Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Pezou (41100)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers du Centre-Val-de-Loire -> Clochers du Loir-et-Cher
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Mer 15 Mai - 01:28 (2013)    Sujet du message: Pezou (41100) Répondre en citant

Eglise

Eglise Saint-Pierre

Foucher de la Tour, seigneur de Lisle et de Pezou, donne en 1079 l'église de Pezou à la Trinité de Vendôme, qui possède déjà un moulin en ce lieu; les moines rebâtissent l'église dont une partie des murs date de cette époque. De cette époque restent le mur nord et la façade, sauf le portail en avant-corps qui date de la mi-XIIe. Il est surmonté par trois archivoltes en plein cintres ornées de palmettes, d'entrelacs, d'un tore entouré d'un ruban croisé, de dents de scie et d'un motif peu commun où sont juxtaposés lignes et besants.

À la suite du traité de décembre 1329, qui délimitait les comtés de Blois et de Vendôme, Chesne-Carré releva du comté de Blois, Fontaine-sous-Pezou releva du Dunois, et Pezou, chef-lieu de la paroisse, resta au comté de Vendôme ; ainsi cette paroisse eut 3 rôles de taille. Si Pezou forma toujours une paroisse religieuse, en 1717, un vicaire ayant titre de chapelain desservait les hameaux de Chesne-Carré et de Chicheray. Le bourg de Pezou suivait la Coutume d’Anjou et le reste de la paroisse celle de Chartres. Pezou ressortissait au bailliage royal de Chartres, à l’exception des villages de Fontaine-sous-Pezou, de Chêsne-Carré et de Chicheray qui relevaient de celui de Blois. Les municipalités de Chesne-Carré et de Fontaine-sous-Pezou, créées en 1789 à la suite de la réforme administrative, furent supprimées le 4 février 1791 et rattachées à celle de Pezou.

Au début du XVIe, un clocher carré est ajouté à l'angle droit de la façade; il est fortifié et conserve encore de nos jours la trace d'un pont-levis. La reconstruction de l'église se poursuit peu après et s'aligne sur le clocher neuf, et prend la forme d'une reconstruction du chœur, plus haut et plus grand et de l'ajout d'un bas-côté au sud. Un porche dont l'arc est surbaissé a été ouvert sur le côté sud (route de Paris) et est actuellement muré. Il s'inscrit dans une arcade ogivale dont le décor sculpté est resté inachevé. Le chœur, couvert d'un lambris à entraits visibles et ornés à leurs extrémités d'engoulants, fut éclairé par une maîtresse-vitre qui occupe tout le chevet est est aussi actuellement murée; une petite porte dont l'anse est aussi surbaissée donne dans le jardin de l'ancien presbytère. Au XIXe, une sacristie a été ajoutée en retour sur le mur nord du chevet. L'ancien cimetière a été évacué et est devenu une place (rue du Perche).

Le vaste retable qui occupe le chevet n'est pas antérieur au XIXe mais réemploie le tabernacle de celui du XVIIe. Il est probable que la baie de chevet fut murée encore à l'époque. Des fragments de vitraux du XVIe, conservés, ont été remplacés au XXe par des vitraux modernes. L'église possède d'autres belles statues du XVIe et du XVIIe dont trois ont été découvertes en 1953 dans l'épaisseur d'une porte murée. L'aigle-lutrin date du XVIIIe et une des cloches de 1603. Comme le rappelle son inscription, Jehan Guyot fut son parrain, Michelle Dehargue, sa marraine et elle fut fondue par André Septier de Lunay.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-Pierre
Siècle de l'édifice: XIe-XVIe-XIXe
Forme du clocher : flèche
Position du clocher : clocher latéral
Clocher en péril : non

Photos (2) :


Crédits : Jérôme PETIT pour http://clochers.org



Patrimoine religieux disparu

Ancien prieuré Sainte-Catherine, dépendant de la Trinité de Vendôme et réuni en 1318 à l'office de sacristain de l'abbaye (pour cela dit la Sécrétainerie). Il occupait une maison acquise au XVe de la famille de Beauxoncles, seigneurs d'Oucques, et située sur la rive droite du Loir. Une restauration du XIXe a altéré la maison et fait disparaître la chapelle.

Ancienne chapelle Saint-Marc, située à 1500 m au SO du bourg et détruite en 1752 lors de la construction de la route royale de Paris en Espagne (RN10 sur son ancien tracé, rues de Vendôme et de Paris pour le bourg de Pezou).

Ancienne chapelle du château de Chicheray (XVIe), dont le service est transféré en 1717 dans l'église de Pezou.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 15 Mai - 01:28 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers du Centre-Val-de-Loire -> Clochers du Loir-et-Cher Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com