mérovingiens restés en place, et sous ces sarcophages les murs d'une belle construction gallo-romaine. La tombe du saint était vide, car ses restes avaient été transportés en Auvergne lors des invasions normandes, mais le lieu de culte est resté". La chapelle est acquise et restaurée par la ville de Rezé en 1983, après avoir servi de bâtiment de ferme.
Jusqu'en 1790, le prieuré appartenait à l'abbaye de Geneston qui a payé pour lui 2 livres aux vingtièmes de cette année-ci. Des pièces de 570 ont été trouvées à proximité de la chapelle, ainsi qu'une importante nécropole mérovingienne encore en cours de fouille. La chapelle se trouve dans un grand champ entre la ville de Rezé et le périphérique, préservé de l'urbanisation grâce aux richessses historiques inestimables qu'il renferme, sans doute, encore.

Type d'Edifice: Chapelle et prieuré
Nom de l'Edifice : Saint-Lupien ou Saint-Lucien
Siécle de l'édifice: IIIè - Xè - XVè
Forme du clocher : clocher-mur
Clocher en péril : non

Photos (4) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

façade de la chapelle et prieuré à l'ouest

chapelle vue du sud
chapelle et prieuré depuis l'est

nécropole gallo-romaine, chapelle et prieuré

Chapelle de la Chaussée (1699), située rue des Carterons et fondée par les moines de Saint-Clément. Propriété successive des familles Ducoudret (avant la Révolution), Devenish (au XIXème siècle), Mauloin et Thulièvre (au milieu du XXème siècle).

Chapelle du séminaire des missions africaines aux Naudières (1896) Il s'agit d'un logis ayant appartenu à la famille Cornulier, dont il reste une tourelle. Cette famille avait son hôtel nantais derrière l'ancienne église Sainte-Radegonde, jadis située devant le château et arasée en 1790. C'est sur ce plateau que se livrèrent entre Bleus et Blancs, les plus vifs combats.
Au XIXème, un petit séminaire fut ouvert dans le manoir, puis le séminaire dédié aux Missions Africaines vint occuper le domaine, déménageant de l'ancien manoir de la Saulzinière qu'il occuppait. Maintenant le domaine de la Saulzinière, ou plutôt le grand rectangle de 500 par 250 mètres qui en est le reliquat (le restant a été loti depuis la fin du XIXème), est le lieu du Grand Séminaire de Nantes, construit au début du XXème siècle (voir Chapelle Saint-Jean du Grand Séminaire, à Nantes). En 1936, le séminaire fut agrandi. Aujourd'hui on y trouve le centre spirituel diocésain, qui possède 3 oratoires en plus de la chapelle. Quant au séminaire des Missions Africaines, il a déménagé en face des bâtiments anciens dans de nouveaux modules en plain-pied construits dans les années 1970.

Historique (cliquez pour agrandir l'image) :


Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice : pas de saint patron connu
Siécle de l'édifice: XIXè
Forme du clocher : clocher-mur
Clocher en péril : non

Extérieur (5) :

entrée principale, un oratoire se trouve à l'étage
chapelle depuis la cour
chevet

coté ouest du séminaire
aile nord de la cour

Intérieur (2) :

vue vers l'autel
vue vers l'entrée


Oratoires (3) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

premier oratoire
deuxième oratoire
troisième oratoire



Chapelle des Missions Africaines aux Naudières (années 1970). Cette chapelle carrée, lambrisée et lumineuse, est astucieusement éclairée par un puits de lumière rond ménagé dans le plafond.

Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice : pas de saint patron connu
Siécle de l'édifice: XXè
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non

Photos (2) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

vues de la chapelle

Communauté

Chapelle de la Communauté des soeurs de Saint-Gildas aux Naudières (2006). Le couvent et la chapelle datent de 2006.

Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice : pas de saint patron connu
Siécle de l'édifice: XXIè
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non

Photo (1) : (c'est une photo personnelle, cliquez pour agrandir)

vue intérieure de la chapelle

Chapelles privées

Chapelle privée du manoir de Praud (vers 1850). Cette chapelle remplace une ancienne chapelle aujourd'hui disparue, située jadis au lieu-dit Perreau (terre appartenant à cette époque au seigneur de la Tribouille) et qui avait été bénie en 1646 sous l'invocation de Notre-Dame. Le château actuel est l'oeuvre de l'architecte Chenantais en 1845 et a été la propriété de Philémon Chenantais, maire de Rezé de 1845 à 1864. L'ancien château, situé sur une butte tout près de La Houssais et du Chêne Creux, était entouré de douves qui subsistent et possédait son sous-bois et son moulin à vent tout à côté, ainsi que chapelle, avenues et grands porches.
Le manoir a aujourd'hui ses baies murées, est décrépi et se dégrade. Quant à la chapelle, elle n'a plus de toit, son aménagement intérieur a disparu et ses murs, surtout au chevet, sont relativement dégradés. Le terrain appartient à la municipalité, le mur d'enceinte a été consolidé (notamment sa tranche, afin d'empâcher la pénétration des eaux pluviales à l'intérieur du mur) , l'entrée de la chapelle est empâchée par une grille, afin d'éviter la chute de pierres, et les vestiges semblent consolidés.

