Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Saint-Jean-de-Monts (85160)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers des Pays de la Loire -> Clochers de Vendée
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Dim 25 Mai - 19:10 (2008)    Sujet du message: Saint-Jean-de-Monts (85160) Répondre en citant

Eglise

Eglise Saint-Jean Baptiste (XIIème-XVIIè-XIXè-XXè)

La première chapelle fut construite très tôt au centre des habitations, et était dédiée à Saint-Jean Baptiste. De là, l'origine de Saint-Jean de Monts. En 1390, Jacques Veillon fit agrandir et restaurer la chapelle. Au fil des ans, la paroisse prend de l'importance. Comme la majorité des églises anciennes, l'église de la commune est orientée vers l'est. La paroisse détient un "porte-dieu" (ostensoir) de 1440, en argent doré, offert par les passagers d'un navire anglais sauvés d'un nauffrage. On peut lire sur le socle : C'EST : PORTE-DIEU : EST : DE : SAINT : JEHA : DE : MONS... FAIT L'AN : MIL. : CCCC : XL. (ce porte-dieu est de Saint-Jean de Monts... fait en l'an 1440). Les anges adorateurs ont des ailes mobiles à charnière. Cet objet sera prochainement exposé dans l'église.
La base du clocher devait exister dès la fin du XVème, mais la partie supérieure et l'ensemble ne seront terminés qu'à la fin du XVIIème. Le clocher, qui servait d'amer aux marins comme tous les clochers de la côte, repose sur une voûte ogivale à huit nervures. Dans l'angle sud-est se trouve un écusson où il y a une inscription " Messire Jean TENAUD, prêtre, 1607". En 1622, l'église fut partiellement saccagée par les Réformés puis fut tant bien que mal restaurée et une porte fut ouverte au sud, dans le mur plein du clocher.
En 1790, le curé MORAND propose une restauration de l'église qui menaçait ruine, mais durant les guerres vendéennes, les Bleus dévastent l'église et ce qui en reste sert à parquer les animaux jusqu'en 1798. Les habitants du pays vont à la messe en cachette dans la grange de la Grande Carvarine. Le curé MORAND revient de son exil espagnol en 1799 et fait relever les murs de l'église grâce à la générosité de ses paroissiens. Le choeur de l'église fut refait en 1816. Une couleuvrine volée aux soldats républicains fut refondue pour faire une cloche. En 1839, l'abbé BRUNETEAU, curé de 1811 à 1847, achète à la paroisse Notre-Dame de Cholet l'autel et le baldaquin du XVIIIème, qui ornent encore aujourd'hui le choeur de l'église.
En mai 1935, l'église est vidée pour une grande restauration. Après avoir songé à la construction d'un édifice neuf, la paroisse s'entend avec le ministère Blum qui, ayant refusé une aide financière en raison de la séparation entre l'Eglise et l'Etat, accepte toutefois d'accorder une subvention pour une restauration uniquement. L'église devient plus originale; extérieurement, c'est une grande bourrine, maison traditionelle du pays maraîchin en Vendée (marais breton). Le haut des piliers est orné de dix statues de saints, oeuvres de Marcel CHAUVENET en 1936-1937. Ce dernier a aussi réalisé le tympan de la porte ouest qui représente le baptême de Jésus par Saint-Jean-Baptiste, et le chemin de croix. Les vitraux illustant des scènes évangéliques sont posés par Maurice BORDEREAU. Les orgues sont restaurées en juin 1937. La flèche du clocher est refaite la même année et couverte de fines écailles de châtaignier qui lui donnent beaucoup de légèreté. La chaire, sous le clocher, devant la porte sud, date de 1936. L'emploi du béton surprend pour la vaste tribune qui couvre l'entrée ouest. L'église, entièrement remise à neuf, est officiellement consacrée au culte le 16 septembre 1937.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : Saint-Jean-Baptiste
Siécle de l'édifice: XIIème-XVIIè-XIXè-XXè
Forme du clocher : flèche
Position du clocher : clocher latéral
Clocher en péril : non


Photos (12): (ce sont des photos personnelles, cliquez pour agrandir)

Extérieur (5):

vue depuis l'est
façade à l'ouest
coté nord

clocher au sud
flèche (détail)

Intérieur (7):

vue intérieure de l'église vers l'autel
vue vers l'autel
vue vers le porche et la tribune

nef latérale nord
nef latérale sud

chaire et voûte ogivale du clocher
autel et baldaquin (XVIIIème)


Chapelle

Chapelle Sainte-Thérèse, au N°77, avenue Valentin, utilisée pour les messes dominicales de la paroisse, comme l'église Saint-Jean Baptiste.


Ancienne chapelle

Ancienne chapelle de la Grande Carvarine (fin XVIIIème). C'est dans cette grange transformée en chapelle que se tenait en secret la messe de l'abbé TENEBRE, prêtre réfractaire. L'église paroissiale avait été dévastée et le culte était pourchassé dans tous le pays. Du 4 mai au 10 août 1795, le prêtre réfractaire fit ici 183 bâptêmes et 50 mariages.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 25 Mai - 19:10 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers des Pays de la Loire -> Clochers de Vendée Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com