Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Brissac-Quincé (49320)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers des Pays de la Loire -> Clochers du Maine-et-Loire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Mar 26 Fév - 00:58 (2013)    Sujet du message: Brissac-Quincé (49320) Répondre en citant

Eglises

Eglise Saint-Vincent, à Brissac

L'origine de Brissac est certainement très ancienne et, de l'aveu de l'éminent archiviste Célestin Port, on ne peut douter qu'elle ne soit celtique. La racine du nom primitif paraît être le mot celtique Bracca et désignerait le pays d'hommes portant des braies, c'est-à-dire de Gaulois. (extrait de l'histoire de Brissac de l'abbé Gautier) Au IXe siècle Brissac est le chef-lieu d'un territoire désigné en latin sous le nom de Pagus bragascencis (pays de Brissac). Quelques-uns de ses noms à travers les âges : Brachesac en 1060, Brechessac en 1323, Broichessac en 1406, Brissessac au XVe siècle, pour devenir Brissac au XVIe siècle. On l'appela Mont Fidèle sous la Terreur.

L'église dédiée au saint patron des vignerons est reconstruite au XVIe siècle sur un édifice antérieur du XIVe, dont la crypte a été redécouverte en 1974. Elle est composée d'une large nef, dont les voûtes ont été reprises au XIXe, de deux bras de transepts peu saillants et d'un chevet à pans. Suite à l'installation peu esthétique d'une chaufferie et d'une annexe en appui au clocher, qui flanque le choeur au nord, son accès depuis l'église a été revu et élevé. Une cloche offerte par les Cossé-Brissac date de 1574. Dans le transept sud, des fragments de verrières du XVIe ont été réinstallés au XIXe sur un vitrail neuf. Une autre verrière complète date des années 1532-1540 et a été offerte par René de Cossé et Charlotte Gouffier. Leur enfeu se trouvait avant la Révolution dans l'église, mais a été détruit par les révolutionnaires. Les autres vitraux datent de 1867.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-Vincent
Siècle de l'édifice: XIVe-XVIe-XIXe
Forme du clocher : flèche
Position du clocher : clocher latéral
Clocher en péril : non

Photos (15) : (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

Extérieur (4) :

chevet
côté nord
façade
clocher

Intérieur (11) :

nef
les transepts
le choeur

vitraux du choeur

fragments de vitraux XVIe


Eglise Saint-Alman, à Quincé (XIIe-XVe-XVIIIe-XIXe), classée Monument Historique

Photos (1) :


Crédits : Utilisateur wikipédia Kormin sous licence libre Creative Commons 2.0

Carte postale ancienne :


Dernière édition par Admin le Mar 26 Fév - 01:36 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 26 Fév - 00:58 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Mar 26 Fév - 01:05 (2013)    Sujet du message: Brissac-Quincé (49320) Répondre en citant

Chapelles

Chapelle du château de Brissac (XVIe), ménagée dans l'une des tours

Le château-fort est construit par Foulques Nerra, comte d'Anjou, au XIe siècle. Après la défaite des Anglais par Philippe Auguste, celui-ci le cède à Guillaume des Roches. Le château est acquis en 1435 et reconstruit en 1455 par Pierre de Brézé, un riche ministre de Charles VII. À la mort de celui-ci, survenue à la bataille de Montlhéry en sauvant le roi, c'est son fils, Jacques, qui en hérite et s'installe au château. Il s'y installe avec sa femme Charlotte de Valois (fille de Charles VII et d'Agnès Sorel) lorsque que Jacques découvre que sa femme a une liaison avec son ami Pierre de Lavergne il la transperça avec son épée le 1er mars 1462, aujourd'hui une légende prétend qu'elle apparaît sous la forme d'une dame blanche les nuits d'orage.

Pendant le règne de François Ier (1515 à 1547), la propriété est achetée en 1502 par René de Cossé que le roi nomme gouverneur du Maine et de l'Anjou. Le château entre ainsi dans la famille des Cossé qui adopte alors le nom de Brissac. Pendant les guerres de religion, Charles de Cossé (petit-fils de René) prend le parti de la Ligue, et le château est assiégé par le roi Henri IV. Après son ralliement au roi en 1594, il retrouve son château gravement endommagé en 1606, et obtient le titre de maréchal de France, ainsi que celui de duc de Brissac en 1611. La forteresse étant tout près d'être démolie, elle est reconstruite sous la conduite de l'architecte Jacques Corbineau qui en fait un édifice grandiose, de sept étages au total, pour deux-cents salles, dont l'architecture mêle éléments défensifs médiévaux et architecture de la Renaissance.

Pendant la Révolution, les Cossé-Brissac sont spoliés, le château est mis hors d'état. Ils le récupèrent en 1844 et entreprennent de le restaurer. En 1890 est inauguré son théâtre, créé sur deux étages par sa propriétaire, née Jeanne-Marie Say (1848-1916), petite-fille du célèbre et richissime raffineur de sucre Louis Say, veuve en premières noces de Roland de Cossé, marquis de Brissac en 1871, puis vicomtesse de Trédern. Ce théâtre a été restauré vers 1983. Le château reçut en 1939-1940 le mobilier de Versailles — gardé sur place jusqu'en 1946 par l'épouse de Gaston Brière, son ancien conservateur — des œuvres des musées Gustave Moreau, Nissim de Camondo, Arts Décoratifs, de Châlons sur-Marne, des palais de l'Elysée et du Sénat, de la Comédie Française, de la légation Suisse, des ambassades d'Argentine et de Grande-Bretagne et parmi 65 collections privées celles d'André Lhote, Maurice Denis, Paul Valéry… et le trésor de la cathédrale d'Angers. Il appartient toujours à la famille de Brissac et est ouvert aux visites.
http://www.chateau-brissac.fr/

D'autres photos du château sur ce blog : http://naulidor.over-blog.com/article-chateau-de-brissac-100723889.html

Photos (2) :



Mausolée des ducs de Brissac (XIXe), dans le parc du château, de style néo-classique

Type d'Edifice: Chapelle funéraire
Nom de l'Edifice : Mausolée des ducs de Brissac
Siècle de l'édifice: XIXe
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non

Photo (1) :


Crédits : Utilisateur wikipédia Kormin sous licence libre Creative Commons 2.0


Chapelle de la maison de retraite (XVIIIe-XIXe), anciennement hôpital, située rue de Verdun dans le centre de Brissac. Plusieurs bâtiments sont du XVIIIe, mais une reconstruction-extension a été faite dans la deuxième moitié du XIXe en style néogothique.


Prieuré

Prieuré Notre-Dame de la Colombe, rue de Verdun à Brissac

Ce prieuré des XIIIe-XVe siècles dépendait de l'abbaye de la Trinité de Vendôme dont c'était l'une des possessions les plus occidentales. Il reste un carré de bâtiments dont un peut bien être l'ancienne église, transformée en grange (postion géographique 47.35757,-0.449254 , accès par la rue du Maréchal Joffre).



Crédits : Utilisateur wikipédia Kormin sous licence libre Creative Commons 2.0


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:47 (2016)    Sujet du message: Brissac-Quincé (49320)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers des Pays de la Loire -> Clochers du Maine-et-Loire Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com