Le site des clochers de la France Index du Forum Le site des clochers de la France
Recensement des lieux de culte chrétiens dans chaque commune de France
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Sillé-le-Guillaume (72140)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers des Pays de la Loire -> Clochers de Sarthe
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 1 662

MessagePosté le: Mar 2 Oct - 18:12 (2012)    Sujet du message: Sillé-le-Guillaume (72140) Répondre en citant

Eglise

Eglise Notre-Dame de l'Assomption

Sillé doit son nom au Gallo-Romain Sillius qui y établit son domaine à mi-pente, au milieu des lambeaux de l’immense forêt gauloise, au bord de la voie antique entre Le Mans et Jublains. Le village est aujourd'hui frontalier de la Mayenne, sur la ligne ferroviaire qui relie Rennes au Mans.

Guillaume de Sillé, le constructeur de la première forteresse sur le point stratégique, est le fondateur de la noble maison féodale « de Sillé » au service du comte du Maine, contre les assauts des Bretons puis des Normands. En forêt, au bord du lac, subsistent les ruines silencieuses d’une seconde forteresse, l’oppidum carolingien, qui conserve tout son mystère. D’ailleurs un mythe raconte que « si une personne se balade dans l’oppidum un soir de pleine lune et qu’elle prononce trois fois j’y suis, le lac bouillonnera et le Diable apparaîtra ».

L’église Notre-Dame est une ancienne collégiale castrale qui jouxtait autrefois le château de Sillé. Il s’agit de l’ancienne chapelle seigneuriale des barons de Sillé, jadis siège d’une collégiale. De style roman, l'édifice est modifié à la suite des adjonctions apportées jusqu'au XIXe siècle. Il est entièrement classé MH à l'exception du clocher-porche du XIXe siècle.

L’entrée solennelle de la collégiale des chanoines de la baronnie se fait par le grand portail occidental, au trumeau duquel se trouve une Vierge à l'Enfant. Dans la voussure, les douze apôtres sont identifiables par leurs attributs respectifs. Le tympan représente une scène du Jugement dernier. En sa partie supérieure, figure le Christ souffrant, qui expose son flanc droit. Les mains, aujourd’hui brisées, devaient autrefois être ouvertes, leurs paumes tournées vers l’extérieur pour montrer les plaies de la crucifixion. Deux anges tiennent la couronne d’épines, la croix, la lance et un clou, qui sont les instruments de la Passion. Cette première scène est soulignée d’une inscription du XVIe siècle : ad judicandum Christo Sedente Omnes resurgemus. En sa partie inférieure, une scène figure la Résurrection des morts.

La plus grande partie du mobilier de l'église date du XIXe. Les stalles sont toutefois du XVIe et sont classées Monument Historique. A côté, le château a été construit au XVe, mais le donjon a vite été dépassé par l'évolution de l'art de la guerre et n'a jamais servi. Des ailes ajoutées au XVIe et XVIIe lui ont donné un aspect plus résidentiel.

Type d'Edifice: Eglise
Nom de l'Edifice : ND de l'Assomption
Siécle de l'édifice: XIe-XIIe-XIIIe-XVe-XIXe
Forme du clocher : clocher-porche de type kreisker
Clocher en péril : non

Photos (1) : (c'est une photo personnelle, cliquez pour agrandir)

l'église et le château

Chapelle

Chapelle des soeurs de la Miséricorde, en ville (XIXe) C'était la chapelle des soeurs d'Evron, qui se dévouaient pour la population jusque dans les années 1970 où elles quittent la ville. De nos jours la chapelle est transformée en habitation et sert en partie de gîte.

Type d'Edifice: Chapelle
Nom de l'Edifice : de la Miséricorde
Siécle de l'édifice: XIXe
Forme du clocher : flèche
Clocher en péril : non

Photo (1) :


[color=#0000ff]Crédits : Catherine RAYBAUT pour http://clochers.org[/color


Couvent

Couvent de Minimes (XVIIe), désaffecté, établi le 31 mai 1623 par François de Cossé, pair et grand panetier de France, baron de Sillé le Guillaume et Guyonne de Ruillant sa femme pour la Foi et le repos de leurs âmes ainsi que celles de leurs familles. Les bâtiments sont construits au-dessus du château, leur première pierre est posée le 10 juin 1623 par Lancelot Grognier de Vassé, baron de la Roche-Mabile et bénie par le chefcier de la collégiale de Sillé.
Dans la dotation des moines, le baron de Sillé met la léproserie et l'aumônerie de Sillé, mais encore la chapelle Saint-Thomas du Gué-Grecier en Saint-Rémy de Sillé (une ancienne léproserie) et la chapelle de Saint-Jacques au même endroit.

A la Révolution, il n'y a plus que deux moines, qui sont forcés de quitter le couvent en 1790. Celui-ci est réaffecté à divers usages avant de devenir l'hôpital local, toujours en fonctionnement et flanqué depuis de nouveaux bâtiments du XIXe et XXe siècles.





Ancien couvent

Ancien couvent des soeurs de la Charité

La congrégation voit ses statuts enregistrés au Parlement de Paris le 22 mai 1722, avec l'aide de Marie-Anne de Bourbon, princesse douairière de Conti. Comme celle-ci avait la baronnie de Sillé le Guillaume, elle installa les soeurs en ville. Ce sont en fait les soeurs de la Chapelle-au-Riboul, à la fois garde-malades et enseignantes, que la princesse de Conti ne put convaincre de transporter leur maison mère, reconstruite en 1730-32 suite à incendie, à Sillé. A la Révolution qui les disperse, elles desservent près de 80 établissements dans le Maine.


Ancien établissement hospitalier

Ancienne léproserie, qui passe dans la dotation du couvent des Minimes en 1623.


A signaler

===> La chapelle de la Ravenière, bien que très proche des limites urbaines de Sillé, fait partie de la commune limitrophe du Grez.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 2 Oct - 18:12 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le site des clochers de la France Index du Forum -> Clochers des Pays de la Loire -> Clochers de Sarthe Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Orancia phpBB Theme by Kaelys
Powered by phpBB © 2001, 2003 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com