Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Boissy-sous-St-Yon (91790)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de l'Ile-de-France -> Clochers de l'Essonne
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Dim 14 Juin - 22:09 (2015)    Sujet du message: Boissy-sous-St-Yon (91790) Répondre en citant

Eglise

Eglise Saint-Thomas Becket

L'église est construite en 1540 et en remplace une plus ancienne, construite au XIIe après le passage de Saint Thomas de Cantorbéry (1117 - 1170). A partir de la fin du XIIe les religieux de Longpont ont des propriétés sur Boissy, qui est aussi une position stratégique. En 1359, les Anglais minent l'église où se sont retranchés les habitants et les rançonnent de 3 000 moutons. Devenu possession de Jean de Montagu, confisqué à sa mort en 1409, puis rendu à sa famille, les Malet de Graville, Boissy connaît à la fin de la guerre civile une période d'accalmie que les bandes de pillards, puis à nouveau la guerre civile viennent perturber. En 1458-1462, l'église est « en très mauvais état », le passage des gens de guerre a ruiné le pays. Elle finit par être détruite vers 1500.

L'église est constituée d'une nef de cinq travées, sans collatéraux, suivie d'un transept de plan carré et d'une abside à pans; un massif clocher carré couronné d'une bâtière contrebute la façade.
Cette église possède plusieurs particularités. D'abord, ses décors en plâtre sculpté, représentant des arabesques, plus italien que typique des églises du Hurepoix. Et pour cause ! Ils ont été offerts, comme la cuve des fonts en marbre, par l'abbé Jacques-Antoine Peneti, secrétaire du Grand Duc de Toscane, vers 1735-39 et alors propriétaire du château de la Motte. Ces décors, qui auraient été sculptés en Italie dans les Marches se trouvent dans la chapelle des Fonts et sur le mur nord où il y a aussi une inscription "Justus ut palma florebit : sicut cedrus Libani multiplicabitur" (le juste comme le palmier refleurira, tout comme le cèdre du Liban se multipliera). Un autre élément de décor sculpté est visible sous le porche, et il y en a encore un, très imposant, au revers du puissant contrefort du clocher - il est dédié à Sainte-Geneviève et daté de 1741. La chapelle de gauche est ornée des armes de l'abbé Peneti (une étoile et une crosse courte); elle a été construite et fondée en 1735 de 300 livres à la condition que M. ORSINI et sa famille en auraient l'entrée. L'autre chapelle, dédiée à la Vierge, a elle aussi été fondée par l'abbé Peneti, qui l'a dotée de 110 livres de rentes dont 40 pour l'école, en 1736; cependant ce bras sud du transept a été construit avant, en 1687. Le maître-autel a lui aussi été offert par l'abbé Peneti; l'allégorie de la Trinité sur la porte du tabernacle est rare, car c'est Dieu le Père qui tient le petit Jésus dans ses bras, dans la posture habituelle de la Vierge, et le tout est dominé par la colombe de l'Esprit Saint.

Le bas-relief en albâtre représentant le martyre de Saint-Thomas Becket est du XVe. Les boiseries du choeur, récemment restaurées, du XVIIe. L'ambon date aussi du XVIIe et est tiré de la chaire. Le vitrail du maître-autel représentant le sermon sur la Montagne date de 1881 et est l'oeuvre du maître-verrier DIDRON. La vie de Saint-Thomas Becket a été réalisée par l'enlumineur local Robert LANZ, entre 1954 et 1962. Une girouette descendue du clocher date de 1740; la cloche posée au sol date de 1757; fêlée à la Libération en 1944 pour avoir été sonnée avec trop d'allégresse, elle a été remplacée en 1989. Au-dessus de la voûte de la tribune l'on peut voir un vestige de fleur de lys tronquée sans doute à la Révolution.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-Thomas Beckett
Siècle de l'édifice: XVIe-XVIIe-XVIIIe
Forme du clocher : bâtière
Position du clocher : clocher latéral
Clocher en péril : non

Photos (2) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)




Intérieur de l'église : http://lfdc91.canalblog.com/albums/boissy_sous_saint_yon/index.html



Ancienne chapelle privée

Ancienne chapelle du manoir des Courbettes

Il a été construit sur l'ancien fief de la Motte qui passe au XVIIIe à la famille Dionis des Carrières. Selon les dénombrements de l'époque, il est alors constitué d'un corps de logis principal et d'une aile à droite, et comporte au rez-de-chaussée un vestibule, deux pièces, une chapelle, une salle de billard, un salon, une salle à manger, l'office, la cuisine, le logement du concierge, le four et les dépendances. Le premier étage est divisé en quatre appartements complets tandis que le deuxième abrite les chambres des domestiques. Plusieurs fois remanié, c'est aujourd'hui un centre équestre.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 14 Juin - 22:09 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de l'Ile-de-France -> Clochers de l'Essonne Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com