Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Saint-Etienne de Montluc (44360)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Bretagne -> Clochers de Loire-Atlantique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Jeu 24 Juil - 11:47 (2008)    Sujet du message: Saint-Etienne de Montluc (44360) Répondre en citant

Eglise

Eglise Saint-Etienne (1841-1848)

L’église de Saint Etienne de Montluc a été construite entre 1841 et 1847, à la place de l’église médiévale devenue trop exiguë. Son architecte, Mr Seheult, d’origine nantaise, choisit de lui donner un style néo-classique inspiré de l’architecture antique romaine, rompant ainsi avec l’architecture néo-gothique très à la mode au 19ème siècle. C’est le même architecte qui conçut à Nantes l’ancien Palais de Justice ainsi que l’église Notre Dame du Bon Port, dernière église à dôme du département à avoir été construite.
Le plan, sans transept, est fondé sur un grand rectangle, divisé intérieurement en 3 vaisseaux par 2 rangées de piliers, et se terminant par une abside semi-circulaire abritant le chœur. Une tour-clocher que l’on peut voir de loin, surmonte le porche principal. Quatre cloches se trouvent à l’intérieur, dont la plus grosse pèse 1050 kilos, et la plus ancienne date de 1827.

La nef est surmontée d’une voûte en berceau sur laquelle figurent une suite de portraits d’apôtres et un ciel azuré constellé d’étoiles, peints en 1921. Elle est éclairée par 20 baies ornées de vitraux posés entre 1922 et 1924, et représentant des scènes tirées des évangiles. La nef abrite encore 2 grandes statues de bois anciennes provenant de l’ église précédant celle d’aujourd’hui, et représentant Saint Clair, 1er évêque de Nantes, que l’on invoquait dans le temps pour les problèmes d’yeux, et Saint Corneille, patron des bêtes à corne en Bretagne. La chaire en bois foncé, pour les prêches du prêtre, fut posée en 1861. Elle est ornée des portraits des 4 évangélistes et surmontée de l’effigie de saint Jean-Baptiste, dernier prédicateur de l’Ancien Testament. Le dallage en pierres noires et blanches de Mullioz fut posé en 1953.

Le chœur, partie la plus sacrée de l’église, est surélevé de quelques marches. On l’a pourvu de stalles en bois en 1861 et de statues de sainte Anne et saint Joseph, œuvres du sculpteur nantais Amédée Ménard. Une belle crédence à plateau de marbre , de style Louis XV viendrait peut-être du château de la Haie Mahéas. Une console d'applique en bois doré datant du XVIIIème vient du château de la Rouillonais, en Saint-Etienne de Montluc et a été offerte par la famille de Kersabiec. L’autel, simple table de marbre de Lunel reposant sur 3 piliers a remplacé en 1953 l’ancien autel en marbre polychrome encadré d’anges. Dans une niche azurée au centre du chœur se trouve saint Etienne patron de cette église et de la ville de Saint-Etienne de Montluc. Les pierres à ses pieds témoignent de son martyr : il fut l’un des premiers diacres de l’église naissante et condamné à mort à cause de sa foi entre 31 et 36, par lapidation. Il est représenté ici non pas en agonie, mais debout en contemplation des « cieux ouverts et du fils de l’homme debout à la droite de Dieu » comme il est écrit dans les Actes des apôtres. La tradition dit qu’une de ses reliques fut rapportée en France depuis Jérusalem au 6ème siècle par Epiphane, 14ème évêque de Nantes. Au n°12 de la rue de la Paix, on peut encore voir un beau linteau de granite sculpté qui proviendrait de l’église médiévale disparue et représentant saint Pierre et ses clés accompagné de 2 anges. La commune a restauré de nombreuses fois le gros-oeuvre extérieur de l'église (maçonnerie, baies, toiture...).

