Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Valençay (36600)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers du Centre-Val-de-Loire -> Clochers de l'Indre
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Ven 31 Oct - 04:04 (2014)    Sujet du message: Valençay (36600) Répondre en citant

Eglise

Eglise Saint-Martin (XVe-XIXe)

Valençay doit son nom au Gallo-Romain Valens qui possédait en ce lieu une villa "Valenciacus" (Domaine de Valens). Une forteresse de pierre qui fut élevée fin Xème début XIème pour défendre la contrée. A cette époque, les Templiers fondent de leur côté au-delà de la rivière du Nahon une commanderie. En 1160, le bas bourg se développe à son tour. Le bourg de l'église se bâtit autour du Prieuré. Un château féodal apparaît avec le premier seigneur de Valençay Bertrand Gauthier en 1220. La seigneurie passe aux mains de la famille d'Estampes en 1451. Jacques 1er d'Estampes fait raser le château féodal en 1540 pour entamer la construction du château actuel. La famille d'Estampes contribuera au développement de la ville.

A l'origine, l'église paroissiale Saint-Martin était située à l'emplacement approximatif de la Halle au Blé actuelle. Parallèlement et à partir du XIème siècle s'est développé un autre sanctuaire avec sa propre église : le Prieuré Bénédictin Notre-Dame, reconstruit au milieu du XVe après les combats de la guerre de Cent Ans. Les deux églises de la ville furent aussi abîmées lors de la Révolution. Celle du prieuré l'étant moins devint l'église paroissiale et reprit le vocable.

En 1813 l'ancien chœur de l'église du Prieuré, qui constitue l'abside actuelle (XVe), fut restauré aux frais des Princes d'Espagne, en reconnaissance de la guérison de leur mère, l'ex-reine Maria-Luisa, alors qu'ils étaient prisonniers au château de Valençay sous Napoléon. Les travaux de restauration de l'église reprirent vers 1834 sous l'instigation de Talleyrand et de sa nièce Dorothée de Dino qui firent élever un clocher (achevé en 1836) de style troubadour, inspiré de celui de l'église Saint-Martin de Vevey en Suisse.
La Duchesse de Dino commanda une grande verrière en remplacement des vitraux du XVème et XVIème siècle, représentant en haut Sainte Dorothée et en bas les armoiries des Talleyrand-Périgord et des Princes de Courlande avec leurs devises respectives : Re Que Diou (Rien que Dieu) et Spero Lucem (J'espère la lumière).
Pendant cette restauration, les ouvriers retrouvèrent deux cercueils dont un contenant les ossements de Louis d'Estampes, châtelain de Valençay au XVème siècle. La basse-nef de gauche et la façade ont été ajoutées entre 1862 et 1882.

L'église possède quatre belles cloches (cf. http://www.talleyrand.org/lieux/valencay_eglise.html) : Sainte Marie (1600 kgs), 1864; Sainte Marguerite (1200 kgs), 1843; Dorothée (900 kgs), 1853; Saint Martin (400 kgs), 1864. Une cloche a été électrifiée en 1949. Toutes ont été fondues chez Bollée à Orléans.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-Martin
Siècle de l'édifice: XVe-XIXe
Forme du clocher : kreisker (à tourelles)
Position du clocher : entre nef et choeur
Clocher en péril : non

Photos (4) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)








Chapelles

Chapelle de l'hôpital (XXe)

C'est en 1863 qu'apparut le premier hospice Saint Charles dans l'ancienne caserne de la gendarmerie, sur les terres du prieuré " Notre Dame de Valençay", qui avait dû avoir un rôle de soin et d'asile. En 1937, grâce à de généreux donateurs, dont Antoine Thuret, Maire de Valençay, les anciens bâtiments furent démolis pour construire l'hôpital hospice. Les bâtiments sont en partie reconstruits après un grave incendie en 1955. Les Filles de la Croix quittent la direction de l'Hospice en 1970.

Tombeau de Talleyrand (XIXe-XXe), ancienne chapelle du couvent des Filles de la Charité

En 1818, Talleyrand sollicita Sainte Elisabeth Bichier des Ages, fondatrice des Filles de la Croix, pour construire la maison ainsi qu'une chapelle.
A la fin des travaux en 1820, cette maison, grande et belle pour l'époque, avec une cour et un jardin, convenait parfaitement aux religieuses pour y éduquer les petites filles dans "l'amour du travail". Elle comprenait des ateliers ainsi qu’une chapelle, lieu de recueillement, qui se distingue par son intérieur en lambris, son mobilier de chêne sculpté et ses vitraux.

En 1837 Talleyrand voulut s'y faire inhumer et fit creuser une large crypte. Le 17 mai 1838, il expira à Paris assisté par l'abbé Dupanloup. Son corps fut ramené à Valençay ainsi que celui d'Archambaud son frère et de Yolande de Périgord décédée en 1836 à l'âge de trois ans. Quatre ans plus tard c'est le corps de Charlotte Dorothée qui fut descendu dans le caveau de la Chapelle. En 1910 Charles Guillaume de Talleyrand-Périgord, Duc de Valençay y rejoignit son épouse la Baronne Sellier, Duchesse de Talleyrand décédée en 1905. Le dernier descendant des Talleyrand y est inhumé en 1952, sous une chapelle incendiée en 1944 et reconstruite dans les années 1950.

La dépouille du Prince de Talleyrand fut remontée le 08 mars 2010 de la crypte au chœur de la chapelle où le nouveau tombeau est inauguré le 22 mai de la même année. La chapelle se visite.



Patrimoine religieux disparu

Ancien prieuré Notre-Dame (voir plus haut)

Ancienne église Saint-Martin, rasée à la Révolution.

Ancien couvent d'Ursulines, fondé en 1642 pour l'éducation des jeunes filles par Dominique d'Estampes et Marguerite de Montmorency; les religieuses venaient de Blois. La communauté paraissait si faible à ses débuts qu'en 1658 les religieuses élirent une supérieure venue de Blois, mère Tergat, qui ne resta que trois ans à Valençay, le temps de renforcer la communauté. La chapelle des Ursulines servit de lieu de réunions populaires sous la Terreur.

Ancienne chapelle du château de Valençay, aménagée dans une pièce, qui depuis a été réaffectée à un autre usage.

Photos du château de Valençay : http://france-province.livejournal.com/330231.html


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 31 Oct - 04:04 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers du Centre-Val-de-Loire -> Clochers de l'Indre Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com