Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Falaise (14700)

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Normandie -> Clochers du Calvados
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
JiPR
Contributeurs actifs

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2012
Messages: 24
Localisation: Paris/Normandie

MessagePosté le: Mar 23 Oct - 10:02 (2012)    Sujet du message: Falaise (14700) Répondre en citant

Église Sainte-Trinité

Si la paroisse est largement antérieure, les parties subsistantes les plus anciennes datent du 13e siècle. Au fil des guerres et des destructions associées, l’église a subi de très nombreuses transformations. Ainsi le porche occidental a été fermé et un nouveau porche d’entrée typique de la Renaissance réalisé. Au début du 16e siècle, le déambulatoire est prolongé au dessus de la ruelle qui jouxte le chevet aboutissant à une chapelle dite « de la Vierge ». La nef date de la Guerre de Cent Ans, une pierre gravée indiquant le début des travaux en 1438. Ils sont achevés en 1450 à la libération de la ville par Charles VII. Le clocher s’effondre pendant Deuxième Guerre Mondiale et les combats dans la région (Poche de Falaise) mettent le feu aux combles, entraînant l’écroulement de la voute de bois du chœur. Toutefois la voute de pierre de la nef continue à protéger les habitants qui s’y sont réfugiés. La voute du chœur sera restaurée après la Libération. L’église Sainte-Trinité comporte un décor sculpté très riche, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur mais de nombreux éléments extérieurs sont malheureusement très dégradés.
Édifice classé MH en 1889.

Type d’Édifice: église
Nom de l’Édifice : Sainte-Trinité
Siècle de l'édifice: 13e au 16e
Forme du clocher : sans
Clocher en péril : non

Photos

La façade, le passage au dessus de la ruelle et le portail du 16e siècle



La nef, perspective vers le chœur et voute du chœur



Divers éléments de décor, plus ou moins dégradés par le temps...



Eglise Notre-Dame de Guibray

L'église du faubourg de Guibray, sise hors les murs au sud de Falaise, occupe le site primitif d'un sanctuaire païen, transformé en chapelle, à l’époque mérovingienne, avant 650.
Vers l'an mil une nouvelle église a été construite, et reprise de la fin du XIe siècle à la fin du XIIe, sur un plan roman avec un vaisseau central, deux collatéraux et un transept court, sous l'impulsion de l'abbaye de la Trinité de Caen, dont elle dépend comme toutes les églises de Falaise par donation en 1066 du seigneur de Falaise, Mézidon et Ecajeul. L'unité de l'édifice a été fortement perturbée par de nombreux remaniements, dès le XIIIe siècle, mais la façade du XIIe a été préservée ainsi que le chevet de la fin du XIe avec ses trois absides étagées, très proches de Saint-Nicolas de Caen. Des chapiteaux romans intéressants surmontent les piliers du transept, du chœur et de ses bas-côtés.
A la Révolution, la paroisse Notre-Dame de Guibray rejoint la commune de Falaise. La foire qui se tenait au pied de l'église durait quinze jours et était l'une des plus renommées de Normandie. Elle débutait à l'Assomption.


Eglise Saint-Gervais (XIe-XIIIe-XVe-XVIIe)

L'édifice primitif est édifié au XIe siècle, sous Guillaume le Conquérant. Il est achevé sous son fils Henri Ier Beauclerc et est consacré en 1134. Les parties romanes de l'édifice actuel — mur sud de la nef, tour-lanterne et façade occidentale — datent de cette époque. Sous la dépendance de l'abbaye aux Dames, elle en a alors subi l'influence architecturale. L'église subit des dommages importants lors du siège de 1204 et est remaniée dans le style gothique (mur nord de la nef, arcs-boutants). En 1417, c'est cette fois la guerre de Cent Ans qui provoque un nouveau remaniement (transept). Les chapelles sud et le porche sont édifiés à la fin du XVe siècle et les chapelles nord au XVIe siècle. En 1590, lors des guerres de religion, l'édifice subit de nouveaux dommages et le chœur, le déambulatoire, ses chapelles et celles de l'abside doivent être rebâtis. Elle est une nouvelle fois restaurée après les destructions causées par la bataille de la poche de Falaise en 1944.

Eglise Saint-Laurent (XIe)

L'église, d'abord dédiée à saint Pierre, dépendait du chapitre du diocèse de Sées. La nef est de la deuxième moitié du XIe, le choeur de la première moitié du XIIIe, la chapelle nord du XIVe. Les baies sont remaniées et la seconde chapelle nord sont ajoutés en 1834.

Chapelles

Chapelle Saint-Lazare (XIIe)

Chapelle de l'Hôtel-Dieu, 8 rue Carnot

Chapelle de l'ancien couvent de Capucins (XVIIe), au n°22 rue Victor Hugo. Avec un autre bâtiment qui lui est contigu, et qui comme elle est construit en 1620, c'est le dernier vestige, altéré, du couvent de Capucins de la ville.

Chapelle Notre-Dame des Malades (XIXe), au lieu-dit Vaston. De plan carré, elle n'a pas de clocher et est très modeste.

Chapelle du centre paroissial (XXe), 8, rue des Prémontrés



Patrimoine religieux disparu

Ancien couvent de Cordeliers, fondé en 1223 par Pierre du pont d'Ouilly. La chapelle est consacrée en 1250. Le couvent est en grande partie détruit au début du 19e, la reconstruction de Falaise à partir de 1945 fait disparaître les derniers vestiges de la chapelle.

Ancien couvent de Prémontrés

Prieuré d'augustins, puis abbaye de prémontrés à partir de 1160, le couvent est construit au 2e quart du XIIe siècle. Sa première église est dédiée à saint Jean-Baptiste, consacrée en 1134. La seconde église est consacrée en 1203, reconstruite en partie en 1658 pour ce qui est de la nef. Dans la première moitié du XVIIIe, les bâtiments conventuels sont reconstruits et achevés en 1758. Un nouveau logis abbatial est adjoint en 1730 par l'architecte Pierre Quedeville en remplacement d'un précédent logis du XVIe siècle. Le couvent devient bien national à la Révolution, son église rasée en 1799. Tous les bâtiments sont détruits en 1944 à l'exception de l'aile située à l'est du cloître, probablement construite des 1719.

Ancienne chapelle de l'Hopital Saint-Louis (XVIIe-XVIIIe), détruit en 1944.

Ancienne chapelle de l'Hôpital Saint-Michel au lieu-dit Saint-Jean. Fondé au premier quart du XIIe par Gonfroy fils Rou, l'hôpital voit sa chapelle consacrée en 1127. Les bâtiments hospitaliers sont détruits en 1541; la chapelle suit en 1629.
_________________
JiPR


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 23 Oct - 10:02 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers de Normandie -> Clochers du Calvados Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com