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-Etienne
Siécle de l'édifice: XIXème
Forme du clocher : clocher-porche à pavillon
Clocher en péril : non

Photos (5) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

façade et coté nord
coté nord

façade et coté sud
coté sud

chevet

Chapelles

Chapelle de Saint-Savin. Cette chapelle, simple, possède un clocher-mur en façade surmonté d'une croix en pierre. Elle abrite les statues de saint Marc et de saint Savin. Au XVème siècle déjà, le seigneur de Montluc était fondateur et patron de cette chapelle bâtie dans son fief.

Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice : Saint-Savin
Siécle de l'édifice: XIXè
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non


Chapelle Notre-Dame de la Salette ou Chapelle de l'Angle. Il s'agit d'une ancienne chapelle privée ayant appartenu à la famille de Langle. Cette chapelle a été restaurée par la famille Gaudin de La Bérillais et des messes clandestines s'y tenaient pendant la Révolution. La famille de Chévigné (Alphonse de Chévigné) l'a agrandie et restaurée en 1853. Elle fut alors placée sous le vocable de Notre-Dame de la Salette. Aujourd'hui, elle se trouve toujours au milieu du village, ceinte de son petit muret, derrière le manoir et appartient à la paroisse. Une messe s'y déroule une fois dans l'année.

Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice : de l'Angle
Siécle de l'édifice: XIXè
Forme du clocher : flèche
Clocher en péril : non

Photos (3) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir) :

façade
vue du sud
chevet à l'est et coté nord


Chapelles privées

Chapelle privée Saint-Thomas, au château Saint-Thomas, reconstruite vers 1840 par la famille Chévigné sur une crypte ancienne datant des familles de Lépervier, Chauvin et Le Houx. Des tombeaux y reposèrent jusqu'en 1875. Lorsque la famille enleva les cercueils avant la vente, on en comptait alors 17 dont celui de Hilarion de Chévigné qui fut évêque de Séez. Vers 1720, la famille Le Houx avait déjà érigé une chapelle à la place de l'ancienne qui avait servi d'église (à partir du 24 août 1627) pendant une épidémie de peste qui dura trois mois en 1627. Cette dernière, édifiée par Michel Le Houx, avait été bénite le 1er mars 1725. Les Perrot de Lépervier, riches banquiers nantais, possédaient jadis Saint-Thomas et avaient leur enfeu en la cathédrale de Nantes. Saint-Thomas était jadis le logis du fief épiscopal de Saint-Etienne de Montluc, et sa première chapelle a été fondée, dit-on, par Amaury d'Acigné (évêque de 1462 à 1477), qui eut des démelés avec le père d'Anne de Bretagne, le duc François II. Cette terre n'appartenait plus au fief épiscopal dès la fin du XVIIè.
La chapelle ext bâtie dans un style néo-gothique, avec des pinacles en tuffeau de chaque coté et au-dessus du clocher-mur.

Type d'Edifice: Chapelle privée
Nom de l'Edifice : Saint-Thomas
Siécle de l'édifice: XIXè
Forme du clocher : clocher-mur surmonté d'un pinacle
Clocher en péril : non


Chapelle privée de La Sénéchalais. Cette chapelle abrite une statue de la Vierge et a été jadis le sanctuaire des irlandais de Kirouan (armateurs) dont les héritiers sont les Geslin et les Plumard de Rieux (vers 1820). La chapelle est actuellement ruinée et est en péril. Le château a été rasé, seul restent la métairie, en cours de restauration, et la chapelle fortement ruinée; le propriétaire de la métairie, également propriétaire de la chapelle, envisage sa restauration. On voit encore sur le toit l'amorce d'un clocher.

Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice : de la Sénéchalais
Siécle de l'édifice: XIXè
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : oui

Photos (9) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

Etat de la chapelle au 15/02/2009 :






Chapelle privée de La Biliais (1771). Une plaque de marbre rappelle le martyre des dames Le Lou de La Biliais, exécutées place du Bouffay en mars 1794, alors que Louis Antoine Le Lou, père, l'avait été le 16 janvier précédent. Le domaine de La Billiais était la propriété de Jean de Langle, puis de la famille Le Lou et Le Gouais. Madame Le Lou, née Cottineau, de La chère, en La Chapelle-Heulin, avait apporté une grosse dot qui permit d'élever le manoir.

