Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Roches-l'évêque (Les) (41800)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers du Centre-Val-de-Loire -> Clochers du Loir-et-Cher
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Mer 15 Mai - 02:04 (2013)    Sujet du message: Roches-l'évêque (Les) (41800) Répondre en citant

Eglise

Eglise Saint-Almire (XIVe)

Les Actes des évêques du Mans font apparaître à plusieurs reprises à l'époque mérovingienne un lieu-dit appelé Rupiacus que l'on a voulu assimiler aux Roches-l'évêque bien qu'il apparaît que ce lieu soit proche d'Evron. Mais il se trouve que l'église des Roches-l 'évêque et le prieuré de Lunay voisin dépendaient justement de l'abbaye mayennaise d'Evron. Une ordonnance de Saint-Louis en 1248 nous apprend que la châtellenie des Roches passe de la mouvance du comte d'Anjou à celle de l'évêque de Chartres, mais l'appellation "les Roches-l 'évêque" était déjà antérieure à ce changement.

L'église date du XIVe et présente des similitudes avec les chapelles absidiales de l'église de Vendôme, ce qui suppose l'intervention des mêmes artisans. Elle est formée d'une nef rectangulaire prolongée par un chœur carré et une abside à cinq pans. Un clocher carré s'appuie au sud et est surmonté d'un toit en bâtière. Les travées sont voûtées d'ogives et éclairées - hors les trois premières travées de la nef du côté nord - de grandes baies en tiers-point aux remplages rayonnants comportant deux, trois ou quatre grands arcs tréflés surmontés de rosaces polylobées. Le rez-de-chaussée du clocher est une chapelle. Le retable en bois sculpté et doré date du XVIIe et provient de l'ancienne abbaye de la Virginité. Une cloche date de 1777.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-Almire
Siècle de l'édifice: XIVe
Forme du clocher : bâtière
Position du clocher : clocher latéral
Clocher en péril : non

Photos (2) :


Crédits : Tyto ALBA pour http://clochers.org


Chapelle

Chapelle rupestre Saint-Gervais

La chapelle rupestre est creusée dans une falaise au bord de la vallée en amont du village et a été classée MH en 1943. Elle se trouve près du château ruiné de Boydan (XVIe) et est aussi en partie ruinée à cause de l'effondrement d'un pan de rocher. Orientée parallèlement à la falaise, elle forme un rectangle irrégulier dont le centre est occupé par un fort pilier de tuf. Au sud de ce pilier se trouvait une abside qui s'est effondée. Au nord, l'espace se subdivisait en deux chapelles, l'une dédiée à saint Gilles à l'ouest, profondément assise dans la roche, et une chapelle saint Jacques à l'est qui conserve encore son autel de pierre.

Trois fragments de peinture sont conservés. Le premier, au-dessus d'un autel de pierre, date de la fin du XIIe siècle. Dans la partie subsistante se voit, sous un décor d'arcades, le Christ bénissant, encensé par un ange et adoré par deux pèlerins de Saint-Jacques, les mains jointes et le genou droit flétri, porteurs de longues barbes, et portant un chapeau à large bords, un bourdon et une panetière. Des coquilles sèment le fond. Le second fragment, sur la face Est d'une excavation, date du milieu du XIIIe siècle. Il représente une scène de la vie de Saint-Gilles. Un roi sonnant de l'olifant et un seigneur chevauchent sur un fond de rinceaux et de mouchetures d'hermines. Leurs archers (disparus) blessent le saint en visant la biche à laquelle il donnait asile. Le dernier fragment, sur la face nord de la même excavation, date de la même époque et représente la Cène.



Ancienne abbaye

Ancienne abbaye de la Virginité, dont subsistent quelques ruines dans le bois de Fargot

L'abbaye a été fondée en 1220 par Jean IV comte de Vendôme pour remercier Dieu de son accession au comté. Son fils Pierre de Montoire continue son œuvre et l'église est consacrée en 1283. Tombée en désuétude au XVIIIe et supprimée à la Révolution, l'abbaye est largement pillée et transformée en carrière de pierres. Elle se trouvait à 2 km au NO des Roches.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 15 Mai - 02:04 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers du Centre-Val-de-Loire -> Clochers du Loir-et-Cher Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com