Vues du château (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir les images) :



Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice : pas de saint patron connu
Siécle de l'édifice: XIXè
Forme du clocher : clocher-mur
Clocher en péril : oui

Photos (3) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

façade
vue intérieure
vue du chevet

Chapelle privée du château de la Balinière (XVIIIème). Le château a été édifié par la famille Ducoudray-Bourgaud. L'édifice accueille aujourd'hui le centre musical de Rezé. Le manoir primitif appartenait jadis aux seigneurs Guilbaud, puis aux Hanapier et Haureix. Une chapelle privée, dédiée à Sainte-Anne, est construite en 1778 par la famille Bourgault-Ducoudray. Elle possède un lanternon posé au-dessus du coté sud, qui contrairement à la construction habituelle de ce genre de chapelles, n'est pas la façade. L'entrée se trouve à l'ouest, sur le coté.

Historique et légende du plan : (cliquez pour agrandir l'image) :
et Plan du site (cliquez pour agrandir l'image) :


Vue du château (cliquez pour agrandir l'image) :
vue depuis les jardins

Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice : Sainte-Anne
Siécle de l'édifice: XVIIIè
Forme du clocher : lanternon
Clocher en péril : non

Photos (4) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

coté ouest
chevet
coté est à contre-jour
coté sud et clocher

A signaler aussi :

oratoire Notre-Dame-des-Chapelles (1863), situé au coin de la rue de l'Etang et de la rue des Ajoncs dans l'ancien faubourg de Ragon. C'est une niche qui abrite la statue de N-D des Chapelles (la légende, peinte en noir, est à demi effacée) qui semble protéger le village et le croisement. Cependant, une niche n'étant pas un édifice à part entière, malgré sa taille tout de même non négligeable, qui avoisine les 3 mètres, je ne peux la classer en tant que chapelle.


Photo (cliquez pour agrandir) :


Autres cultes

Eglise évangélique de la Pentecôte (fin XXè), installée dans un bâtiment à deux niveaux sur la route de Saint-Aignan (direction Saint-Aignan - Airbus - Aéroport). Elle n'a pas de clocher.

Type d'Edifice: Temple protestant (pentecotiste)
Nom de l'Edifice : Eglise évangélique de la Pentecôte
Siécle de l'édifice: fin XXè
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non

Photo (1) : (c'est une photo personnelle, cliquez pour agrandir)



Dernière édition par Admin le Jeu 11 Juin - 13:06 (2009); édité 14 fois
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Dim 7 Sep - 22:01 (2008)    Sujet du message: Rezé (44400) Répondre en citant

Anciennes chapelles

Ancienne chapelle de la Blanche (XVè). Il ne reste qu'une croix datant de 1642 de cette ancienne chapelle mentionnée dès 1411 et détruite en 1915. Cette chapelle s'élevait jadis sur des fondations gallo-romaines ou des ruines du IIIème siècle.

Ancienne chapelle Saint-Martin, au sud de l'actuel quartier du Château de Rezé. Elle fut sans doute fondée par les moines de Saint-Martin de Vertou.

Ancienne chapelle Notre-Dame-de-Bonne Vertu (réédifiée en 1640)

Ancienne chapelle Saint-Eutrope. Cette chapelle exista près de Pont-Rousseau en 1540. Elle était située sur le chemin jacquaire, près du centre jacquaire de Pirmil, Saint-Eutrope, premier évêque de Saintes étant un des saints à honorer sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

La salle du patronage aux allures de chapelles, située dans la cour du presbytère de Saint-Paul, porte son nom.

Photo de l'actuelle salle St Eutrope, érigée en 1942 pour le centenaire de la paroisse Saint-Paul (cliquez pour agrandir l'image) :



Anciennes chapelles privées

Ancienne chapelle privée du Château de Rezé.

Le château de Rezé était jadis le siège de la vicomté de Rezé (ou Rezay) et du comté des Monti. D'après l'abbé Guillotin de Corson, le château de Rezé (ou château de La Chalonnière) était composé en 1679 et en 1749 "d'un dôme avec deux corps de logis aux côtés, accompagnés de deux pavillons et suivis de deux ailes finies aussi par deux autres pavillons joints ensemble par une balustrade qui ferme la première cour, et qui mène dans l'avant-cour close de murailles et terminée par deux tours dont l'une sert de fuie, et l'autre de porterie ; au milieu un grand portail avec en face une avenue. La chapelle est fondée de messes ....". La haute-justice du comté de Rezé s'étendait sur douze paroisses environnantes. La prison était à Pont-Rousseau et les fourches patibulaires s'élevaient près de Saint-Eutrope. Le château a été détruit afin d'y établir le coeur du nouveau Rezé

Ancienne chapelle privée de l'ancien château de la Trocardière (XVème).

Ancienne chapelle privée Saint-Pierre du château de la Classerie (XVIIIème siècle), situé au n° 116 rue de la Classerie. Il est incendié durant la Révolution, puis restauré. Il s'agit de l'ancienne demeure des seigneurs Le Meneust, puis Darquistade dont le blason orne le centre du triangle de la façade Louis XV du côté du parc. La façade du côté route comprend un corps de logis avec deux pavillons plus une chapelle. Cette demeure appartient actuellement à l'ordre religieux des pères de la Passion. La chapelle, dédiée à Saint-Pierre, est bénie en 1772. Elle se trouvait au centre du château, dans l'actuel hall d'entrée, orientée d'ouest en est. Maintenant le château abrite l'école normale d'Educateurs spécialisés et la chapelle n'existe plus depuis bien logntemps.

Historique du château de la Classerie (Ville de Rezé; cliquez pour agrandir l'image):


Photo du château (cliquez pour agrandir l'image) : la chapelle était située au niveau du porche central


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:19 (2017)    Sujet du message: Rezé (44400)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Bretagne -> Clochers de Loire-Atlantique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com