Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Deuil-la-Barre (95170)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de l'Ile-de-France -> Clochers du Val-d'Oise
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Dim 2 Nov - 03:52 (2014)    Sujet du message: Deuil-la-Barre (95170) Répondre en citant

Eglises

Eglise Notre-Dame

Les miracles qui s'accomplissent sur la tombe de saint Eugène, inhumé à l'époque mérovingienne, provoquent la naissance d'un pèlerinage et, dès l'époque carolingienne, la construction d'un village. Un document de 862 mentionne des vignes appartenant aux moines de Saint-Denis. Les Acta sancti Eugeni, texte des IXe et Xe siècles, indiquent la présence d'un oratoire sur le tombeau du saint, puis d'une chapelle qui deviendra l'église. Au XIe siècle, Hervé de Montmorency, seigneur suzerain, fait donation de l'église aux moines de l'abbaye de Saint-Florent de Saumur, qui y installent un prieuré florissant. Diogilo est alors un simple village agricole regroupé autour de son clocher et de son prieuré.

Le chœur gothique, commencé vers 1220, remplace le chœur roman du XIe siècle. Les moines du prieuré Saint-Eugène disposaient ainsi d'un emplacement plus spacieux pour leurs offices. Son plan s'inspire peut-être de celui de Notre-Dame de Paris : le déambulatoire permet les processions autour du sanctuaire, mais il est dépourvu de chapelles rayonnantes. L'emploi de colonnes jumelées crée une forte impression de légèreté. L'église est restaurée par deux fois : en 1858 par Blondel et en 1949-55 par Camelot, après qu'un V2 allemand ait détruit le 4 octobre 1944 tout le coeur du vieux village, écrasant une partie du choeur gothique, le clocher et les toitures de l'église. Onze morts dont le curé, l'abbé Dupont, sont retirés des décombres, ainsi que trois blessés graves qui décèdent le lendemain.

L'église possède de beaux chapiteaux historiés, dont celui qui représente la translation des reliques de saint Eugène (XIe) : Un sarcophage, posé sur un char, vraisemblablement tiré par des bœufs maintenant invisibles, précède un prêtre portant seau et goupillon. Un acolyte suit, bouche ouverte comme pour chanter, un cierge ou une croix dans les mains. D'autres chapiteaux représentent Caïn et Abel, Adam et Ève, Daniel dans la fosse aux lions, des masques et des rinceaux. Sous l'église sont conservés deux tronçons distincts de galeries du XIIe qui faisaient partie des bâtiments de l'ancien prieuré dont ils constituaient peut-être les caves. Dans le clocher, une cloche date de 1758.
Accès La Barre Ormesson, suivre le boulevard de Montmorency vers le nord-est, puis vers l'est la rue Cauchois et la rue Charles de Gaulle ou Enghien les Bains puis suivre vers le nord la RD311 (avenue De Gaulle) puis les rues Perquel, Cauchois et De Gaulle vers l'est.


Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Notre-Dame
Siècle de l'édifice: XIe-XIIIe-XXe
Forme du clocher : pavillon
Position du clocher : entre nef et choeur
Clocher en péril : non

Photo (1) : Crédits : Marie-Thérèse MAROCCO pour http://clochers.org




Eglise Saint-Louis (XXe), construite dans la seconde moitié du XXe (années 60) pour desservir les quartiers méridionaux de la commune, près de la gare de la Barre Ormesson. Le clocher est une modeste structure de charpente au-dessus du porche où sont suspendues trois cloches. Un oratoire dédié à Sainte Marie se trouve sous le choeur.
Accès : La Barre Ormesson. A la fourche prendre la rue du Château sur le côté. L'église est à côté de la boulangerie.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-Louis
Siècle de l'édifice: XXe
Forme du clocher : beffroi
Position du clocher : au-dessus du porche
Clocher en péril : non

Photos (4) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)





Ancien oratoire du lac Marchais, construit en 1882. Il était probablement dédié à Saint-Eugène dont le corps, précipité dans le lac par les Romains, a été retrouvé miraculeusement. Le lac était aussi un lieu de culte païen. L'oratoire a depuis disparu.



Autres cultes

Eglise Copte Orthodoxe Saint Moïse Le Noir et Saint Samuel Le Confesseur, aménagée dans un ancien entrepôt. A l'intérieur se trouve une vraie église, avec iconostase peint.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint Moïse Le Noir et Saint Samuel Le Confesseur
Siècle de l'édifice: XXe-XXIe
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non

Photos (2) :


Crédits : page Facebook de la paroisse


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 2 Nov - 03:52 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de l'Ile-de-France -> Clochers du Val-d'Oise Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com