Type d'Edifice: Chapelle privée
Nom de l'Edifice : de la Biliais
Siécle de l'édifice: XVIIIè
Forme du clocher : lanterneau
Clocher en péril : non


Chapelle du logis des Mortiers : c'est une chapelle simple, rectangulaire, bâtie en pierres apparentes, aux encadrements en tuffeau, couverte d'un toit à deux pans et surmontée d'une croix métallique en façade. Le logis date de 1646. Elle se trouve le long de la route qui relie Saint-Etienne de Montluc au village de la Marquerellais, plein sud depuis le bourg.

Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice : des Mortiers
Siécle de l'édifice: ?
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non

Photos (4) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

vues de la chapelle

logis des Mortiers

intérieur de la chapelle


Chapelle du château de la Haie-Mahéas (1889 pour la chapelle, 1650 – 1700 – XIXème siècle pour le château). Ce château possédait déjà une chapelle privée au XVème siècle. Le domaine de Haie-Mahéas est vendu par la famille Le Lou aux Dodun, puis aux Cochon de Maurepas (planteurs enrichis aux Antilles). Durant tout le XVIIIème siècle, ce sont les Maurepas et leurs descendants, les de Coutances (entre autre la marquise de Coutances, née Blanche Cochon) et de Bourmont (à la Révolution) qui vont occuper le domaine. Les de Bourmont vendent ensuite le domaine et leurs successeurs vont être les Bascher, de La Rochette et enfin Marie Veillet (fille d'un percepteur de Châteaubriant et future soeur Marie de l'Immaculée Conception, décédée en 1890), bienfaitrice des orphelins et des abandonnés. Le château est modifié au XIXème siècle et des dépendances sont alors ajoutées. La chapelle privée est reconstruite en 1889 (date de la bénédiction de la première pierre de l'édifice). La chapelle est dédiée à l'Immaculée Conception et un ancien couvent des soeurs de l'Immaculée du Mont-Carmel se trouvait jusqu'à peu de temps à la Haie-Mahéas, qui a aussi été un orphelinat il y a peu.
Un projet de restauration du couvent et d'aménagement de 38 logements à l'intérieur est en cours, mais a été stoppé le 13 juillet 2006 par arrêté du maire de Saint-Etienne de Montluc, arrêté annulé le 16 mars 2007, mais au vu du peu d'activité, si ce n'est pas de l'abandon, régnant sur le chantier, le projet n'a toujours pas avancé. En effet, le 7 juillet 2008 le Conseil d'Etat examine la légalité des travaux entrepris à la Haie-Mahéas auxquels la mairie s'oppose.

Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice : de l'Immaculée Conception
Siécle de l'édifice: XIXè
Forme du clocher : clocher-mur
Clocher en péril : non

Photos (2) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

la chapelle
le logis et les ajouts du XIXème


Anciennes chapelles privées

Ancienne chapelle privée de la Juliennais, disparue à la Révolution. Le nouveau logis date du XIXème.

Ancienne chapelle privée de La Quiételais, bénite en 1786 et propriété au XVIIIème siècle de l'abbé Urien. La chapelle a été rasée il y a au moins 20 ans, sinon plus.

Ancienne chapelle privée de La Rouillonnaie (1723), édifiée par la famille Blondeau de l'Ile-Neuve. La chapelle a été transformée en 1883 en un simple oratoire par la famille de Kersabiec. Le château a été rasé il y a plus de 30 ans et un lotissement construit à la place.


Ancien couvent

Ancien couvent de la Haie-Mahéas : Arrow voir Chapelle privée de la Haie-Mahéas


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 24 Juil - 11:47 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Bretagne -> Clochers de Loire-Atlantique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com