Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Maisdon-sur-Sèvre (44690)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Bretagne -> Clochers de Loire-Atlantique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Jeu 19 Juin - 18:59 (2008)    Sujet du message: Maisdon-sur-Sèvre (44690) Répondre en citant

Eglise

Eglise de l'Assomption (XIV-XIX-XXème siècle), restaurée plusieurs fois. Cette église est incendiée par les Bleus en 1794. Elle est restaurée et consacrée en 1780 par Mgr Fretat de Sarra, évêque de Nantes. Le chœur et les deux ailes sont reconstruits en 1843. Le clocher date de 1929. L'église conserve au bas de la nef, les parties du vieil édifice. La porte latérale, qui a une double archivolte et quatre colonnettes, date du XVème siècle. Une pierre de consécration à croix pattée à 8 branches est conservé à la cure et peut dater du VIème siècle. L'autel date de 1780 : il a été consacré par Mgr Fretat de Sarra et contient des reliques de saint Rogatien.
Pierre, Jean-Baptiste, Constant, Comte de Suzannet naît à la Chardières de Chavagne en Paillers (Vendée) en 1772. Il est cousin de Henri de la Rochejaquelein et participe aux guerres de Vendée. Blessé mortellement le 20 juin 1815 au combat de Rocheservière qui oppose les troupes royalistes aux partisans de l’empereur Napoléon 1er, il décède le lendemain à la Haute Rivière, commune d’Aigrefeuille sur Maine.
L’abbé Courtais prononce son éloge funèbre au cours de l’inhumation qui a eu lieu dans l’église de Maisdon sur Sèvre. Aujourd’hui, on peut voir dans la Chapelle de la Sainte Vierge (transept nord de l'église), la pierre tombale, face à l'autel, et une plaque commémorative, près de la porte, au mur.

Pour accèder au clocher, il faut monter dans la tribune, puis poursuivre par l'escalier étroit aux trois volées qui grimpe au-dessus. Il débouche dans le plafond, enfin dans une trape rectangulaire assez dure à pousser. On débouche presque au-dessous de la grosse cloche, installée en 1928. C'est pourquoi il est strictement INTERDIT d'accèder au clocher aux horaires des sonneries, à savoir tous les quart d'heures, et aux heures d'angélus (normalement, 12h et/ou 19 h tous les jours pendant 3 à 5 mn); le risque est en effet important d'être blessé par le balancement de la cloche ou du battant. En entrant dans le clocher, il faut refermer la trappe pour pouvoir se mouvoir, l'espace étant très restreint. Au-dessus de la grosse cloche, on aperçoit deux autres cloches, plus petites. Le clocher est bien étayé par des pièces de bois, afin de résister à la vibration des cloches. D'autres clochers, en pierre, superposent, au milieu des planchers de chaque étage, les ouvertures rondes qui permettent de passer les cloches, permettant aux vibrations de s'échapper par là.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : église paroissiale de l'Assomption
Siécle de l'édifice: XIVè-XIXè-XXè
Forme du clocher : flèche
Clocher en péril : non

Photos (28) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

Extérieur (3) :

façade
coté sud et chevet
coté nord

Intérieur (18):

vue de la nef depuis la tribune

tribune : vitraux de gauche et de droite
escalier d'accès au clocher

vue de la nef et de la tribune

vitraux à droite de la nef

vitraux à gauche de la nef

transept nord
vitrail du transept

dalle commémorative en hommage au comte de Suzannet
tombe du comte

le transept sud et son vitrail

chevet
vitraux du chevet, de gauche à droite

Clocher (7) :

chambre des cloches et vide au-dessus des voutes
vide entre la charpente et les voûtes

grosse cloche, bénite en 1928

cloche juste au-dessus de celle de 1928
troisième cloche, en haut à droite

étais en bois, murs du clocher et abat-sons



Anciennes chapelles privées

Ancienne chapelle privée du Salut (XVIè-XVIIè), aux Roussières, détruite au XIXème et remplacée par la croix du Salut en 1888. Le manoir était relié par un souterrain à celui des Turmelières.

Ancienne chapelle privée du manoir de la Bretesche, disparue aujourd'hui. Le manoir datait des XVè et XVIème siècles et la terre avait été érigé en marquisat en 1657. Il n'en reste plus que le porche du logis.

Ancienne chapelle privée de la Bidière (XVè-XVIè). Elle est signalée en état de vestige en 1788 et ne fut pas rétablie après la Révolution.

Ancienne chapelle privée de la Garnière (XIXème).

Ancienne chapelle privée du château de Chasseloire, ruinée au début du XIXème.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 19 Juin - 18:59 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Bretagne -> Clochers de Loire-Atlantique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com