Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Saint-Lyphard (44410)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Bretagne -> Clochers de Loire-Atlantique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Sam 2 Aoû - 15:31 (2008)    Sujet du message: Saint-Lyphard (44410) Répondre en citant

Eglise

Eglise Saint-Lyphard (1885-1938). Cette église est construite en plusieurs étapes. La première église de Saint-Lyphard fut l'une des plus anciennes du diocèse de Nantes. La paroisse a en effet été fondée à l'époque carolingienne par des religieux de Saint-Lyphard de Meung-sur-Loire, près d'Orléans.
A la fin du XIX siècle, il est décidé de la reconstruire en la déplaçant légèrement. La première pierre est posée le 23 juillet 1885; l'abbé Bernard dirige les travaux sur place, l'architecte FRABOULET de Nantes conçoit la nouvelle église. En 1886 furent édifiées les voûtes, puis la charpente l'année suivante, posée par l'entreprise CHELET de Guérande. Les ardoises de la couverture furent achetées 30 000 francs à M. AUDISSIER de Rochefort en Terre. En 1905 la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat puis la première guerre mondiale entraînent l’arrêt des travaux qui ne reprennent qu’en 1935. L'église a trois nefs, un transept et un chevet hémi-circulaire. Le clocher, construit en 1938, est un clocher-porche en pierre et béton surmonté d'une flèche à base octogonale. Le clocher a été repeint en 2007 dans une belle couleur rose qui protège et uniformise les diffèrents bétons coulés.
En 1893, l'abbé BONNET fit abattre les derniers vestiges de l'ancienne église. Son clocher en bois était si vétuste qu'il a suffi de scier quelques éléments à sa base pour qu'il s'effondre. Le coq en haut du clocher n'a pas aimé l'exercice. Remisé dans un placard, il fut restauré en 1938 par un ferblantier de Guérande qui l'envoya rejoindre son poste en haut du clocher, en compagnie d'un paratonnerre. Il y vécut quelques années heureusement, jusqu'en ce jour de fin 1944 où un individu prit le coq pour cible. Percé de part en part, le coq fut bloqué sur son axe et souffrit le martyre jusqu'au 19 octobre 2006 où il fut enfin remplacé.

En haut du clocher, à 35 mètres de hauteur se trouve un belvédère qui offre une vue imprenable sur la Brière. On y monte par un escalier en colimaçon en pierre, puis par des échelles de meuniers. Dans la chambre des cloches se trouvent trois cloches : Céline-Madeleine (530 kg, SOL #), Marcelline-Claudine (1050 kg, MI) et Jeanne-Marie (306 kg). Les deux premières cloches ont été fondues à Annecy et furent bénites le 24 avril 1938 par Mgr VILLEPELET, évêque de Nantes; Marcelline porte l'effigie de Notre-Dame de Lourdes, Céline celle de Sainte-Thérèse de l'Enfant Jésus. La troisième, plus ancienne, est un legs de l'ancien clocher, elle a été fondue au Mans en 1836. L'éléctrification des cloches a eu lieu dès leur installation. Dans une petite salle se trouvent des photos d'autrefois, des outils d'antan et même un coq qui jadis était au somet du clocher. Sur le belvédère se trouvent des tables d'orientation et des jumelles.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-Lyphard
Siécle de l'édifice: XIXè-XX ème sur vestiges du VIème
Forme du clocher : clocher-porche à flèche
Clocher en péril : non

Photos (18) : (cliquez pour agrandir)

Extérieur (2) :

façade et clocher
l'église depuis le calvaire

Intérieur (2) :

vue de la nef vers l'autel
le choeur

Clocher (14) :

vue du niveau de l'horloge
le coq de l'ancienne église

carte postale de l'église sans clocher
la charpente
l'escalier du clocher

vers la chambre des cloches
le beffroi
Celine (530 kg)
escalier au travers des cloches

vue sur le bourg et la Brière à sec, au sud-est
la Brière au sud et au loin le port de st Nazaire-Donges

le bourg et la route de Kervy, vers La Baule
route d'Herbignac, au nord

Chapelle

Chapelle du Calvaire, située sous le Calvaire, au cimetière. Quatre statues décorent cette chapelle voûtée, à l'intérieur même du calvaire. Une grille en fer forgé la sépare de l'allée principale du cimetière. A droite se trouve une plaque où sont accrochés, chacun dans son médaillon, les noms et les portraits des soldats de Saint-Lyphard morts pour la patrie de 1914 à 1918.

Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice : du Calvaire
Siécle de l'édifice: début XXème
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non

Photos (2) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir) :

le calvaire-chapelle
vue intérieure

Chapelle privée

Chapelle privée du château de Kervy, au sud de la commune. La chapelle a été construite en 1860, avant le logis, par François Bretault, pour sa fille Eulalie, tertiaire de l'ordre de Saint-François. C'était son lieu de retraite. La chapelle est dédiée à Notre-Dame des Anges, car Saint-François d'Assise a restauré une chapelle de ce nom en 1200. C'est une construction rectangulaire en tuffeau, à chevet plat, sans clocher, avec un vitrail. Elle est actuellement en mauvais état, la toiture de la sacristie s'étant envolée, la charpente en bois est déteriorée, comme l'estrade de l'autel. Des scouts ont récemment débroussaillé les environs. Une cloche avait été installée dans le tronc d'un chêne, pour faire un clocher original, mais malheureusement le chêne l'a écrasée dans sa croissance. Des messes avaient lieu dans la chapelle jusqu'avant la guerre.

Type d'Edifice: chapelle
Nom de l'Edifice : Notre-Dame des Anges
Siécle de l'édifice: XIXème
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : en danger


Anciens couvents

Ancienne abbaye des religieux de Saint-Lyphard, de Meung-sur-Loire, sans doute située près de la Loire.

[b]Ancien prieuré augustinien de Brescar

Vers 1170, la villa "Brescar" est donnée au prieuré augustinien de Montonac (en Nivillac) avec une île sur laquelle est construite une église et une maison où habite un chanoine "ut in insula oedificaretur ecclesia et domus ubi staret canonicus". La chapelle Saint-Philippe et Saint-Jacques était en ruines au XVIIIème siècle.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 2 Aoû - 15:31 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Bretagne -> Clochers de Loire-Atlantique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com